ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Cookie Consent

Qu’est ce que le DAX 30 et comment le Trader ?

Trader indice DAX 30

Principal indice boursier allemand, le DAX 30 représente les 30 plus grandes capitalisations boursières allemandes cotées à la Bourse de Francfort.

Nikkei, CAC 40, Dow Jones… les indices boursiers sont nombreux à travers le monde, mais peu d’entre eux peuvent se targuer d’avoir la stabilité et la croissance de leur concurrent européen le plus performant : le DAX 30. Pourquoi et comment Trader l’indice boursier DAX 30 ? Réponse dans cet article !


Le DAX 30, composition et caractéristiques

Définition du DAX 30

Par définition, le DAX 30 est le principal indice boursier en Allemagne. Abréviation de “Deutscher aktien index”, sa stabilité en fait également le premier indice boursier européen, loin devant le CAC 40

Malgré cela, le DAX 30 a essuyé trois crises majeures depuis sa création le 30 décembre 1987 :

  • en 2000 avec la bulle spéculative de l’internet ;
  • en 2008 avec la crise des subprimes ;
  • en 2011 avec la crise de la dette.

     

Bien qu’officiellement effectif à partir de 1988 sur la base d’une valeur de 1000 points, l’indice DAX 30 a été mis en place dès le début des années 1980. Depuis, la valeur de l’indice n’a cessé de croître malgré les aléas économiques.

Croissance historique DAX30

Le DAX 30 représente l’évolution en temps réel des 30 plus grandes capitalisations boursières allemandes. Ces dernières sont cotées à la Bourse de Francfort, qui est la principale place boursière en Allemagne.

Ainsi, l’indice boursier DAX 30 donne un aperçu crédible des performances de ces sociétés et, par extension, de la santé économique allemande.

 

Composition du DAX 30

Le DAX 30 se compose des 30 entreprises suivantes :

Entreprise

Secteur

Capitalisation boursière (en milliards d’euros)

Adidas

Industrie textile

55,13

Allianz

Assurance

67,97

BASF

Industrie Chimique

48,17

Bayer

Industrie pharmaceutique

41,81

Beiersdorf

Cosmétique

24,90

BMW

Automobile

42,48

Continental

Automobile

20,46

Covestro

Industrie chimique

8,50

Daimler

Automobile

52,37

Delivery Hero

Livraison alimentaire

18,42

Deutsche Bank

Banque

16,89

Deutsche Börse

Bourse

26,24

Deutsche Post

Poste

50,34

Deutsche Telekom

Télécommunication

64,49

Deutsche Wohnen

Immobilier

15,70

E.ON

Electricité & Eau

25,16

Fresenius

Industrie pharmaceutique

19,04

Fresenius Medical Care

Industrie pharmaceutique

20,80

HeidelbergCement

Construction

10,78

Henkel

Grande consommation

39,85

Infineon

Semi-conducteur

34,73

Linde

Ingénierie

105,89

Merck

Industrie pharmaceutique

16,98

MTU Aero Engines

Aéronautique

8,78

Münchener Rück

Assurance

29,49

RWE

Electricité & Eau

20,30

SAP

Informatique

153,32

Siemens

Ingénierie

93,19

Volkswagen Group

Automobile

69,89

Vonovia

Immobilier

32,12

Bon à savoir

La capitalisation boursière d’une entreprise est égale au nombre d’actions émises, multiplié par leurs cours respectifs en bourse.

Les 30 entreprises membres de l’indice DAX 30 représentent à elles seules plus de 75% du volume total des transactions à la Bourse de Francfort et recouvrent l’intégralité des secteurs de l’économie allemande. Parmi ces entreprises, 17 n’ont jamais quitté l’indice boursier depuis sa création.

En plus de leur capitalisation boursière, la liquidité (directement liée au volume de transaction) est un second critère pour l’intégration d’une entreprise à l’indice DAX 30.

Outre l’appréciation de ces valeurs, l’entreprise doit être cotée au “Prime Standard” de la Bourse de Francfort pour être éligible au DAX 30.

C’est normalement en septembre que la composition de l’indice DAX 30 est revue ; toutefois, chaque trimestre se réunit le comité de la Deutsche Börse afin de statuer sur l’admission ou l’exclusion d’entreprises au sein de l’indice boursier DAX 30.

Sa décision respecte notamment deux règles :

  • une entreprise quittant les 45 premières capitalisations boursières est automatiquement exclue du DAX 30 ;
  • une entreprise intégrant les 25 premières capitalisations boursières est automatiquement admise dans l’indice DAX 30.

     

Caractéristiques du DAX 30

Coté en continu de 9h00 à 17h30 sur la Bourse de Francfort, l’indice DAX 30 est calculé toutes les 15 secondes par la plateforme Xetra. Il s’agit d’un système de Trading électronique d’échange de titres financiers mis en place sur la Deutsche Börse.

A l’inverse de la plupart des indices boursiers, le DAX 30 est mis à jour à partir des cours des futures du jour suivant. Le DAX 30 se décompose en deux indices distincts.


Le DAX TR (Total return)

Cet indice intègre les dividendes dans la capitalisation boursière des 30 entreprises ; pour cette raison, sa tendance demeure haussière à long terme. Sa composition assure un équilibre permanent entre les entreprises qui le constituent puisque leur poids indiciel ne peut y dépasser 10%.

Il est le plus populaire auprès des Traders et se calcule comme suit : 

DAX TR = (Capitalisation boursière x dernière valeur) / dernière période.

Son code ISIN est le DE0008469008.


Le DAX PR (Price)

Cet indice est plus semblable au CAC 40 en cela qu’il ne capitalise pas les dividendes ; sa cotation est donc logiquement plus basse que le DAX TR. 

Son code ISIN est le DE0008467440.

 

Pourquoi trader cet indice  ?

DAX 30 : un modèle solide

Si le DAX 30 était établi sur une base de 1000 points en 1988, sa valeur atteint aujourd’hui les 12 000 points. C’est dire à quel point son évolution est stable, et ce, malgré les différentes crises traversées.

Parce qu’il regroupe toutes les plus grandes industries allemandes, le DAX 30 dépeint avec fidélité l’état de l’économie germanique. Les 30 entreprises qu’il accueille sont financièrement solides et évoluent dans des secteurs diversifiés.

Les 5 principaux secteurs représentés dans l’indice du DAX 30 sont :

  • la chimie ;
  • l’automobile ;
  • la pharmaceutique ;
  • la santé ;
  • l’industrie.

De par sa diversification et son équilibre (puisqu’aucune entreprise ne peut dominer le DAX 30 au-delà de 10%), le DAX 30 demeure un indice performant, volatile et bien souvent rentable.

Le fait que cet indice boursier prenne en compte les dividendes dans le calcul des capitalisations boursières le rend plus exhaustif que le CAC 40.

A noter

Le CAC 40 possède lui aussi une déclinaison prenant en compte les dividendes, nommée le CAC 40 GR.


DAX 30 : un indice parmi les plus réputés

Très prisé par les Traders du monde entier, le DAX 30 propose une liquidité suffisante pour un passage d’ordre fluide. Par ailleurs, la longue plage horaire ainsi que les spreads réduits facilitent l’accès au Trading sur le DAX 30.

Bien que suffisamment forte pour espérer générer une plus-value, sa volatilité suit des règles plus ou moins logiques qu’il est possible d’étudier de manière théorique : ainsi, l’analyse technique se prête parfaitement à l’investissement sur le DAX 30.

Attention

Qui dit volatilité élevée, dit toujours risque proportionnel ! Suivre une formation adaptée à votre profil, démarrer par un compte de démonstration et fixer des Stop Loss dans vos Trades sont toujours des mesures nécessaires pour limiter votre risque de perte.


En outre, la stabilité du DAX 30 en fait un indice adapté à de nombreuses
stratégies de Trading, qu’il s’agisse de :

  • Scalping ;
  • Trading intraday ;
  • Swing Trading ;
  • Position Trading.

Comment apprendre à trader le DAX 30 ?

Les “best practices” du Trading sur le DAX 30

Comme dit précédemment, des mesures de sécurité sont à prendre lorsque vous passez un ordre. Outre le placement de Stop Loss, il est important que vous déterminiez un point d’entrée et de sortie de vos Trades, sans miser davantage que 5% de votre capital par passage d’ordre par exemple.

Trader le DAX 30 demande une forte discipline émotionnelle afin d’optimiser votre gestion du risque. Ces qualités psychologiques sont complémentaires à la connaissance théorique et pratique des marchés financiers.

Analyse macroéconomique

L’approche Top-Down consiste à tenir compte de l’actualité macroéconomique afin de mieux comprendre l’évolution des marchés financiers. Ainsi, accéder à l’information internationale, aux décisions gouvernementales, aux nouveautés du secteur concerné et aux événements liés à l’entreprise sur laquelle vous investissez vous fournit des outils pour trader avec plus de lucidité.

Analyse microéconomique

A l’inverse de l’approche macroéconomique, l’analyse microéconomique prend l’entreprise comme point de départ. La pratique du Stock Picking fait par exemple partie de ce type d’analyse. Connaître la santé financière de l’entreprise par rapport à son secteur et à la concurrence vous offre des informations précieuses en Trading.

Attention

L’analyse fondamentale demande une expertise dans les domaines financier et économique afin de se faire une idée fiable de la santé des entreprises étudiées.

Analyse technique

L’analyse technique et le chartisme se penchent davantage sur l’étude des tendances sur les graphiques boursiers. En tenant moins compte du contexte économique, cette pratique demande une bonne capacité d’interprétation des cours boursiers ainsi qu’une utilisation judicieuse des indicateurs techniques.

On peut notamment citer, parmi les instruments financiers les plus utilisés :

  • les Moyennes Mobiles ;
  • le RSI ;
  • l’oscillateur Stochastique ;
  • le Momentum

La connaissance des figures chartistes de renforcement, cassure et retournement de tendance est un prérequis indispensable pour ce type d’analyse.

Analyse comportementale

Même avec une vision complète des marchés financiers, il est possible d’être trompé par la tendance d’un indice comme le DAX 30. Pour cette raison, l’analyse comportementale vise à intégrer le facteur humain dans l’équation.

Ainsi, maîtriser à la fois l’environnement économique, les fluctuations des graphiques boursiers et la psychologie des investisseurs sont autant d’outils qui vous permettront de tirer votre épingle du jeu.

 

Spécificités du Trading DAX 30

Plusieurs types d’événements macroéconomiques sont susceptibles d’affecter la stabilité de l’indice boursier DAX 30 :

  • les fluctuations de la valeur de l’euro par rapport aux autres devises ;
  • les relations commerciales internationales ;
  • les crises économiques à l’international…

 

Il est impossible de trader directement le DAX 30 ; toutefois, des produits dérivés sont à disposition des investisseurs. 

On peut citer :

  • les CFD à risque limité DAX 30 ;
  • les Futures DAX 30 ;
  • les produits barrière ;
  • les produits vanille ;
  • les turbo24.

Bien qu’il existe de nombreuses plateformes de Trading, nous vous conseillons de passer par ProRealTime. Ce logiciel en ligne vous permettra de vous initier au Trading sur le DAX 30 aussi bien avec un compte de démonstration qu’en conditions réelles.

Inscription ProRealTime

Pour ce faire, choisissez l’indice DAX 30 dans la liste placée par défaut sur la colonne gauche de votre interface. Ensuite, libre à vous d’agrémenter vos graphiques comme bon vous semble, dans le respect de votre stratégie de Trading.

Lorsqu’un signal d’achat ou de vente est identifié, un simple clic droit vous permet de prendre position. Le passage d’ordre inclut plusieurs paramètres tels que le nombre de titres souhaités, la période de validité, le type d’ordre souhaité ainsi que le placement facultatif d’ordres Stop Loss / Take Profit.

Choisir DAX 30
Passage d’ordre

Le DAX 30 à l’heure de la crise sanitaire de 2020

La bonne gestion germanique de la crise Covid-19

Malgré une violente perte de valeur à laquelle l’indice boursier DAX 30 n’a pas échappé lors de la crise du Covid-19 en Mars 2020, la qualité de la gestion allemande ainsi que sa réactivité face à la pandémie ont permis aux cours boursiers de quasiment retrouver leur plus haut historique en l’espace de 3 mois.

DAX 30 2020

Comme on peut le constater sur ce graphique, l’indice DAX 30 est vite remonté (à seulement 8% de son sommet historique) suite à son plongeon de -40,13%, effaçant presque intégralement l’impact dû à la crise sanitaire mondiale.

A titre de comparaison, le CAC 40 a davantage souffert de la chute de ses valeurs, puisqu’il stagne, durant la même période, à 18% en dessous de son sommet historique.

CAC 40 2020

Cette reprise économique a été rendue possible pour l’Allemagne notamment grâce à une lourde intervention de la Banque centrale européenne (BCE), ainsi qu’à plusieurs mesures pour encourager la reprise économique.

 

L’incertitude économique latente

Si le gouvernement allemand a su réagir à la crise du Covid, d’autres éléments comme les avancées sur le vaccin et le regain de dynamisme économique à la sortie du confinement sont des arguments en faveur d’une poursuite de la hausse du DAX 30.

D’un autre côté, la fragilité du contexte géopolitique laisse planer des doutes, notamment :

  • les tensions commerciales opposant les Etats-Unis à la Chine ;
  • le poids de la campagne électorale américaine ;
  • l’évolution de la pandémie de coronavirus…

Voilà autant de facteurs d’insécurité quant à la stabilité à long terme des valeurs du DAX 30. 

Concrètement, malgré les incertitudes actuelles majoritairement dues à la crise sanitaire mondiale, le DAX 30 demeure l’indice boursier européen le plus réputé et fiable. 

Tout Trader – aussi bien débutant qu’expérimenté – aura ses raisons d’investir dans cet indice qui a su prouver sa stabilité aussi bien dans son histoire que dans son fonctionnement quotidien. 

Si vous souhaitez donc, vous aussi, commencer à Trader sur l’indice boursier du DAX 30, l’idéal est encore de disposer d’une formation sérieuse et d’un broker dont l’offre reste adaptée vos attentes.

Plus d'articles