Si l’on connaît le nom de Traders comme Fabrice Tourre, Jérôme Kerviel ou encore Nick Leeson (interprété en 1999 par Ewan McGregor dans le film Rogue Trader), c’est qu’ils sont souvent à l’origine de très grosses pertes ou bien responsables de dérives stigmatisant la finance de marchés. Ceux que l’on connaît moins car ils ne sont pas tout le temps sous le feu de la rampe, ce sont les Traders ayant réussi les plus gros coups de l’histoire de la finance. Nous allons nous intéresser aujourd’hui à l’un de ces magiciens : Paul Tudor Jones.

Paul Tudor Jones Trading

Ses origines et ses débuts

Né en 1954 dans le Tennessee aux Etats-Unis, Paul Tudor Jones étudie à l’Université de Memphis où il préside l’une des fraternités. Suite à l’obtention de son diplôme d’économie, il commence à travailler dès 1976 sur les marchés financiers en se faisant embaucher par le broker E.F. Hutton. Après deux ans profitables, il décide de postuler à Harvard mais estime que finalement l’école ne lui enseignera plus rien d’utile pour exercer le métier qu’il aime. Au lieu de cela, il fonde Tudor Investor Corporation.

Le coup de génie du 19 octobre 1987

Paul Tudor Jones est connu pour avoir prédit et profité du Black Monday. Black Monday fait référence au lundi 19 octobre 1987 où l’ensemble des marchés mondiaux connurent une énorme correction. Ce jour-là le Dow Jones perdit près de 23%. Les causes ayant mené à ce désastre sont diverses : les fortes variations du dollar depuis 1985, l’aléa moral dû à un système d’assurance sur le risque des portefeuilles ainsi que les prémices de l’automatisation des opérations de trading qui auraient eu comme effet d’amplifier les variations des valeurs.

Peu de temps avant le krach, grâce à l’analyse technique et à l’analyse des données historiques du S&P, Paul Tudor Jones est arrivé à la conclusion que le marché allait droit dans le mur. Afin d’en profiter, il s’est massivement mis à shorter les actions US. Avec une baisse de plus de 22% en une seule journée pour le Dow Jones, Paul Tudor Jones a gagné en une seule journée plus de 100 millions de dollars.

Et maintenant ?

Paul Tudor Jones est maintenant à la tête de Tudor Investment Corporation et gère plus de 13 milliards de dollars. Il fut listé par Forbes Magazine, comme l’un des 40 gérants d’hedge fund les mieux rémunérés. A titre personnel, sa fortune est estimée par Forbes à 4,3 milliards de dollars ce qui fait de lui le 345ième homme le plus riche du monde.

Pour l’anecdote

Un documentaire, intitulé Trader montrant Paul Tudor Jones réaliser son coup de génie a été diffusé peu après le lundi noir. Cependant il fit tout ce qui était en son pouvoir pour interdire d’autres diffusions et s’empressa d’acheter un maximum de copies afin que ses secrets de trading ne soient pas dévoilés.