Lorsqu’une société souhaite obtenir l’usage d’un bien, elle peut l’acheter, le louer, ou opter pour une solution hybride : Le Leasing opérationnel.

D’un point de vue juridique, le Leasing opérationnel correspond à une location simple, sans engagement d’achat ni promesse de vente. Cette solution contractuelle permet au locataire d’utiliser un bien dont il n’a pas la propriété en contrepartie du paiement de loyers à un loueur.

Dans la pratique, le loueur reste propriétaire du bien tout au long de la durée du contrat de leasing opérationnel. En fin d’opération, le locataire restitue le bien, poursuit sa location, ou procède au rachat du bien à sa valeur de marché. Le calcul des loyers d’un leasing opérationnel tient en général compte de cette valeur résiduelle.

Mais attention, ces opérations ne doivent pas être confondues avec la Location avec Option d’Achat puisque, dans le cadre d’une location opérationnelle, le bien ne peut pas être racheté par l’entreprise avant la fin du contrat (sauf accord du loueur).

Quels sont les biens concernés par le Leasing opérationnel ?

Toute entreprise peut avoir recours au Leasing opérationnel, que ce soit pour des biens immobiliers (Leasing immobilier) ou pour des équipements (Leasing mobilier). Et bien que la plupart des opérations de Leasing opérationnel concernent généralement des véhicules de transport, d’autres biens, moins conventionnels, peuvent également bénéficier de ce mode de financement à la condition d’être clairement identifiables, amortissables et d’un usage durable. 

A savoir : En faisant appel à un loueur spécialisé, vous pouvez financer l’utilisation d’un très grand nombre d’actifs (et pas seulement vos parcs immobiliers ou automobiles). Les entreprises de l’automobile, de la grande distribution, de l’agro-alimentaire et biens d’autres ont d’ailleurs compris tout l’intérêt de la location opérationnelle pour financer leurs actifs non-stratégiques (supports de manutention, équipements d’entrepôt, et autres actifs non-conventionnels ou de faible valeur).

Les avantages du Leasing opérationnel

Pour le locataire, les avantages sont nombreux. D’un point de vue financier d’abord, le Leasing opérationnel permet d’investir tout en préservant sa trésorerie et sans augmenter l’endettement financier de son entreprise puisqu’il ne demande pas d’apport initial. Cette opération permet également aux entreprises dont les garanties financières seraient jugées insuffisantes de financer leur développement (cas des PME par exemple).

Mais les avantages du Leasing sont également d’ordre opérationnel puisqu’il permet de bénéficier d’un matériel performant tout en transférant le risque de gestion à un acteur spécialisé (pour gérer un parc de machines industrielles, mieux vaut disposer d’une expertise sur le sujet). Par ailleurs, les loueurs sont le plus souvent des entreprises spécialisées ; les réponses aux demandes (même complexes) sont donc données plus rapidement, et en vous adressant au bon acteur, vous bénéficiez de conseils personnalisés dans la mise en place de contrats sur-mesure.

Enfin, le Leasing opérationnel permet d’optimiser la fiscalité de votre entreprise. Les biens loués sont amortis sur des périodes plus courtes et permettent donc à votre entreprise d’augmenter ses charges fiscales et de réduire son imposition.

Pour en savoir plus sur les avantages du leasing opérationnel, consultez notre publication Accélérer ses projets d’investissement sans dépasser son budget.