Dans l’esprit de nombreuses personnes, le Trading est directement associé à la spéculation. Pourtant, grâce aux techniques de Trading, vous pouvez poursuivre 4 objectifs bien distincts. Tous les Traders ne sont pas des spéculateurs !

Pour commencer, il est essentiel de bien distinguer la valeur d’un bien de son prix. La valeur d’un bien correspond à l’utilité retirée de la possession d’un bien (elle est donc propre à chaque individu), quant au prix, il correspond à un montant monétaire issu d’un consensus entre acheteurs et vendeurs (il est donc collectif).

L’arbitrage

L’arbitrage consiste à profiter des écarts de prix entre deux actifs identiques ou similaires. En présence de deux prix différents pour un même actif, vous pouvez acheter le moins cher et vendre le plus cher de façon simultanée. Vous réalisez ainsi un gain financier certain, sans prise de risque.

Ces différences de prix exploitées par les arbitragistes sont le fruit de l’inefficience des marchés financiers. Elles surviennent le plus souvent lorsqu’un actif est coté sur deux marchés différents ou sous des formes différentes. Ces opportunités d’arbitrage sont éphémères et demandent une bonne connaissance des marchés financiers. En effet, sur les marchés modernes, les opérations d’achat et de vente des arbitragistes amènent les prix à converger rapidement. Premier arrivé, premier servi !

La couverture

La couverture consiste à se prémunir totalement ou partiellement d’un risque. Si vous êtes exposé à un risque, vous pouvez faire le choix d’ouvrir une position de couverture sur les marchés financiers afin de réduire ou de supprimer votre exposition au risque.

Exemple : Vous avez prévu de voyager aux États-Unis dans un mois, et d’y dépenser 2000$, ce qui représente au cours actuel (1€ = 1,2369$) l’équivalent de 1617€. Or, le taux de change entre l’euro et le dollar varie au quotidien, et il se pourrait bien que la valeur de l’euro face au dollar chute violemment d’ici votre départ pour New York… Si le taux tombait à 1,10$ pour 1€, vous devriez dépenser 1818€ pour préserver un budget voyage de 2000$, soit 200€ de plus que votre budget initial en euros !

La solution pour éviter cette mauvaise surprise ? Ouvrir une position vendeuse sur le taux de change EUR/USD pour un montant de 2000$. Ainsi, si le taux de change baisse, les gains réalisés sur votre position de couverture viendront neutraliser la perte subis sur vos euros.

La conversion

La conversion consiste tout simplement à échanger un actif A contre un actif B dont la valeur est supérieure (l’actif B vous sera plus utile). Il peut s’agir par exemple de convertir vos euros en dollars au meilleur taux de change disponible sur le marché des devises ou de transformer votre argent en parts d’entreprise via un investissement en actions.

La spéculation

Enfin, la spéculation consiste à effectuer un aller-retour pour profiter d’une variation de prix. Contrairement à l’investissement pour lequel l’investisseur passe d’un actif A à un actif B pour augmenter la valeur de son patrimoine et l’utilité des actifs qu’il possède, le spéculateur passe d’un actif A à un actif B dans le seul but d’effectuer le chemin inverse à la faveur d’une variation de prix favorable. Le spéculateur augmente son exposition au risque pour générer un gain financier, il n’est pas intéressé par l’utilité des actifs sur lesquels il intervient mais par leurs variations de prix.