fbpx
Certification AMF2018-11-06T19:55:22+00:00

Passer la certification AMF

Obligatoire pour certains postes du monde de la Finance, et souvent interprétée comme un gage de motivation sur les CV étudiants, la certification AMF est une formalité incontournable de la Finance de marché et du conseil en investissement. Voici un résumé des informations pratiques nécessaires à la préparation et à la réussite de l’examen AMF.

Temps de lecture : environ 5 minutes

60 secondes pour découvrir l’AMF

La plupart des pays sont dotés d’entités de contrôle des marchés financiers. En France, l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) régule les produits, les acteurs, les infrastructures financières, et les sociétés cotées en Bourse.

Elle bénéficie d’un pouvoir législatif et d’un pouvoir exécutif afin de sanctionner les acteurs ne se pliant pas aux règles. Elle effectue également un travail d’information, notamment auprès des particuliers souvent peu préparés aux aléas des marchés financiers.

Qu’est-ce que la Certification AMF ?

Le règlement de l’AMF impose aux Prestataires de Services d’Investissement (PSI) de vérifier le niveau de compétences des personnes travaillant sous leur responsabilité. Ces dernières doivent ainsi justifier d’un niveau minimal de connaissances sur 12 thématiques relatives à l’environnement règlementaire, technique et déontologique des marchés financiers.

Dans le langage courant, cette vérification des connaissances est par abus de langage désignée par les termes de « Certification AMF ». Or, l’AMF ne certifie directement que des examens et non les personnes qui les réussissent. L’AMF ne propose pas elle-même cet examen, deux options sont donc envisageables : celle de passer un examen interne directement au sein du PSI dans les 6 mois suivant votre arrivée au sein de votre nouvelle entreprise, ou celle de passer un examen externe certifié par l’AMF. Attention, dans le cas d’un examen interne, la certification n’est valable qu’au sein du PSI contrairement à l’examen externe valable à vie. Voici la liste actualisée des 11 examens certifiés par l’AMF (disponible en bas de page dans la rubrique « En Savoir Plus »).

Pourquoi passer la Certification AMF ?

La certification est une obligation légale pour certaines fonctions listées dans l’article 313-7-1 du règlement AMF.

Sont donc concernées les fonctions de :

  • Vendeur : « Exerce la fonction de vendeur toute personne physique chargée d’informer ou de conseiller les clients du prestataire de services d’investissement sous l’autorité ou pour le compte duquel elle agit, en vue de transactions sur instruments financiers ; » Art 313-7-2
  • Gérant : « Exerce la fonction de gérant toute personne habilitée à prendre des décisions d’investissement dans le cadre d’un mandat de gestion individuel ou dans le cadre de la gestion d’un ou plusieurs organismes de placement collectifs ; » Art 313-7-2
  • Responsable de la compensation d’instruments financiers : « Exercent cette fonction de responsable de la compensation d’instruments financiers les personnes physiques représentant l’adhérent compensateur vis-à-vis de la chambre de compensation pour ce qui concerne l’enregistrement des transactions, l’organisation et le contrôle des risques, et les fonctions de compensation des instruments financiers s’y rapportant ; » Art 313-7-2
  • Responsable post-marché : « Exercent la fonction de responsable du post-marché les personnes qui assurent la responsabilité directe des activités de tenue de compte-conservation, ou de règlement-livraison, ou des activités de dépositaire, ou de gestion de titres ou de prestation de services aux émetteurs ; » Art 313-7-2

Et les fonctions visées à l’article 313-29, soit au sein d’une société de gestion de portefeuille : le Responsable de la conformité et du contrôle interne, soit au sein d’un PSI autre qu’une société de gestion de portefeuille : le négociateur d’instruments financiers, le compensateur d’instruments financiers, le responsable de la conformité pour le services d’investissements, et l’analyste financier.

Clause dite de « Grand-père » : Échappent à cette obligation, toutes les personnes qui exerçaient déjà une de ces fonctions au 1er juillet 2010. En effet, leur niveau de connaissances est réputé répondre aux exigences de la réglementation (tant qu’elles ne changent pas d’employeur !).

Passer la certification AMF de façon indépendante permet également de justifier sur son CV d’un certain niveau de compétences. Cela montre une motivation en début de carrière (stages, premiers emplois) et évite d’avoir à repasser la certification à chaque changement d’employeur. En terme d’employabilité, cet examen est jugé utile par 3 certifiés sur 4 et 90% des personnes interrogées estiment que l’examen porte sur une culture générale précieuse dans le domaine de la Finance. 40% des candidats passent l’examen pendant leurs études et 15% l’obtiennent alors qu’ils n’y sont pas règlementairement soumis.

Comment l’examen AMF se présente-t-il ?

L’examen se présente sous la forme d’un QCM de 100 questions réparties sur 12 thématiques affectées de pondérations spécifiques (88 questions réparties entre thématiques par l’AMF et 12 questions réparties par l’organisme proposant l’examen certifié).

Ces 100 questions sont issues d’une base de 600 questions minimum accessible au candidat lors de sa préparation et réparties en deux catégories. La catégorie A pour laquelle il s’agit de montrer des connaissances approfondies sur le sujet (savoir expliquer), et la catégorie C pour laquelle une connaissance de base du sujet suffit.

Pour réussir l’examen, il faut obtenir au moins 75% de bonnes réponses aux questions de difficulté C et au moins 85% de bonnes réponses aux questions de difficulté A. L’examen dure 3 heures, ce qui suffit amplement pour répondre aux 100 questions.

La certification AMF n’est pas un examen réputé difficile avec un taux de réussite moyen de 66%. Les questions étant accessibles en amont, il suffit d’un peu de bonne volonté pour réussir ce test au cours duquel capacité de réflexion et aptitude au calcul ne sont pas évaluées. Une trentaine d’heures de préparation sont généralement conseillées car la difficulté peut éventuellement provenir de l’étendue des thématiques abordées, mais bonne nouvelle : le nombre de tentative à l’examen est illimité !

Combien coûte l’examen AMF ?

Dans le cadre d’un examen interne, les frais sont généralement pris en charge par le PSI. En tant que candidat libre, inutile de dépenser plus de 200€ (préparation et examen compris). Si vous êtes étudiant, pensez à vous renseigner auprès de votre établissement, il y a de fortes chances que vous puissiez bénéficier d’un tarif préférentiel !

Quelques conseils pour passer la certification AMF

Même si ce travail peut s’avérer quelque peu fastidieux, il est utile de ficher la base de questions afin de les relire dès que vous aurez quelques minutes à consacrer à vos révisions. Il est également bon de se lancer dans l’aventure à plusieurs afin de se motiver et de s’entraider tout au long du chemin.

Enfin, les questions étant extraites de la base de donnée le jour de l’examen, il est recommandé de faire un maximum d’examens blancs afin de se familiariser avec le format de l’examen et de mémoriser au passage un maximum de réponses.