« Acheter la rumeur et vendre la nouvelle »

Au cœur de ce dicton se trouve l’idée que le marché reflète les anticipations des investisseurs et pas seulement l’information disponible à un moment donné. Selon ce postulat, seule l’information « nouvelle », non anticipée par le consensus, sera par conséquent susceptible de donner une véritable direction au cours boursier. Or, les informations capables de déclencher un changement de la tendance en place sur un actif sont relativement peu fréquentes (interventions d’une Banque Centrale, publication des résultats d’une entreprise, dépôt d’un brevet …).

Le bon dicton : « Acheter la rumeur et vendre (juste avant) la nouvelle » 

Surfer sur le mouvement précédant une annonce en profitant du positionnement des investisseurs pourrait être la bonne stratégie à adopter. Or, lorsqu’une bonne nouvelle est anticipée, le risque de déception du marché est d’autant plus grand et il peut alors s’avérer dangereux de rester en position lors de la publication. Seule une vente « juste avant la nouvelle » permet donc de profiter des anticipations des investisseurs sans courir le risque d’une déception.

Mieux encore, l’investisseur doit avant tout rester à l’affût des informations nouvelles susceptibles d’affecter la tendance, celles pouvant influencer les fondamentaux d’un actif et la psychologie du marché. Ce sont en effet ces nouvelles majeures dans la vie boursière d’un actif qui permettront de réaliser les performances les plus intéressantes dans leur rapport risque / rentabilité.

Plus d'articles

La balance des paiements

Document de comptabilité nationale d’une importance cruciale, la balance des paiements est utilisée aussi bien par les gouvernements que par les banques centrales pour piloter

Lire plus »

FED : Colombes et Faucons

La Banque Centrale Américaine ou Federal Reverse (FED), fondée en 1913 et indépendante politiquement de l’Etat Fédéral, est conduite par le Président et les gouverneurs

Lire plus »

La Journée des 3 sorcières

Tous les troisièmes vendredis du mois, les marchés financiers connaissent une journée particulièrement technique et souvent volatile appelée la Journée des 3 sorcières. Cette séance

Lire plus »

Qu’est-ce qu’un Gap ?

L’anglicisme « gap » désigne un espace de cotation laissé vierge entre deux périodes. Ces discontinuités graphiques matérialisent l’absence de transaction entre acheteurs et vendeurs sur une fourchette de

Lire plus »

La volatilité de Parkinson

La mesure classique de la volatilité historique à l’aide de l’Ecart-Type tient uniquement compte des niveaux d’ouverture et de clôture de chaque période considérée, mais

Lire plus »