Qu’est-ce que le Trading ? [Guide complet 2021]

Le Trading, une activité aux multiples facettes

graphique-trading

Le Trading consiste à acheter et vendre des produits financiers. Découvrez les multiples facettes de cette activité dans notre guide spécial Traders débutants.

Peut-être l’avez-vous croisé lors d’un reportage télévisé sur l’affaire Jérôme Kerviel ? Ou peut-être était-ce dans une de ces nombreuses publicités racoleuses dont regorge Internet ? Ou bien sur LinkedIn, dans une offre d’emploi des plus sérieuses pour une banque des plus prestigieuses ?

En fait, vous ne savez plus très bien quand ni comment vous l’avez découvert, mais vous savez une chose : le Trading fait couler beaucoup d’encre. 

Ou plutôt, pour être tout à fait exact, LES activités de Trading font couler beaucoup d’encre ; car derrière ce terme générique de « Trading » se cache en réalité tout un tas d’activités distinctes et de nuances que nous allons découvrir ensemble.

Les idées reçues sur le Trading sont nombreuses, et les fausses promesses faites aux particuliers sur cette thématique sont peut-être encore plus nombreuses…

Par l’intermédiaire de ces informations et de notre Formation NewTrading START, nous espérons contribuer à notre échelle à la correction des principales idées reçues sur le Trading.

Qu’est-ce que le Trading ?


Le Trading désigne l’activité d’achat et de vente de produits financiers.

Issu de l’anglais “to trade” (négocier), le Trading consiste donc tout simplement à acheter ou à vendre des produits financiers sur les marchés. 

Plusieurs types de Trading doivent toutefois être distingués.

Dans le monde du Trading professionnel, il convient d’abord de distinguer deux domaines :

  • Le Trading pour compte propre ; où le Trader pour compte propre (proprietary Trader ou Prop Trader en anglais) effectue des opérations spéculatives, c’est-à-dire des paris sur l’évolution des prix des marchés financiers dans l’espoir de parvenir à “battre le marché”.
  • Le Trading de flux ; où le Trader de flux (market maker en anglais) agit comme simple intermédiaire entre le marché et ses clients afin de proposer à ces derniers le meilleur prix possible tout en minimisant l’ensemble des risques des transactions.

D’un côté, le Trader pour compte propre cherche à rémunérer son travail spéculatif grâce à la réalisation de plus-values, de l’autre, le Trader de flux cherche à rémunérer son travail d’intermédiaire en prélevant une petite commission sur les opérations que lui confient ses clients.

Parmi les Traders pour compte propre, plusieurs stratégies de Trading peuvent être distinguées en fonction de l’horizon d’investissement du Trader :

  • Le Scalping ; où le Trader Scalpeur effectue des allers-retours très rapides, et ne reste en position que de quelques secondes à quelques minutes ;
  • Le Day Trading ; où le Day Trader effectue des allers-retours au sein d’une même journée, et reste en position de quelques minutes à quelques heures ;
  • Le Swing Trading ; où le Swing Trader effectue des allers-retours plus espacés, et reste en position de quelques heures à quelques semaines ;
  • Le Position Trading ; où le Position Trader effectue des allers-retours à plus long terme, et reste en position de quelques semaines à quelques mois.

Enfin, les activités de Trading peuvent également être classées en fonction du mode d’exécution des opérations financières :

  • Le Trading manuel ; où le Trader prend la décision et gère lui-même le passage d’ordres ;
  • Le Trading automatique ; où la prise de décision et le passage d’ordres sont délégués à la machine via un algorithme ;
  • Le Trading semi-automatique ; où la prise de décision reste aux mains du Trader, mais où l’exécution de la stratégie est déléguée à la machine.

Attention cependant, le Trading automatique ne doit pas être confondu avec le Trading haute fréquence ! 

En effet, le Trading Haute Fréquence essentiellement articulé autour de stratégies d’arbitrage n’est qu’une des possibilités offertes par le Trading automatique, d’autres alternatives telles que les Experts advisors et algorithmes de Trading indépendants sont également envisageables.

A cette liste déjà longue des différentes activités de Trading, nous aurions également pu ajouter le Trading social (ou copy Trading), le Trading au carnet d’ordres, le Trading minimaliste ou encore le Trading ludique

Mais à ce stade vous disposez déjà d’un bon aperçu de ce qu’est le Trading ! 

Passons donc à la suite.

Les produits financiers négociés par le Trader

Parmi les actifs financiers traités par le Trader se trouvent les actions – des titres de propriété correspondant à une fraction du capital d’une entreprise, les obligations – des titres de créances correspondant à une part de dette émise par une entreprise ou un État, les monnaies, ou encore les matières premières.

Lorsque ces actifs financiers sont des titres financiers, ils peuvent être échangés en tant que tels. En revanche, lorsqu’ils ne sont pas des titres financiers, les traders doivent alors les échanger sous la forme de produits dérivés (futures, options, swaps, ETF, CFD, et biens d’autres) ou de produits structurés (CPPI, OBPI, Turbo, et biens d’autres).

Quels sont les risques liés au Trading ?

Avec le développement exponentiel des plateformes de Trading en ligne, de plus en plus de particuliers tentent de se glisser dans la peau des Traders pour Compte Propre en spéculant sur les marchés. 

Mais à ce jour, les résultats demeurent pour le moins décevants puisque d’après l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), plus de 90% des particuliers perdent de l’argent dans le Trading.

Derrière leur apparente simplicité, les produits financiers développés pour attirer les particuliers vers le Trading en ligne présentent un risque financier lié à la volatilité des marchés et à une utilisation excessive de l’effet de levier (une capacité d’investissement à crédit proposée par les intermédiaires financiers). 

Des mesures de sécurités simples existent pourtant pour se prémunir des effets néfastes de l’effet de levier et éviter le risque d’endettement, mais encore faut-il prendre le temps de se former avant de se lancer

Au-delà du risque financier, deux autres risques pèsent sur la pratique du Trading : le risque d’escroquerie avec la présence de plateformes de Trading non régulées aux promesses publicitaires mensongères, et le risque d’addiction propre aux « jeux d’argent ».

Avant de vous lancer dans une activité de Trading en ligne, vérifiez que la plateforme de Trading à laquelle vous avez décidé de faire confiance ne figure pas sur la liste noire de l’AMF. 

Et pour ceux d’entre vous qui auraient tendance à développer une addiction pour les jeux d’argent, mieux vaut passer votre tour pour cette fois car les « joueurs » font en général de très mauvais spéculateurs.

Combien peut-on gagner grâce au Trading ?

La transition avec la partie précédente n’est pas bien difficile à trouver. Si tant de personnes se font avoir par l’effet de levier ou par les escroqueries plus ou moins directes de commerciaux peu scrupuleux, c’est bien souvent à cause de l’appât du gain et des fantasmes financiers entourant le Trading. 

Commençons donc par définir un concept simple, celui de Taux sans risque.

Comme son nom l’indique, le Taux sans risque correspond au rendement que vous pouvez obtenir lorsque votre capital n’est soumis à aucun risque. Pour un particulier, c’est par exemple le taux du Livret A.

Si une stratégie ou un placement vous propose un taux supérieur au taux sans risque sans prise de risque, il s’agit très vraisemblablement d’une arnaque. 

En effet, le rendement de votre capital de Trading sera toujours le résultat d’une prise de risque plus ou moins importante. 

Les méthodes de gestion du risque, dites de Money Management, vous permettront certes d’optimiser votre performance dans la limite des risques que vous aurez acceptés, mais AUCUN investissement ne pourra vous garantir un rendement supérieur au taux sans risque sans prise de risque.

Malheureusement, il est impossible pour une personne sérieuse de citer le rendement moyen que pourrait procurer le Trading…

Les opérations spéculatives d’achat et de vente à court terme s’apparentent à un jeu à somme nulle où les gains d’un intervenant sont les pertes d’un autre. 

Votre réussite dans le Trading dépendra de votre capacité à battre le marché de façon significative pour assurer le paiement de vos frais de courtage et générer une performance nette. 

Votre rémunération n’a donc en théorie pas de plafond, mais au vu de la concurrence extrêmement acharnée que se livrent les intervenants des marchés financiers, gagner de l’argent fera déjà de vous un bon Trader.

Une dernière chose avant de clore cette partie, méfiez-vous des historiques de performance et des promesses trop alléchantes. 

Les performances passées d’un Trader ne présagent pas de ses performances futures, et ces historiques sont généralement victimes de plusieurs biais.

Qui plus est, à court terme, la performance seule ne permet malheureusement pas de distinguer un Trader talentueux d’un Trader chanceux.

Comment commencer à Trader ?

Si tout le monde n’a pas le profil d’un Trader, tous les Traders n’ont pas non plus le même profil et il est extrêmement difficile de dresser le portrait-robot du Trader idéal…

Pour juger de la qualité d’un Trader, il faut le mettre à l’épreuve des marchés financiers. 

Or, tout le monde n’a pas l’occasion d’être embauché par une grande banque pour tester ses compétences de Trader… La solution pour prendre le temps de se former et de se tester avec sérieux : le compte de Trading de démonstration.

Le compte de démonstration vous donne accès aux graphiques et données de marché en temps réel, et ses fonctionnalités de passage d’ordre vous permettent de travailler avec un capital fictif afin de rendre indolores vos erreurs de débutant. 

Formidable outil pédagogique, le compte de Trading de démonstration vous permettra de vous entraîner et de tester vos premières stratégies sans aucun risque.

GRATUIT
Votre compte de Trading virtuel

Entraînez-vous à Trader sans risque pendant 15 jours sur le logiciel de bourse ProRealTime.

Partenaire officiel NewTrading depuis 2017

Combien de temps consacrer au Trading ?

Plus que du temps, le Trading demande avant tout de la rigueur. 

En effet, grâce aux technologies actuelles, certains Traders se contentent de quelques minutes de Trading effectif par jour. 

Plus que la problématique du temps, qui pourra être solutionnée grâce à l’adoption d’une stratégie de Trading adaptée à vos disponibilités, vous serez davantage confronté à la question du timing.

Si vous êtes en activité, sachez qu’il vous est possible de prendre des positions en soirée sur le marché américain puisque celui-ci reste ouvert plusieurs heures après la fermeture du marché européen. Vous pouvez également faire appel à des ordres automatiques afin d’acheter et de vendre sur la journée du lendemain.

Au-delà du temps consacré à la pratique du Trading, n’oubliez pas que comme pour toute activité, devenir un professionnel aguerri demande (beaucoup) de temps et d’expérience. 

Si tel est votre objectif, alors soyez conscient qu’il s’agit d’un milieu extrêmement compétitif et que par conséquent votre formation ne s’arrêtera jamais…

Comment se former au Trading ?

La multiplication des offres de Formation au Trading proposées sur Internet pourrait prêter à sourire si elle ne cachait pas des dangers bien plus inquiétants. Au détour de chaque requête internet en lien avec la Finance, de nombreux organismes de formation au Trading, plus ou moins professionnels, se proposent de vous rendre riche en vous transmettant leur « stratégie de Trading gagnante » … 

Vous l’aurez je l’espère compris en parcourant le début de cet article : NON, aucune formation au Trading ne vous rendra jamais riche.

En effet, aucune formation au Trading aussi performante soit-elle ne peut vous garantir un retour financier. 

Tout comme aucun entraîneur de foot ne pourra jamais vous promettre de faire de vous un joueur professionnel. 

En revanche, dans le Trading comme dans le football, un bon entraîneur transmettra des connaissances et techniques pour gagner du temps dans votre parcours d’apprentissage et augmenter vos chances de succès.

Pour bien sélectionner votre première formation Trading, choisissez un formateur franc capable de vous présenter toute la réalité du Trading et de ses risques, pédagogue afin de vous transmettre avec méthode ses compétences, et disponible pour partager son expérience avec vous.

Côté tarification, inutile de dépenser une fortune pour votre première Formation au Trading. Une fois cette première session réalisée, vous aurez une vision plus précise du monde du Trading, et vous serez alors capable d’évaluer vos besoins et d’identifier les formations plus complètes susceptibles d’y répondre.

Pourquoi faire du Trading ?

Faire du Trading permet de poursuivre deux objectifs distincts :

  1. Réduire l’exposition au risque d’un portefeuille (stratégie de couverture)
  2. Augmenter le rendement d’un portefeuille (stratégie d’investissement)

Dans la pratique, parce qu’elles supposent l’existence d’une exposition au risque préalable, les stratégies de couverture sont plutôt destinées aux entreprises. 

Le trésorier d’une entreprise peut en effet choisir d’effectuer quelques opérations de Trading pour ouvrir une position de couverture afin de compenser un risque préexistant (risque de change, risque de taux, risque matières premières…).

Les stratégies d’investissement sont quant à elles accessibles à tout un chacun.

Dans le cadre d’une stratégie d’investissement, deux approches distinctes peuvent être adoptées : l’approche patrimoniale ou l’approche spéculative.

L’approche patrimoniale consiste à acheter des produits financiers pour leur valeur fondamentale afin de faire travailler son argent, de protéger son patrimoine de l’inflation et de capter une part de la richesse produite par les actifs financiers.

L’approche spéculative consiste quant à elle à acheter et vendre des produits financiers afin de faire des paris sur l’évolution des prix à la hausse comme à la baisse (et éventuellement sur d’autres paramètres non directionnels tels que la volatilité des cours).

Bien qu’il ne soit pas raisonnable pour un particulier d’espérer devenir riche grâce au Trading, et qu’il soit extrêmement difficile de vivre du Trading, le Trading peut tout simplement vous permettre de générer un complément de revenus.

Dans le cadre de la Formation NewTrading START, nous insistons néanmoins sur la difficulté de “battre le marché” pour un Trader indépendant adoptant une approche spéculative.

D’un point de vue pragmatique, deux pratiques du Trading semblent donc à privilégier : 

  1. utiliser le Trading comme un outil pour investir en “bon père de famille” dans le cadre d’une approche patrimoniale ; 
  2. percevoir le Trading comme un simple loisir et “jouer en bourse” de petites sommes d’argent dans le cadre d’une approche spéculative.

Bien que ces deux pratiques du Trading puissent être utilisées en parallèle, elles ne doivent surtout pas se confondre au risque de voir votre patrimoine partir en fumée sur un simple coup de dés…
Enfin, pour les étudiants qui envisageraient de devenir Trader professionnel ou ne serait-ce qu’une carrière en finance plus généraliste, faire du Trading pendant vos études peut vous offrir l’opportunité de mettre en application vos connaissances théoriques, de développer votre culture financière, et d’acquérir une première expérience pratique des marchés financiers.

Checklist 2021 du Trader débutant