Prérequis Vidéo :

Très utilisée par les Traders, l’Analyse Technique constitue un très bon moyen d’analyser objectivement l’évolution historique des prix d’un actif. Mais cela n’en fait pas pour autant la « formule magique » commercialisée par certains vendeurs de solutions miracles.

Il ne s’agit pas de prévoir l’évolution du marché mais de mesurer de façon objective son état. Ainsi, il ne vous faudra pas oublier que les prix influent sur l’évolution des indicateurs techniques, et non l’inverse. Le caractère prédictif (bien que parfois auto-réalisateur) reste donc pour le moins hypothétique.

I – Utiliser l’Analyse Technique de façon appropriée

Bien qu’imparfaite, cette méthode d’analyse reste un outil plébiscité par la plupart des investisseurs car elle offre une approche mathématique et objective du marché. Elle permet en effet de résoudre un grand nombre de problématiques d’ordre psychologique et émotionnel et offre ainsi un socle idéal pour bâtir un système de Trading stable.

Mouvements de crainte et accès d’euphorie rythment le quotidien des marché. Pour ne pas se laisser influencer par la météo du marché, la plupart des Traders construisent donc des ensemble de règles et conditions (setups) conçus pour cadrer leurs entrées et sorties de position.

Plutôt que d’acheter « si le marché ralentit sa baisse », le Trader choisira de d’acheter « si l’indicateur MACD remonte ». Ou encore, plutôt que de choisir de sortir de position « si la volatilité est forte » ; le Trader choisira de sortir de position « si l’écart-type dépasse 20 points ». Ces règles lui assureront donc d’agir toujours de la même façon quelle que soit son humeur du jour.

Les indicateurs techniques pourront également être intégrés aux règles de gestion du risque (dites de Money Management) afin, par exemple, d’ajuster les tailles de position à la volatilité du marché

II – Les indicateurs techniques

Il existe des centaines d’indicateurs techniques et une infinité de paramétrages possibles. Ne perdez donc pas votre temps à rechercher le ou les indicateurs parfaits. Cherchez plutôt à savoir quelle est la question à laquelle vous souhaitez apporter une réponse, et sélectionnez ensuite l’indicateur qui vous semble le plus adapté pour y répondre.

Un indicateur technique n’est rien d’autre que la présentation visuelle du résultat d’une formule mathématique plus ou moins complexe. Regardez donc les paramètres utilisés pour le calcul afin de comprendre l’information renvoyée par le résultat de l’indicateur.

Deux exemples utilisés dans la vidéo :

  • Les Moyennes Mobiles permettent de lisser l’évolution d’un mouvement afin d’en déduire la tendance. Elles se construisent généralement sur le graphique en faisant la moyenne des clôtures des dernières séances.
  •  Le Relative Strengh Index (RSI) est quant à lui un indicateur borné entre 0 et 100. Il permet de mesurer la dynamique d’un marché en comparant les gains et pertes.

Pour découvrir comment afficher et paramétrer vos indicateurs techniques gratuitement sur la plateforme ProRealTime, veuillez visionner la vidéo proposée en haut de page !