Trading VIX : trader l’indice de la peur

La psychologie occupe une place centrale dans la vie des marchés financiers. Ballotés de l’optimisme au pessimisme, de l’euphorie à l’effroi, les prix valsent au gré de l’état d’humeur des investisseurs, de leurs espoirs et de leurs craintes.

Le VIX mesure la peur des investisseurs. Il reflète les anticipations des investisseurs sur les fluctuations du marché pour les 30 jours à venir, et donne ainsi un panorama du niveau de volatilité sur le marché. 

Avertissement

Le Trading ne convient qu’à une clientèle avisée capable de comprendre le fonctionnement de produits financiers complexes (Futures, Options, CFD…) et de supporter des risques élevés, dont des pertes supérieures aux dépôts.

Comprendre le VIX

Le VIX est l’indice de volatilité du Chicago board options exchange (CBOE). C’est un indicateur essentiel dans l’univers de la finance : il représente la volatilité attendue sur les marchés des actions, fondée sur les options de l’indice S&P 500. 

Via sa capture des attentes de volatilité sur 30 jours, le VIX offre un aperçu unique de la psychologie du marché.

Le calcul du VIX repose sur les prix des options d’achat et de vente du S&P 500, avec un accent particulier sur la composante « temps ». Cette méthode projette l’incertitude et les attentes des investisseurs à court terme.

Le VIX augmente lorsque les Traders anticipent une volatilité élevée (il en résulte généralement une hausse des primes d’option). À l’inverse, il diminue lorsque les investisseurs anticipent une stabilisation du marché.

Le VIX est également un thermomètre du sentiment du marché. En périodes d’incertitude ou de crise (chocs économiques, crises géopolitiques…), le VIX tend à s’envoler. Il reflète donc le degré de risque perçu et les réactions des investisseurs face aux événements du marché.

Une caractéristique cruciale du VIX est sa relation a priori inverse avec le S&P 500.

Lorsque le S&P 500 est stable ou en hausse, le VIX tend généralement à baisser (sentiment de confiance chez les investisseurs). À l’inverse, en période de baisse du S&P 500, le VIX monte (nervosité du marché). Attention, cette corrélation est toutefois subtile et ne doit pas être considérée comme une science exacte !

Bon à savoir

Il est important de différencier la volatilité historique de la volatilité implicite. La première mesure les mouvements passés d’un actif, tandis que la seconde (capturée par le VIX), se concentre sur les anticipations futures de la volatilité du marché.

La volatilité implicite est particulièrement pertinente pour les Traders et les gestionnaires de risques, car elle offre une vision prospective essentielle à la prise de décision.

Pourquoi trader le VIX ?

Utiliser le VIX comme outil de couverture permet tout d’abord aux investisseurs de protéger leur portefeuille contre les chutes soudaines du marché. Par exemple, en période de forte volatilité, un portefeuille diversifié peut subir des pertes importantes. Les positions sur le VIX peuvent compenser ces pertes, car l’indice a tendance à augmenter lorsque les marchés sont instables.

La spéculation avec le VIX offre également des opportunités attrayantes. Armés d’une solide compréhension de la nature volatile de cet indice, les Traders expérimentés peuvent tirer profit des mouvements rapides et importants du VIX.

L’aspect volatile du VIX lui-même est à la fois un défi et une opportunité. Historiquement, le VIX a enregistré des niveaux extrêmement variables. Par exemple, lors des crises mondiales des subprimes en 2008 ou du COVID-19 en 2020, « l’indice de la peur » a atteint des sommets historiques. 

À l’inverse, en période de stabilité économique et de croissance régulière, le VIX peut atteindre des niveaux très bas, signes d’une confiance et d’une sérénité accrues des investisseurs.

Ces fluctuations rendent le VIX particulièrement attrayant pour les Traders désireux d’exploiter la volatilité du marché. La capacité de prédire (autant que possible) ou de réagir rapidement aux changements dans le sentiment du marché peut aboutir à des gains substantiels (tout comme elle expose à un risque plus élevé).

Se préparer au Trading du VIX

Se familiariser avec l’indice VIX

Avant d’entrer dans le concret du Trading de l’indice VIX, il peut être extrêmement bénéfique d’appréhender son fonctionnement et ses mouvements à travers ses dynamiques historiques et ses réactions face aux diverses conditions de marché. 

Événements économiques majeurs, crises financières, phases de forte croissance économique… Analyser le comportement du VIX au cours de ces différentes périodes aide à mieux comprendre et anticiper ses réactions futures.

Sélectionner une stratégie adaptée

De nombreuses stratégies de base peuvent se combiner avec l’indice VIX. 

Parmi celles-ci, on retrouve notamment les options d’achat (call) et de vente (put) simples, ainsi que des approches plus complexes telles que les spreads, straddles et strangles. 

Chaque stratégie convient à des conditions de marché spécifiques. 

Par exemple, les spreads peuvent être efficaces en cas de légères fluctuations de la volatilité sur les marchés, tandis que les straddles ou strangles sont plus adaptés à des situations de grande incertitude, où des mouvements d’envergure sont attendus.

Choisir le bon courtier

Pour trader le VIX dans des conditions optimales, mieux vaut faire appel à l’un des meilleurs courtiers du marché.

Les critères de sélection peuvent inclure : 

  • la fiabilité
  • les frais de courtage
  • la variété des instruments VIX proposés
  • une interface ergonomique
  • des analyses de marché détaillées
  • un accès à différents produits dérivés du VIX

Tableau comparatif des meilleurs courtiers pour le Trading du VIX :

CourtierIndices VIX disponibles
ProRealTimeS&P 500 DYNAMIC VIX FUTURES ER

S&P 500 DYNAMIC VIX FUTURES TR
Interactive BrokersCBOE Volatility Index
CBOE 1-Day Volatility Index
CBOE S&P 500 1-Year Volatility Index
CBOE S&P 500 3-Month Volatility Index
CBOE Mid-Term Volatility
CBOE S&P 500 Short Term Volatility Index
CDX/Cboe NA High Yield 1-Month Volatility Index
iTraxx/Cboe Europe Main 1-Month Volatility Index
CDX/Cboe NA Investment Grade 1-Month Volatility Index
Standard Monthly Only Volatility Index iTraxx/Cboe Europe Crossover 1-Month Volatility Index
Mini VIX Index VM

Comment trader le VIX

Avant toute chose, il est essentiel de connaître et d’appliquer les conseils de base pour commencer le Trading. Une fois toutes ces bonnes pratiques mises en place, le Trading du VIX requiert des stratégies plus spécifiques.

Modèles quantitatifs et Trading mécanique

Les modèles quantitatifs et le Trading mécanique s’appuient sur des algorithmes et des analyses statistiques pour prendre des décisions éclairées sur les marchés. Ces stratégies permettent notamment de réduire les biais émotionnels. 

Le Trading quantitatif du VIX utilise des modèles prédictifs fondés sur des données historiques pour identifier des tendances et des modèles de comportement. 

Face à un indice particulièrement volatil, ces modèles aident à anticiper les mouvements futurs et facilitent ainsi la prise de positions.

Stratégies de retour à la moyenne avec le VIX

Le retour à la moyenne repose sur l’idée que, sur de longues périodes, le VIX tend à revenir à sa moyenne historique. 

Les Traders peuvent utiliser cette stratégie en combinaison avec d’autres indicateurs techniques, comme le Relative strength index (RSI) et le Moving average convergence divergence (MACD), pour identifier les points optimaux d’entrée et de sortie. 

Par exemple, un VIX significativement au-dessus de sa moyenne historique pourrait indiquer un marché suracheté, suggérant une opportunité de vente, tandis qu’un VIX bien en dessous de la moyenne pourrait signaler un marché survendu, indiquant une opportunité d’achat.

Contango et backwardation dans les contrats à terme VIX

Le contango se produit lorsque les contrats à terme sont plus chers que l’indice VIX actuel (c’est généralement le cas dans des conditions de marché normales). 

À l’inverse, la backwardation se produit lorsque les contrats à terme sont moins chers que l’indice VIX actuel (souvent lors de périodes de forte volatilité). 

Ces conditions affectent la manière dont les contrats à terme VIX sont évalués et tradés. Les investisseurs doivent donc les comprendre pour optimiser leurs stratégies.

Tableau récapitulatif des stratégies possibles pour trader le VIX : 

StratégieDescriptionPoints Clés
Modèles quantitatifsUtilisation d’algorithmes et d’analyses statistiques.Réduit les biais émotionnels.

S’appuie sur des données historiques pour prédire les mouvements du VIX.
Réversion à la moyenneStratégie basée sur le retour du VIX à sa moyenne historique.Se combine avec des indicateurs comme le RSI et le MACD.

Identifie les points d’achat et de vente optimaux.
Trading avec contango et backwardationExploite les conditions de contango et de backwardation dans les contrats à terme VIX.Contango : contrats à terme plus chers que le VIX actuel.

Backwardation : contrats à terme moins chers que le VIX actuel.

« L’indice de la peur » mesure les attentes de volatilité à court terme basées sur les options du S&P 500. Il offre une perspective unique sur le sentiment du marché, le risque et les réactions des investisseurs.

S’il s’agit de sa fonction première, le VIX n’est pas seulement un indicateur de la volatilité du marché, mais aussi un excellent instrument de couverture, voire d’arbitrage, lorsque celui-ci est utilisé en parallèle du Trading d’indices.

author

Maxime PARRA

Rédacteur en chef de NewTrading.fr et auteur de Trading : Les Règles du Jeu, Maxime est diplômé du Master Grande École de SKEMA Business School et d’un Master en Analyse financière internationale de la Faculté de finance, banque et comptabilité de Lille.