Comment déterminer le prix d’une pièce d’or ?

0
115

Pour estimer le prix d’une pièce d’or, les particuliers se réfèrent souvent au cours de l’once d’or sur les marchés financiers. Ils oublient cependant un facteur clé : la prime des pièces d’or.

Jean-François Faure, fondateur de Aucoffre.com et de VeraCash vous explique comment acheter ou revendre une pièce d’or au meilleur prix.

Les différentes cotations de l’or

Le cours officiel de l’or est fixé deux fois par jour à Londres (à 10h30 et à 15h00) par la London Bullion Market Association (LBMA). Ce « fixing » de l’or sert de référence mondiale. Il est exprimé en dollars et en euros, pour une once d’or, soit environ 31,10 grammes.

Le cours spot (ou prix au comptant) correspond au prix en temps réel de l’or utilisé par les vendeurs hors Bourse, c’est-à-dire au marché de gré à gré ou “over the counter” (OTC). Il en existe plusieurs (autant que de vendeurs qui fixent eux-mêmes leurs prix). Ces cours spot sont utilisés pour payer des transactions immédiates.

Pour savoir quels paramètres influencent le cours de l’or, il faut d’abord se rappeler que l’or est une matière première. Son cours est donc influencé par l’offre et la demande. Le cours de l’or peut par exemple augmenter lors des périodes de fêtes et de mariages en Chine et en Inde (lorsque la demande augmente en raisons des traditions).

Il peut également évoluer au gré du climat géopolitique. Ainsi, en cas de tensions, le cours de l’or suivra plutôt une tendance à la hausse quand les investisseurs achètent de l’or pour son rôle de valeur refuge.

Enfin, le niveau des taux d’intérêt est un autre paramètre clé susceptible d’expliquer les fluctuations du marché de l’or. En effet, en règle générale, le cours de l’or baisse quand les taux d’intérêt augmentent et que les investisseurs préfèrent alors investir dans des produits financiers proposant un rendement (les obligations par exemple).

Plus on achète de l’or dans le monde, plus son cours grimpe. Pour autant, le cours du métal jaune ne suffit pas à déterminer le prix d’une pièce d’or. Et c’est ce qui rend les pièces si intéressantes.

Qu’est-ce que la prime d’une pièce d’or ?

La prime d’une pièce d’or correspond à la différence entre son prix et la valeur du métal qu’elle contient. Autrement dit, entre le prix auquel se vend la pièce et son prix « au poids » s’il ne dépendait que du cours de l’or.

Exprimée en pourcentage, la prime dépend de plusieurs paramètres : la rareté de la pièce, son état de conservation, sa fabrication et son emplacement géographique. Une pièce en bon état (sans traces de manipulation), qui n’est plus frappée ou qui provient d’un autre pays a toutes les chances de prendre de la valeur et d’avoir une prime plus élevée qu’une autre pièce qui contient la même quantité d’or.

À la question « Quel est le prix d’un Napoléon en or ? », il ne peut donc pas y avoir de réponse universelle ni pérenne. Sans compter les autres notions associées à la prime : la prime de fond et le différentiel de prime.

Qu’est-ce que le différentiel de prime d’une pièce d’or ?

La prime de fond correspond à la prime moyenne observée en dehors des périodes de crise ou de forte demande. Le différentiel de prime désigne quant à lui la différence entre la prime de fond et la prime la plus haute qu’une pièce peut avoir. Cette marge de progression est aussi le meilleur indicateur pour connaître le potentiel d’une pièce à la revente.

En cas de crise, le prix d’une pièce d’or peut suivre une courbe à la hausse, influencé par le cours du métal (ce n’est pas systématique) et par les variations plus ou moins importantes de la prime.

Pour garder l’exemple du Napoléon, la prime de fond des Napoléons 20F est généralement nulle ou négative mais son différentiel de prime se situe autour de 30% (pendant la crise de 2008, il a même approché les 50%).

Même si le cours de l’or baisse, il est toujours possible de bien revendre des pièces, contrairement aux lingots dont le prix se contente de suivre le cours international.

Jean-François Faure

Fondateur de Aucoffre.com et de VeraCash