Top 7 des Meilleurs Films sur le Trading

Films Trading

Vous êtes à la recherche d’un bon film sur le Trading ? Cela tombe bien, de nombreux réalisateurs se sont déjà penchés sur l’univers de la finance ! Un monde qui se révèle hautement cinématographique : ascensions fulgurantes, fraudes, excès, scandales… Divertissement et informations captivantes sont au rendez-vous !

Découvrez le top 7 des plus belles rencontres entre le Trading et le septième art.

1 – “Le Loup de Wall Street”, de Martin Scorsese


Synopsis

Le grand gagnant de notre top des films ! Meilleur film sur le Trading et la finance de tous les temps, “Le Loup de Wall Street” est un biopic inspiré de l’autobiographie du courtier en bourse Jordan Belfort, retraçant son parcours dans les années 1980 et 1990. Engagé à Wall Street puis licencié suite au krach boursier de 1987, le jeune loup de la finance va désormais mettre tout son savoir-faire au service de son enrichissement personnel, quitte à enfreindre la loi. Mais son ascension fulgurante et son mode de vie totalement excessif vont rapidement attirer l’attention du FBI…

Notre avis sur ce film de Trading déjanté !

Plongée grandiose au coeur du monde de la finance de la fin des années 1980 et 1990, “Le Loup de Wall Street” est un régal aussi bien pour les cinéphiles que pour les passionnés de finance ! 

Dans la lignée de ses films cultes sur l’univers de la mafia et des gangsters (“Les Affranchis” et “Casino”), Martin Scorsese met en scène la finance la plus outrancière et la plus borderline : stratégie de pump and dump, junks bonds, raids boursiers, mais aussi salaires extravagants, drogue et excès en tout genre se percutent dans des scènes mémorables (naufrage de yacht privé, nombreux bad trips, crash d’hélicoptère personnel…). Le tout servi par un casting impeccable, notamment Leonardo DiCaprio qui interprète avec brio le courtier déjanté qu’était Jordan Belfort.

Le film est non seulement le plus gros succès de Martin Scorsese au box-office, mais a également été nommé 5 fois aux Oscars, notamment pour les prestigieux prix du meilleur acteur et du meilleur réalisateur.

Bande annonce du film

2 – “Wall Street”, d’Oliver Stone

 

Synopsis

Le film culte sur le monde de la finance et ses dérives ! Largement inspiré de l’histoire vraie de Michael Milken, le “roi des junk bonds” dans les années 1980, Wall Street nous fait suivre Bud Fox. Jeune loup de la finance attiré par l’illégalité et l’argent facile, il va trouver chez Gordon Gekko, génie financier cupide, un mentor de choix pour accélérer son ascension… mais à quel prix ?

Notre avis 

Comme à son habitude, le cinéaste américain Oliver Stone nous offre un film réaliste et très documenté. Après avoir passé de nombreuses semaines dans des institutions financières prestigieuses, afin notamment d’interviewer des investisseurs, il s’est inspiré de vrais businessmen et Traders tels que Ivan Boesky, Carl Icahn ou encore Michael Ovitz pour écrire ses personnages, et le résultat est passionnant !

 

Ce n’est pas pour rien que “Wall Street” reste l’un des meilleurs films sur le Trading depuis plus de 30 ans : nous sommes totalement immergés dans l’ambiance et les pratiques de la finance bling bling des années 1980. Mention spéciale, bien sûr, pour le personnage de Gordon Gekko, manipulateur narcissique et détestable, mais ô combien fascinant, interprété brillamment par Michael Douglas.

Bande annonce du film

3 – “Le Sucre”, de Jacques Rouffio

 

Synopsis

“Le Sucre” relate une escroquerie fondée sur la bulle spéculative formée sur le marché à terme des matières premières en 1974. Adrien Courtois, petit fonctionnaire des finances, place toute la fortune de sa femme sur les actions du sucre, en suivant les conseils du vicomte Raoul-Renaud d’Homécourt de la Vibraye, courtier sans scruptules. Contre toute attente, alors qu’Adrien est ruiné et désespéré, les deux hommes vont finalement se lier d’amitié… 

Notre avis 

Le film français de notre top des meilleurs films sur le Trading ! Cette fable satirique dénonçait déjà, dans les années 1970, les dérives de la spéculation et ses conséquences bien réelles sur les contribuables et les petits porteurs. “Le Sucre” n’en demeure pas moins une comédie qui prend parfois l’allure d’un véritable buddy movie : le duo formé par les comédiens Jean Carmet et Gérard Depardieu fonctionne à merveille !

Bande annonce du film

4 – “Margin Call”, de J.C. Chandor

 

 

Synopsis

Alors que le déclenchement de la crise des subprimes est imminent, nous suivons les employés d’une grande banque d’affaires new-yorkaise. Ces derniers réalisent par un coup du hasard l’énorme quantité d’actifs toxiques qu’ils détiennent, et la menace imminente qu’ils représentent pour l’avenir de la banque. Ils vont alors tout faire pour s’en débarrasser, en ayant parfaitement conscience des conséquences désastreuses à venir…

Notre avis 

Tandis que de nombreux films sur le Trading et la finance s’appliquent à en dénoncer les dérives (parfois avec brio), “Margin Call” prend le contrepied de ce parti pris. 

 

Le film est avant tout extrêmement documenté et donne à voir au spectateur les véritables coulisses de la haute finance américaine, peu avant la crise des subprimes. Et pour cause : le réalisateur et scénariste J. C. Chandor s’est longuement renseigné auprès de vétérans de la finance, parmi lesquels figure son propre père.

 

Le film ne juge donc pas ses protagonistes, et ne montre rien de leur extrême richesse, qui n’est qu’évoquée. Il s’applique plutôt à comprendre les points de vue de chacun et montre en cela, de manière assez criante, la déconnexion des élites financières avec les conséquences de leurs actions.

Bande annonce du film

5 – “The Big Short : Le Casse du siècle”, d’Adam McKay 

 

 

Synopsis

Nous sommes à Wall Street, en 2005. Quelques années avant l’explosion de la bulle immobilière et le début de la crise des subprimes, quatre outsiders de la finance anticipent avant les banques, les médias et le gouvernement l’ampleur de la catastrophe à venir… et comptent bien en profiter ! Michael Burry, Mark Baum, Jared Vennett et Ben Rickert négocient alors des produits financiers leur permettant de parier sur la baisse des marché, tandis que tous leurs collègues se complaisent dans un optimisme aveugle…

Notre avis 

Adapté du best-seller homonyme de Michael Lewis, “The Big Short” se révèle être à la fois un excellent divertissement – le réalisateur Adam McKay maîtrise et joue parfaitement avec les codes de la comédie américaine – et un film sur le Trading très instructif ! 

 

Bien entendu, il ne s’agira que de réviser les fondamentaux pour les plus initiés, mais les amateurs pourront se familiariser avec le fonctionnement de la finance moderne et de son jargon technique. Tout ceci en suivant l’histoire vraie du groupe de financiers qui avait anticipé la crise de 2008… que demander de plus ?

Bande annonce du film

6 – “Le Bûcher des vanités”, de Brian De Palma

 

 

Synopsis

Nous suivons Sherman McCoy, talentueux gestionnaire de fortune à Wall Street, dont la situation personnelle semble idyllique : fortune, poste très haut placé, femme sublime… Tout va cependant basculer pour Sherman à la suite d’un banal fait divers impliquant sa maitresse. L’élite qu’il était parvenu à intégrer au prix d’un travail acharné va alors subitement se retourner contre lui.

Notre avis 

Bien qu’il ne soit pas uniquement un film sur le Trading, ce long-métrage présente un intérêt évident pour tous les passionnés de finance. Son réalisateur, le génial Brian De Palma (“L’Impasse”, “Scarface”, “Carrie”, “Les Incorruptibles”…), excelle dans l’art de mettre en scène des personnages coupés du reste du monde, s’étant créé leur propre réalité. Le thème de la haute finance était donc tout indiqué !

 

De Palma utilise ainsi toute la virtuosité de sa mise en scène pour filmer ce personnage qui s’auto-proclame “maître du monde”, son entourage et son milieu professionnel, qui semble aussi bien fasciner que dégoûter le réalisateur…  

Bande annonce du film

7 – “Wall Street : L’argent ne dort jamais”, d’Oliver Stone

 

Synopsis

Suite du film culte Wall Street de 1987, ce second volet prend place durant le krach boursier de 2008. Gordon Gekko, l’inoubliable requin de la finance du premier opus, sort tout juste de prison où il a purgé 20 années pour délit d’initié. Le jeune Trader Jacob Moore fait alors appel à lui pour l’aider à venger la mort de son mentor, poussé au suicide par les agissements d’un autre grand ponte de la finance… 

Notre avis 

Certes, le second volet du “Wall Street” d’Oliver Stone n’est pas aussi percutant que le premier, mais il reste néanmoins un très bon long-métrage traitant de la finance ! Traitant des problématiques financières de la fin des années 2000, notamment de la crise des subprimes, le film dénonce à nouveau les dérives de la spéculation et donne à voir ses conséquences parfois désastreuses, soutenu par la mise en scène toujours maîtrisée de Stone. Et quel plaisir de retrouver le personnage interprété par Michael Douglas 20 ans après !

Bande annonce du film

Plus d'articles