Take Profit : l’art de prendre ses bénéfices à temps

A quoi sert le Take Profit

Sur les marchés financiers, comme dans de nombreux domaines de la vie, mieux vaut se garder d’avoir “les yeux plus gros que le ventre”. 

Cette expression célèbre, popularisée par Montaigne dans ses Essais, nous met en garde contre notre tendance à “désirer au-delà de notre capacité de jouissance”. Un comportement d’avidité irrationnelle qui peut se révéler particulièrement néfaste en Trading.

En effet, vouloir coûte que coûte maintenir une position gagnante (en espérant voir la plus-value augmenter de manière exponentielle) tient davantage du voeu pieux que d’une stratégie de Trading raisonnée.    

Afin de se prémunir contre ce type de situation, l’ordre Take Profit s’avère être un outil particulièrement adapté. Permettant au Trader de clôturer automatiquement une position gagnante dès lors qu’un certain niveau de prix est atteint, il lui permet non seulement de suivre à la lettre sa stratégie d’investissement, mais également de gagner en sérénité.

Et chacun sait à quel point toute diminution du stress est bonne à prendre en Trading !

Chaque investisseur est bien entendu libre de positionner son ordre au niveau qu’il estime le plus judicieux, en fonction notamment de ses propres règles de Money Management. Cependant, mieux vaut toujours garder en tête une autre formule française célèbre afin d’éviter le péché de gourmandise  : “ Prudence est mère de sûreté” !

Plus d'articles

La balance des paiements

Document de comptabilité nationale d’une importance cruciale, la balance des paiements est utilisée aussi bien par les gouvernements que par les banques centrales pour piloter

Lire plus »

FED : Colombes et Faucons

La Banque Centrale Américaine ou Federal Reverse (FED), fondée en 1913 et indépendante politiquement de l’Etat Fédéral, est conduite par le Président et les gouverneurs

Lire plus »

La Journée des 3 sorcières

Tous les troisièmes vendredis du mois, les marchés financiers connaissent une journée particulièrement technique et souvent volatile appelée la Journée des 3 sorcières. Cette séance

Lire plus »

Qu’est-ce qu’un Gap ?

L’anglicisme « gap » désigne un espace de cotation laissé vierge entre deux périodes. Ces discontinuités graphiques matérialisent l’absence de transaction entre acheteurs et vendeurs sur une fourchette de

Lire plus »

La volatilité de Parkinson

La mesure classique de la volatilité historique à l’aide de l’Ecart-Type tient uniquement compte des niveaux d’ouverture et de clôture de chaque période considérée, mais

Lire plus »