Comprendre les cotations du pétrole

Le marché du pétrole est un marché complexe où chaque type de pétrole possède ses propres caractéristiques et sa propre cotation. Voici quelques explications pour mieux comprendre ce marché de l’or noir.

Brent de la mer du nord, WTI, Arabian Light… Que vous cherchiez à Trader le baril de pétrole ou que vous vous intéressiez seulement à cette matière première en raison de son rôle central dans l’économie, vous découvrirez vite que le pétrole est un actif à part pour lequel il existe de multiples cotations, dont les cours peuvent même parfois devenir négatifs.

Voici un résumé des informations essentielles du marché du pétrole.

Comment le pétrole se négocie-t-il ?

Les prix du pétrole sont cotés 24h/24h sur deux marchés : l’ICE à Londres et le NYMEX à New-York. Pour négocier les prix, on utilise une unité : le baril qui équivaut à 158,987 litres (soit 42 gallons en unités anglo-saxonnes).

Le mot Brut (Crude en anglais) renvoie directement à l’état du pétrole nécessitant des transformations afin de produire des carburants liquides, mais il est également possible de négocier des carburants ou d’autres produits issus du pétrole.

Pourquoi existe-il plusieurs cotations ?

S’il existe différentes cotations, c’est qu’il existe différentes qualités de pétrole. En effet, la qualité de cette matière première dépend essentiellement de sa densité. S’il n’y avait qu’une qualité standard et universelle, le pétrole n’aurait qu’une seule cotation mondiale. Comme ce n’est pas le cas, il en existe des centaines dans le monde, dont trois principales : le Brent de la mer du nord, le WTI (West Texas Intermediate) du sol américain et l’Arabian Light du Moyen-Orient.

Pour comprendre une information sur les prix du pétrole,  il faut donc souvent se replacer dans le contexte. Si en France la presse fera plutôt référence au Brent, la presse américaine s’intéressera davantage aux prix du WTI.

Comment les prix se forment-ils ?

Au delà de la loi de l’offre et de la demande, les prix du pétrole ont plusieurs caractéristiques. Premièrement, les prix englobent le coût Free On Board (FOB, c’est-à-dire sans assurance ni coûts de transport),le coût de transport, le coût d’assurance etles coûts de raffinage. Deuxièmement, les cotations existent à la fois sur le marché au comptant (spot) et sur le marché à terme (1 mois, 3 mois, 6 mois…).

S’il y a plusieurs qualité (Brent, WTI, ou encore Arabian Light), il y a aussi plusieurs dates pour les contrats à termes. Par exemple, s’il vous est actuellement proposé de trader le Brent Crude 13 Dec 19 celui-ci correspond au contrat future sur le Brent avec une date de livraison au 13 décembre 2019. Les contrats à terme sont souvent des contrats avec livraison physique, ils permettent notamment aux entreprises ou aux producteurs de se protéger contre les fortes variations du pétrole.

Plus d'articles

Meilleurs Livres Trading

Découvrez les 5 livres dediés au Trading les plus populaires du web, ainsi que la préférence des investisseurs ayant suivi notre Initiation au Trading. Préférence des

Lire plus »

La balance des paiements

Document de comptabilité nationale d’une importance cruciale, la balance des paiements est utilisée aussi bien par les gouvernements que par les banques centrales pour piloter

Lire plus »

FED : Colombes et Faucons

La Banque Centrale Américaine ou Federal Reverse (FED), fondée en 1913 et indépendante politiquement de l’Etat Fédéral, est conduite par le Président et les gouverneurs

Lire plus »

La Journée des 3 sorcières

Tous les troisièmes vendredis du mois, les marchés financiers connaissent une journée particulièrement technique et souvent volatile appelée la Journée des 3 sorcières. Cette séance

Lire plus »

Qu’est-ce qu’un Gap ?

L’anglicisme « gap » désigne un espace de cotation laissé vierge entre deux périodes. Ces discontinuités graphiques matérialisent l’absence de transaction entre acheteurs et vendeurs sur une fourchette de

Lire plus »

La volatilité de Parkinson

La mesure classique de la volatilité historique à l’aide de l’Ecart-Type tient uniquement compte des niveaux d’ouverture et de clôture de chaque période considérée, mais

Lire plus »