ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Cookie Consent

Private Equity ou Capital Investissement, une classe d’investissement alternative (Définition)

Private Equity

Par définition, le Private Equity (ou Capital Investissement) est une classe d’investissement alternative ayant pour particularité d’investir uniquement dans des sociétés privées, non cotées sur les marchés boursiers conventionnels. 

Qu’est-ce que le Private Equity ?

Le terme « Private Equity » (PE) fait référence avant tout aux titres financiers privés, c’est-à-dire aux titres des entreprises non-cotés sur un marché. Il s’oppose au « public equity » qui désigne les titres cotés sur le marché. 

Branche principale des banques d’affaires, le Private Equity permet aux entreprises non-cotées en bourse de financer leur développement (acquisitions, R&D…).

Ces entreprises ne sont pas tenues aux mêmes contraintes que les sociétés cotées. En effet, il n’est pas nécessaire pour elles de publier des états financiers aussi complets qu’une société cotée en bourse par exemple.

 

Le principal objectif du Private Equity fonctionne sur une stratégie d’achat-revente. Un fonds de Private Equity acquiert une entreprise en se finançant par la dette, puis la revend après un certain temps (généralement entre 5 et 10 ans).

L’issue la plus courante est alors l’introduction en bourse, aussi appelée IPO (Initial Public Offering). Une autre issue possible pouvant être la revente à une société du même secteur ou à un autre fonds de Capital-Investissement.

Plusieurs formes de Capital Investissement 
Le Capital-risque (Venture Capital)

Le Capital-risque se concentre sur le lancement d’une entreprise. Cette forme est plutôt centrée sur les petites entreprises avec un fort potentiel de croissance mais toujours en développement comme les start ups. L’objectif est ici d’apporter un appui financier et stratégique déterminant.

Le Capital-développement (Growth Capital)

Le Capital-développement accélère la croissance des entreprises plus avancées ayant des difficultés pour se financer auprès des banques. Il s’agit d’un investissement moins risqué que le Capital-risque ou le Capital-retournement.

Le Capital-transmission

Le Capital-transmission accompagne les entreprises dans la transmission ou la cession. Il fait aussi référence aux opérations de LBO (Leveraged Buy Out ou achat à effet de levier, également appelé acquisition par emprunt). 

Une société finance complètement ou partiellement le rachat d’une entreprise qui a recours à l’endettement mais remboursable par la société achetée, permettant d’augmenter la rentabilité des capitaux propres.


Le Capital-retournement


Le Capital-retournement concerne le redressement des entreprises en difficultés grâce à l’apport de capitaux et de moyens humains.

Article invité rédigé par Thomas GIOE

Plus d'articles