Les concours boursiers sont à la mode et rassemblent chaque année davantage de participants, il est donc temps de te livrer 8 conseils pour atteindre les premières places d’une compétition de Trading.

52743478 - business competitive on business graph

1. Les actifs volatils tu traderas

Contrairement à une situation de Trading réelle, terminer la semaine en légère plus-value ne présente aucun intérêt dans un concours de Trading simulé. Dans une compétition où seule les meilleures performances comptent, ton objectif n’est pas de terminer dans le « ventre-mou » du classement en assurant tout juste la moyenne mais bien de prendre tous les risques pour maximiser tes chances de terminer dans le TOP.

En finance, la volatilité désigne l’ampleur des variations de prix. Pour espérer atteindre le sommet du classement, il te faut donc choisir un actif qui bouge fort : un actif volatil.

Si tu es dans le bon sens, l’ampleur du mouvement te permettra de dépasser tous les Traders trop prudents pour truster les premières places. En revanche, si tu t’es planté dans tes calculs (cela arrive…), tu seras dans les profondeurs du classement, mais quelle importance ? Dans un concours de Trading, pour remporter le titre, il faut parfois prendre le risque de repartir avec la cuillère de bois !

Alors comment savoir quel est l’actif le plus volatil ? C’est simple : Sélectionne l’action présentant le plus fort Bêta : une mesure standardisée du risque systématique. Une action de Bêta = 3 te permettra de tripler ta performance par rapport au marché de référence, et tu gagneras 3% quand les Traders (trop) prudents n’en gagneront qu’1…

Si le calcul du bêta t’apparaît trop complexe, retiens simplement que les actions de sociétés bancaires ou technologiques (valeurs cycliques) ont généralement un bêta élevé contrairement aux sociétés liées à la grande consommation (valeurs défensives).

2. L’effet de levier maximal tu utiliseras

L’effet de levier est une capacité d’investissement supplémentaire à ta disposition. Pour prendre la pole position dès le départ de la course, tu dois ouvrir la taille de position la plus importante possible, et donc utiliser 100% de tes capacités d’investissements. Pas de place pour une réserve de cash, dans un concours de Trading, tous les jetons doivent être sur la table !

3. Tous tes œufs dans le même panier tu mettras

Contrairement à la gestion de portefeuille où la diversification permet d’optimiser la gestion du risque, dans un concours de Trading seule la meilleure plus value l’emporte, il faut donc marquer une pointe de vitesse.

Or, la vitesse de course du gagnant d’un 100M est toujours supérieure à la vitesse moyenne des participants au 100M. Il est donc préférable de choisir un seul et unique poulain si tu veux franchir la ligne d’arrivée en tête.

4. Peu de trades tu passeras, mais de l’ambition tu auras

Nous l’avons vu, il est préférable de ne trader qu’un seul actif, de préférence le plus volatil, et de s’y engager pleinement, mais il convient également d’éviter de multiplier les entrées et sorties de position sur cet actif. D’une part car les frais de courtage parfois importants peuvent venir rogner ta performance, mais aussi car plus le nombre de Trades est faible, plus la probabilité d’avoir une performance positive éloignée de la moyenne est élevée.

5. La vente tu privilégieras

La plupart des concours boursiers permettent de miser sur une baisse du marché grâce à la Vente à Découvert. Or, les participants (tout particulièrement les débutants) ont tendance à ne jouer que la hausse des prix. Jouer la baisse te permettra de te distinguer de la majorité, et éventuellement d’avoir raison quand tous les autres auront tort.

Autre intérêt de taille, les mouvements baissiers sont en général beaucoup plus rapides que les mouvements haussiers, car si la confiance met du temps à s’instaurer chez les investisseurs, la défiance est quant à elle beaucoup plus rapide. Le temps d’un concours, jouer la baisse du marché te permettra de prendre l’ascenseur quand les autres participants se bousculeront dans l’escalier.

6. Les premières heures tu ne traderas pas

Se distinguer de la masse lors d’un concours de Trading est essentiel pour espérer remporter l’épreuve. Or, 75% des participants vont ouvrir leur première position dès la première heure du concours et ce même si le marché ne présente pas d’opportunité particulière. Un brin de patience suffit le plus souvent pour obtenir un meilleur point d’entrée.

Le concours a ouvert. Le marché a baissé en matinée. En achetant en début d’après-midi j’ai l’assurance d’avoir un meilleur point d’achat que tous mes concurrents. Si par la suite le marché monte, je ferai partie des 25% d’acheteurs les mieux positionnés !

7. Des concurrents compte tu tiendras

Ca y est, tu as fait le plus dur, te voilà en tête de la partie. Finis les excès, il est temps de quitter le rôle de la tête brûlée pour te glisser dans la peau du bon père de famille !

Si tu es seul en tête, réduis la voilure et observe, le temps joue en ta faveur et il y a de fortes chances que tes concurrents ne parviennent pas à te rattraper.

Si ton concurrent direct commence à se rapprocher, positionne-toi dans le même sens que lui sur le marché, cela te permettra de le tenir à distance. Savoir si un concurrent est à l’achat ou à la vente est relativement simple si tu as pris le temps d’observer la construction de sa performance.

Enfin, si tu es dans un groupe d’échappés, tu dois te différencier à tout pris et placer une attaque. La plupart des concurrents seront fébriles dans les dernières heures, prendre le risque de perdre une place d’honneur te permettra souvent d’atteindre la plus haute marche pour remporter le premier lot (et pas le bon d’achat Leroy Merlin).

8. Du calendrier économique tu t’aideras

Ah oui, un dernier point important : Pense à suivre le calendrier économique et l’actualité pour tenir compte des éventuels pics de volatilité à venir sur le marché. Ce serait dommage de voir la victoire te filer entre les doigts si près du but à cause d’un discours de Janet Yellen…