Bourse : comprendre les frais de courtage, frais de marché et autres frais divers

  • Blog
  • Bases du Trading
  • Bourse : comprendre les frais de courtage, frais de marché et autres frais divers

Malgré l’arrivée des offres dites « zéro courtage », investir en bourse n’est jamais gratuit. Plus ou moins transparentes, les grilles tarifaires des banques traditionnelles et des courtiers en ligne regorgent souvent de petites lignes de coûts difficiles à décrypter pour un débutant…

Pour commencer à trader sans vous faire plumer, vous devez apprendre à repérer et à décrypter les différents frais de trading dont vous devrez vous acquitter (des frais de courtage aux frais de marché en passant par toute une ribambelle de frais divers).

Avertissement

Le Trading ne convient qu’à une clientèle avisée capable de comprendre le fonctionnement de produits financiers complexes (CFD, Futures, Options,…) et de supporter des risques élevés, dont des pertes rapides supérieures aux dépôts, notamment en raison de l’effet de levier. D’après l’AMF, près de 90% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent.

Investir en bourse : combien ça coûte ?

Que vous soyez un trader actif ou un investisseur passif de long terme, vous n’échapperez pas aux frais de trading associés à l’achat et à la vente de produits financiers. 

Malgré la multiplication des offres « zéro commission » susceptibles de créer la confusion dans l’esprit du grand public, l’accès aux marchés financiers n’est pas gratuit. L’apparente gratuité du courtage de certains courtiers est en réalité compensée par l’existence de coûts cachés.

Les frais de trading se composent de trois sous-catégories :

  • Les frais de courtage
  • Les frais de marché
  • Les frais divers

Les frais de courtage

Les frais de courtage ou commissions de courtage correspondent à la somme prélevée par votre intermédiaire financier pour transmettre vos ordres de bourse au marché. 

Ces frais peuvent être fixes, variables ou hybrides.

Frais de courtageDescription
FixesSomme invariable quel que soit le montant de la transaction
VariablesPourcentage du montant de la transaction
HybridesSomme invariable + pourcentage

Par exemple, un courtier pourra avoir des frais de courtage sur actions fixes de 1€ par ordre de bourse. Acheter et revendre une action d’entreprise vous coûtera alors 1€ pour acheter et 1€ pour vendre, soit 2€ au total.

Un autre courtier pourra en revanche proposer des frais de courtage variable de 0,2% par ordre. À supposer que votre prix de vente soit égal à votre prix d’achat, acheter pour 1000€ d’actions vous coûtera alors 0,2% de 1000€, soit 2€ pour acheter et 0,2% de 1000€ pour vendre, soit 2€ pour vendre ; soit un total de 2€ + 2€ = 4€.

Bon à savoir

Les meilleurs courtiers en bourse proposent des frais de courtage dégressifs en fonction des volumes de transaction. Plus la fréquence et le montant de la transaction sont élevés et plus le pourcentage de commission prélevé par le broker diminue.

Les frais de marché

Une fois l’ordre de bourse transmis au marché par votre courtier, chacun des intermédiaires du marché en question est susceptible de se rémunérer plus ou moins grassement.

Les frais de marché correspondent à la somme des frais prélevés par :

  • la place financière sur laquelle la transaction a lieu (frais de bourse ou exchange fees)
  • la chambre de compensation (frais de compensation ou clearing fees)
  • les régulateurs (frais réglementaires ou regulatory fees)
  • les établissements de paiement (frais de répercussion ou pass-through fees).
Bon à savoir

À ces frais de marché peut s’ajouter la taxe sur les transactions financières (TTF).

Les frais de financement

Dans le cadre du trading sur marge, des frais de financement peuvent être appliqués aux positions ouvertes.

Ces intérêts correspondant au crédit accordé par le courtier à l’investisseur dans le cadre du recours à l’effet de levier dépendent de chaque courtier et sont généralement exprimés par rapport à un taux d’intérêt de référence.

Dans le cadre d’une vente à découvert, des frais de financement sont également applicables, mais cette fois-ci ils ne sont pas associés au prêt d’une somme d’argent, mais au prêt des actions vendues à découvert sur le marché. 

Bon à savoir

Les opérations réalisées via le Système de Règlement Différé (SRD) donnent aussi lieu à des frais de financement. Ceux-ci ne sont alors pas prélevés par votre courtier, mais directement par Euronext Paris.

Les frais des CFD

Parce qu’ils ne sont pas des produits financiers échangés sur une bourse organisée, mais des produits financiers de gré à gré échangés directement entre le courtier et ses clients, le trading de CFD est exempt de frais de courtage et de frais de marché. 

Les frais CFD incluent :

  • Le spread ; c’est-à-dire la différence entre le prix d’achat et le prix de vente dans la fourchette de prix proposée par le courtier à ses clients ;
  • Des frais overnight ou frais de roll-over ; c’est-à-dire des frais de financement appliqués par le courtier lorsque le CFD est conservé d’un jour sur l’autre.
Bon à savoir

L’exécution de certains types d’ordres tels que les ordres stop-loss garantis peut donner lieu à des frais spécifiques facturés par le courtier CFD.

Les frais divers

Au-delà des frais de courtage et des frais de marché, votre courtier peut facturer tout un tas de frais divers plus ou moins « cachés ».

Autres fraisDéfinition
Frais de dépôtLors de l’alimentation de votre compte de trading (notamment pour certains moyens de paiement tels que la carte bancaire).
Frais de retraitLors du retrait de l’argent présent sur votre compte de trading (notamment via certains moyens de paiement tels que la carte bancaire).
Frais d’inactivitéSi votre compte de trading reste ouvert mais s’avère inactif en l’absence de passage d’ordres de bourse.
Frais de transfertLors du transfert de vos fonds et de vos produits financiers d’un compte de trading à l’autre.
Frais de gestionPour les comptes gérés par un tiers, des frais de tenue de compte et de maintenance peuvent être appliqués.
Frais de conversion de devisesPour les transactions impliquant des devises étrangères différentes de la devise de base de votre compte de trading.
Frais de servicePour les ordres de bourse passés par téléphone, pour accéder à des rapports de recherche, pour bénéficier de conseils financiers…
Frais pour flux de données boursièresPour accéder aux données de cotation en temps réel de certains marchés financiers non offerts par votre courtier.

Les  grilles tarifaires peuvent vite devenir extrêmement complexes et l’addition des frais de trading extrêmement salée. Pour être sûr de ne pas vous faire avoir, prenez le temps de choisir un courtier sérieux et compétitif parmi les meilleures plateformes de trading du marché.

author
Maxime Parra

Maxime est titulaire d'un double diplôme de la SKEMA Business School et de la FFBC : un master en management et en analyse financière internationale. Fondateur et rédacteur en chef de NewTrading.fr, il écrit quotidiennement sur le Trading.