Trading : Qu’est-ce que le Chartisme ? [Guide 2021]

Le chartisme, une méthode d’analyse graphique particulièrement prisée des Traders

Le chartisme (ou analyse graphique), une méthode d'analyse utilisée pour le Trading

Le chartisme est l’une des méthodes d’analyse graphique les plus utilisées par les traders dans leur système de prise de décision afin de décider quand acheter ou vendre, et d’anticiper les retournements de tendance. 

Avec l’analyse technique, il s’agit d’un outil indispensable pour tout investisseur souhaitant acheter un actif quel qu’il soit (indices, actions, devises, cryptomonnaies, matières premières…) !  Mais de quoi s’agit-il précisément ? Suivez le guide.

Comme son nom l’indique, le chartisme vient du terme « chart » qui signifie « graphique ».  La particularité de cette méthode est qu’elle se fonde sur une approche visuelle des graphiques retraçant l’historique du prix d’un actif.

Comme son nom l’indique, le chartisme vient du terme « chart » qui signifie « graphique ».  La particularité de cette méthode est qu’elle se fonde sur une approche visuelle des graphiques retraçant l’historique du prix d’un actif. 

L’objectif du chartisme est donc de « faire parler » les cours dans l’objectif d’identifier les niveaux de prix clés, et de prédire l’évolution future d’une tendance pour, in fine, générer un maximum de bénéfices tout en limitant les pertes.

Les principes fondateurs du chartisme

Le chartisme repose sur deux piliers : l’analyse graphique dans un premier temps, qui repose sur l’étude de l’évolution des prix, et d’autre part l’analyse technique dont les calculs mathématiques fournissent une batterie d’indicateurs sur les tendances de marché (volatilité, volume, temps, rapport de force entre les acheteurs et les vendeurs…), et bien d’autres encore. Le chartisme fournit ainsi toute une kyrielle d’outils permettant de prendre position en maximisant son espérance de gains.

Si l’analyse graphique et l’analyse technique constituent les piliers du chartisme,  les « figures » font office quant à elles de fondations. 

Les adeptes de cette méthode supposent que les cours ont une mémoire et qu’il « suffit » d’observer les graphiques représentant la courbe des prix pour y déceler des figures géométriques. De fait, ces dernières se forment en reliant des points hauts et des points bas sur les graphiques.  

Le but du jeu consiste à reconnaître ces configurations graphiques bien spécifiques qui apparaissent de manière récurrente dans le temps, puis de les interpréter. Ainsi, à chaque type de figure correspond une tendance particulière qui a X% de chances de se réaliser.

C’est à partir de cette méthode que les traders déterminent les meilleurs points d’entrée, les objectifs de cours et les niveaux clefs auxquels il est préférable de couper une position perdante.

Les figures chartistes à connaître absolument 

Il existe deux types de figures chartistes : les figures de continuation, qui indiquent une poursuite de la tendance en cours, et les figures de retournement, qui à l’inverse induisent un essoufflement de la dynamique avant inversement.


3 exemples de figures de continuation

Le canal : un outil indispensable pour définir les supports et les résistances. C’est le corridor dans lequel évolue le cours de bourse. Il est formé par deux droites parallèles qui encadrent la courbe.  

Les drapeaux (ascendant et descendant) : contrairement à la figure précédente, celle-ci s’utilise à court terme et marque le besoin des vendeurs de faire une pause dans la tendance en cours. Les deux droites parallèles forment un rectangle qui s’incline en sens inverse de la tendance à l’œuvre. Ainsi, pour les drapeaux descendants, la sortie du drapeau se fera par le bas et inversement.

Les triangles (symétrique, ascendant et descendant) : ce type de figures indique une baisse de la volatilité du cours. Les forces acheteuses et vendeuses ont tendance à s’équilibrer et les volumes décroissent à l’approche de la pointe du triangle. En fonction du type de triangle, l’issue sera différente.


3 exemples de figures de retournement


Le biseau (ascendant et descendant)

Un biseau marque l’essoufflement de la tendance en cours : baissière dans le cas du biseau descendant, ce qui peut présager d’une possible remontée du cours. À l’inverse, un biseau ascendant augure d’un retournement à la baisse.  


Le double Bottom

Le double Bottom est une figure chartiste haussière qui prend la forme d’un « W ». Elle apparaît lorsque le cours rebondit deux fois à l’approche d’un niveau donné, ce qui témoigne d’un important support.


L’épaule-tête-épaule

Certainement la plus célèbre des figures chartistes. Elle ressemble à celle du triple top (facilement reconnaissable avec trois sommets atteints successivement) sauf que dans le cas de  la « tête et épaules », le second sommet (la tête) est plus haut que les deux autres (les épaules). L’épaule-tête-épaule augure d’un retournement baissier tandis que la figure “tête et épaules inversée” marque une volonté de la part des traders de renverser à la hausse le cours de l’actif.

Forces et faiblesses du chartisme


Les avantages


Applicable à grande échelle et à tous types de marchés

L’analyse chartiste s’applique à n’importe quel sous-jacent, que ce soit les actions, devises, matières premières, ou plus récemment les cryptomonnaies. De plus, contrairement aux analystes financiers qui doivent prendre en compte une multitude de paramètres pour fixer leur objectif de cours, un spécialiste de l’analyse technique pourra suivre simultanément un grand nombre d’actifs sans pour autant être spécialiste dans ce domaine.


Un formidable complément à l’analyse fondamentale

Analyse chartiste et analyse fondamentale ne s’opposent pas, bien au contraire ! 

Il s’agit d’une règle de base en finance : investissez dans ce que vous connaissez. L’étude fondamentale de l’actif dans lequel on souhaite investir est une condition essentielle, mais l’analyse chartiste permet quant à elle de trouver le bon timing et de définir un plan de Trading de la manière la plus rationnelle possible, c’est-à-dire quand acheter ou vendre, fixer un objectif de cours ou encore placer des ordres stops pour limiter les pertes.


Les inconvénients


Une méthode complexe

Une figure dessinée sur un graphique peut être sujette à de nombreuses interprétations en fonction de l’individu qui l’étudie. Le chartisme est donc avant tout une activité empirique qui repose autant sur les sciences sociales (telle que la psychologie) que les mathématiques.  Elle demande à l’investisseur de la pratique et du travail sur soi avant de porter ses fruits.


Une approche court-termiste de l’investissement

L’analyse technique se basant sur les données passées pour calculer les prévisions afin de voir les différents scénarios se réaliser, cette méthode accorde beaucoup plus de poids aux tendances à court terme (de quelques semaines à quelques mois) qu’à long terme. Or, pour réaliser des plus-values, il est fortement recommandé d’investir à intervalles réguliers avec un horizon lointain pour lisser la volatilité.

Checklist 2021 du Trader débutant