Booster son salaire grâce à l’épargne salariale

L’épargne désigne une part de revenus non dépensée et mise de côté. Il existe plusieurs types d’épargnes mais nous allons nous concentrer ici sur l’épargne salariale, un système d’épargne collectif mis en place dans certaines entreprises.

L’épargne salariale s’articule pour l’essentiel autour de 2 dispositifs : l’intéressement et la participation.

 

46571154 - consumer price index cpi confidence market growth shopping spending increase business statistics cci vector

Facultatif, l’intéressement permet de verser à tous les salariés une somme liée aux résultats de l’entreprise (ex : chiffre d’affaires) dans le cadre d’un accord signé entre l’entreprise et ses salariés. D’un fonctionnement similaire mais obligatoire dans certaines entreprises, la participation permet quant à elle de verser aux salariés une somme liée non plus aux résultats de l’entreprise mais à ses bénéfices.

De part leur fonctionnement, ces dispositifs permettent de fidéliser les salariés en les associant directement à la performance de l’entreprise. Ils permettent également de compléter les revenus des salariés tout en tenant compte du niveau d’activité et sans augmenter les charges sociales. Enfin, ces dispositifs permettent également d’accompagner les salariés dans la constitution d’une épargne et dans la préparation de leur retraite.

PEE et PERCO : les deux enveloppes de l’épargne salariale

Le Plan d’Épargne Entreprise (PEE) permet au salarié de se constituer un portefeuille de valeurs mobilières en effectuant des versements pouvant être complétés par des contributions de l’entreprise (les abondements). Mais attention, les sommes versées sur un PEE sont immobilisées pour au moins 5 ans ! Ce PEE peut dépasser le cadre d’une entreprise unique et être mis en place au niveau d’un Groupe (PEG) ou d’entreprises n’appartenant pas au même groupe (PEI).

Le Plan d’Épargne pour la Retraite Collectif (PERCO) permet au salarié de se constituer une épargne bloquée jusqu’à la retraite. Comme pour le PEE, les versements du salarié peuvent être complétés par des abondements de l’entreprise. Au moment de la retraite, les sommes sont disponibles sous forme de rente ou de capital.

Pour en savoir plus à ce sujet, nous te recommandons de lire cet excellent guide au format PDF.