Dé

Popularisée en 1656 par Christiaan Huygens dans son “Traité du hasard” sous le nom de « valeur de la chance », l’espérance mathématique, notée E(X), correspond au résultat moyen attendu si l’on répète un grand nombre de fois une expérience aléatoire.

Jouer dans une situation où l’espérance est négative, est donc une aberration économique, et pourtant… Les jeux de tirage et de grattage réunissent chaque année 21 millions de français dont 5 millions de joueurs réguliers !!

Quels « jeux » faut-il privilégier pour mettre toutes les chances de son côté ? 

Voici quelques exemples qui pourraient bien vous faire reconsidérer votre relation au hasard :

 

E(X)

Pour chaque euro misé sur un Banco, vous perdrez en moyenne 0,024€. Pire encore, pour chaque euro joué à la roulette, vous perdrez en moyenne 0,055€. Mieux vaut donc tenter sa chance dans le trading puisque vous ne perdrez que 0,0000625€ par euro risqué ! En supposant que vous investissiez au hasard…

Or, et c’est là qu’intervient l’intérêt du trading, vous pourrez développer vos compétences pour améliorer votre espérance mathématique et passer en territoire positif. Après tout vous n’en êtes pas si loin ! En revanche, vous aurez beau gratter votre prochain Banco avec application, l’espérance restera négative…

Alors ? On oublie le loto du vendredi 13 pour se lancer dans le trading ?!