Souvent présentés comme le Saint Graal de l’analyse graphique, les indicateurs techniques ne seraient-ils qu’un leurre ? Une chose est certaine, les indicateurs techniques n’ont pas les pouvoirs prédictifs que certains vendeurs de rêves souhaiteraient leur attribuer. Mais doit-on pour autant s’en détourner ?

Illusion Trading

Distinguer la cause et l’effet

Dans son œuvre Crépuscule des idoles écrite et publiée en 1888, le philosophe allemand Nietzsche met en garde : « Il n’y a pas d’erreur plus dangereuse que de confondre la cause et l’effet : c’est ce que j’appelle la véritable perversion de la raison. »

Lors de l’analyse, il est essentiel de ne pas perdre de vue la relation de causalité liant prix et indicateurs. En effet, l’évolution d’un indicateur technique dépend de l’évolution des prix, et non l’inverse. A ce jour, l’impact du thermomètre sur la température reste à démontrer !

Rassurons donc les détracteurs de l’analyse technique, le caractère prédictif des indicateurs techniques n’est pas établi, et il n’existe probablement pas. Cependant, il serait erroné d’assimiler les analyses techniques aux élucubrations de charlatans modernes. Les analystes techniques dignes de ce nom n’ont jamais prétendu lire l’avenir des marchés dans une boule de cristal.

Les indicateurs techniques sont-ils inutiles ?

Un thermomètre est-il inutile s’il n’est pas en mesure de prévoir la température future ? Certainement pas, car il permet de mesurer de façon objective la température actuelle ; et c’est là tout l’intérêt des indicateurs techniques : mesurer de façon objective l’état du marché à un moment donné.

Au milieu du tumulte des marchés, les indicateurs techniques restent un repère impartial, un refuge objectif tenu à l’écart du dictat des émotions éphémères. Ils synthétisent, retranscrivent et résument de façon froide l’affrontement entre acheteurs et vendeurs. Le tapage médiatique, l’euphorie ou la panique, toutes ces nuisances susceptibles de troubler le travail de l’analyste sont écartées pour ne retenir que l’essentiel : l’historique des échanges.

Ayant à sa disposition un outil de mesure impartial, l’analyste peut alors détecter les divergences, ces temps où la perception du marché diffère de sa réalité. Les indicateurs techniques sont donc bien plus un outil objectif d’analyse qu’une boule de cristal.