hindenburg-disaster

Le « présage d’Hindenburg » ou Hindenbug Omen, créé par James R. Miekka, permet de détecter les regains de volatilité sur indices afin d’envisager une stratégie vendeuse. Baptisé par Kennedy Gammage en référence à l’accident du dirigeable allemand du même nom en mai 1937, le déclenchement de cet indicateur peu avant les dernières grandes crises lui confère un caractère prédictif éprouvé bien que relativement sombre.

Comment interpréter un Hindenburg Omen ?

L’usage premier de cet indicateur consiste à mesurer à l’aide de différents paramètres l’état de santé du marché action, représenté par le New York Stock Exchange (NYSE). L’idée sous-jacente étant que les actions, plus ou moins corrélées entre elles, doivent marquer de nouveaux plus hauts de façon concomitante. L’apparition de nouveaux plus bas sur certaines actions, alors que d’autres actions marquent de nouveaux plus hauts, est ainsi considérée comme un signe de mauvaise santé du marché action.

Dans sa définition originelle, le Présage d’Hindenburg est un signal vendeur qui se déclenche lorsque les nouveaux plus hauts (NH) et les nouveaux plus bas (NL) sur une année glissante dépassent 2,8% des avancées et déclins d’un seul jour. Pour que ce signal soit valide, l’indice analysé doit évoluer au-dessus de sa clôture à J-50.

Selon la théorie, une fois le signal déclenché, ce dernier reste valide pour 30 jours de cotation. Il est activé lorsque l’oscillateur McClellan est négatif et désactivé lorsque ce dernier devient positif.

L’oscillateur McClellan : construction et interprétation

Conçu par Sherman et Marian McClellan, cet indicateur s’appuie sur le nombre d’actions à la hausse (Advances) et le nombre d’actions à la baisse (Delines) au cours d’une période ; la différence entre avancées et déclins étant représentée par l’Advance-Decline line. L’oscillateur McClellan (MCO) est un lissage de l’Advance-Decline line obtenu grâce à une différence de moyennes mobiles exponentielles et permet donc d’évaluer les flux entrant et sortant du marché.

Formule :

MCO = MME1 (10%Advances-Declines) – MME2 (5%Advances-Declines)

Vous pouvez retrouver l’ensemble de ces indicateurs sur le site stockcharts.com