Nombre d’or, ratios de Fibonacci et Figures Harmoniques

Nombre d’or (1,618), retracements de Fibonacci, et figures harmoniques se trouvent au cœur de nombreuses stratégies de trading mais sont souvent méconnus des traders particuliers. Que vous souhaitiez les intégrer à votre stratégie de trading ou non, leur connaissance est aujourd’hui un atout clef pour réussir sur les marchés financiers.

Le Nombre d’or 1,618

La pyramide de Kheops, le Panthéon, la « Demi tasse volante » de Dali, les feuilles d’un arbre, la coquille d’un escargot, le triangle de Pascal… Tous ces exemples ont un point commun : leurs proportions sont régies par le nombre d’or 1,618.

Ce nombre, mis en évidence par le célèbre mathématicien italien Leonardo Fibonacci dans la suite qui porte son nom, se retrouve tout aussi bien dans les œuvres anthropiques que naturelles, et ses propriétés mathématiques sont tout aussi fascinantes. En effet, si nous additionnons l’inverse du nombre d’or, le « ratio d’or » (0.618) et son carré (0.382), nous obtenons l’unité. Si nous retranchons le « ratio d’or » au « nombre d’or« , nous obtenons également l’unité.

Un nombre aussi omniprésent que le « nombre d’or » ne pouvait pas ne pas se retrouver dans les fluctuations boursières, et bien évidemment, nombre de traders utilisent les ratios de Fibonacci directement issus du « nombre d’or » pour comprendre et analyser les marchés.

Les Ratios de Fibonacci

Calculés grâce au nombre d’or 1,618,  les ratios de Fibonacci sont utilisés sur les marchés financiers afin d’anticiper l’importance d’un mouvement correctif suite à une phase d’impulsion.

Principaux ratios : 61,8% ; 50,0% et 38,2%

L’utilisation la plus commune des ratios (ou retracements) de Fibonacciconsiste à déterminer de potentiels points d’entrée au cours d’un mouvement correctif.

Exemple : Suite à une phase haussière, le trader attendra l’apparition d’une correction technique pour se positionner à l’achat sur un des niveaux de retracement calculés. De façon similaire, suite à un mouvement baissier, le trader attendra un rebond technique pour se positionner à la baisse sur un des niveaux de Fibonacci.

Comment représenter les Retracements de Fibonacci ?

L’outil est proposé sur la plupart des interfaces graphiques. Quand tel est le cas, il suffit alors de cliquer une première fois sur le point de début d’un mouvement d’impulsion, puis sur le point de fin de ce même mouvement (cf. illustration). Les niveaux de retracements se tracent alors de façon automatique. Cette méthode est tout particulièrement efficace sur le marchés des changes où ces niveaux sont très suivis par les intervenants.

Les Figures Harmoniques

Si l’utilisation « classique » (retracements) des ratios de Fibonacci est relativement bien connue de la plupart des analystes techniques, une utilisation plus « complexe » existe également : la méthode des figures harmoniques.

Plus d'articles

La balance des paiements

Document de comptabilité nationale d’une importance cruciale, la balance des paiements est utilisée aussi bien par les gouvernements que par les banques centrales pour piloter

Lire plus »

FED : Colombes et Faucons

La Banque Centrale Américaine ou Federal Reverse (FED), fondée en 1913 et indépendante politiquement de l’Etat Fédéral, est conduite par le Président et les gouverneurs

Lire plus »

La Journée des 3 sorcières

Tous les troisièmes vendredis du mois, les marchés financiers connaissent une journée particulièrement technique et souvent volatile appelée la Journée des 3 sorcières. Cette séance

Lire plus »

Qu’est-ce qu’un Gap ?

L’anglicisme « gap » désigne un espace de cotation laissé vierge entre deux périodes. Ces discontinuités graphiques matérialisent l’absence de transaction entre acheteurs et vendeurs sur une fourchette de

Lire plus »

La volatilité de Parkinson

La mesure classique de la volatilité historique à l’aide de l’Ecart-Type tient uniquement compte des niveaux d’ouverture et de clôture de chaque période considérée, mais

Lire plus »