Day Trading : Guide 2021 du Day Trader débutant

Trader Débutant : découvrir le Day Trading (Guide 2021)

Guide complet du Day trading

Le day trading est une technique de négociation potentiellement lucrative mais qui comporte des risques importants. En outre, cette technique exige une compréhension approfondie du fonctionnement des marchés et des diverses stratégies permettant de réaliser des bénéfices à court terme. 

Il ne faut pas sous-estimer le rôle que jouent l’expérience et les connaissances, notamment sur le travail d’analyse des marchés, de stratégies de trading et de gestion du risque et du capital.

Qu’est-ce que le Day Trading ?


Définition du Day Trading

Le day trading consiste à effectuer des transactions à court terme, qui ne durent jamais plus d’une journée, dans le but de réaliser des bénéfices sur les marchés financiers. 

Certains day traders sont très actifs et effectuent de nombreuses transactions chaque jour, tandis que d’autres n’entrent et ne sortent qu’une seule position par jour. 

Les marchés de day trading les plus courants sont les actions, les devises étrangères (ou Forex) et les contrats à terme. Le day trading peut être un loisir à temps partiel ou une carrière à temps plein. Il peut être lucratif pour certains, mais le taux de réussite à long terme est faible sans de solides compétences.


Fonctionnement du Day Trading

Les day traders utilisent un fort effet de levier et des stratégies de négociation à court terme pour tirer parti des faibles variations de prix qui se produisent sur des actions ou des devises très liquides.

Ils sont à l’écoute des événements qui provoquent des mouvements à court terme sur le marché. Le trading basé sur les nouvelles est une technique populaire. Les annonces programmées, telles que les statistiques économiques, les bénéfices des entreprises ou les taux d’intérêt, sont soumises aux attentes et à la psychologie du marché. 

Les marchés réagissent lorsque ces attentes ne sont pas satisfaites ou sont dépassées – généralement par des mouvements soudains et importants – ce qui peut être très bénéfique pour les day traders.

Un trader a besoin d’un avantage sur le reste du marché. Il existe plusieurs stratégies différentes utilisées par les day traders, notamment le scalping, l’arbitrage et le trading de nouvelles. Ces stratégies sont affinées jusqu’à ce qu’elles produisent des profits réguliers et limitent efficacement les pertes.

Une stratégie rentable est inutile sans discipline. De nombreux day traders finissent par perdre beaucoup d’argent parce qu’ils ne parviennent pas à effectuer des transactions qui répondent à leurs propres critères. Comme le dit l’adage, « Planifiez le trade et tradez le plan ». Le succès est presque impossible sans discipline.


Historique du Day Trading

De nos jours, nous considérons le day trading comme allant de soi. Il nous semble logique que quelqu’un puisse acheter une action et la vendre le même jour.

Cependant, le day trading est un concept relativement nouveau sous sa forme actuelle. L’histoire du day trading a connu de nombreux rebondissements au fil des ans, mais il n’a jamais été aussi important qu’aujourd’hui.

Les premières formes de day trading remontent tout de même à 1867 (invention du téléscripteur pour communiquer avec les courtiers). En 1971, la diffusion des informations boursières dans le monde entier est devenue plus efficace que jamais (création de l’ancêtre du NASDAQ).

Depuis lors, le day trading progresse sans cesse au gré des évolutions technologiques et de la facilité d’accès à l’internet pour les particuliers.

Pourquoi utiliser le Day Trading dans sa stratégie de Trading ?


Avantages du Day Trading

Comme toute approche de l’investissement, le day trading présente des avantages et des inconvénients. Les investisseurs doivent prendre en compte les avantages et les inconvénients relatifs avant de décider de se lancer ou non dans une carrière de day trader.

Étant donné que les day traders liquident leurs positions avant la clôture de chaque jour de bourse, ils n’ont pas à s’inquiéter d’un événement survenu au cours de la nuit qui entraînerait l’ouverture du marché à la baisse ou à la hausse le jour de bourse suivant.

Les retours sur investissement s’accumulent plus rapidement (en supposant que le day trader soit rentable). Le trader peut être en mesure de prendre les bénéfices de la journée de négociation précédente pour négocier une position plus importante le jour suivant et générer des bénéfices encore plus importants (intérêts composés).

Cette activité peut nécessiter moins de temps pour générer des bénéfices substantiels. Certains day traders ne font qu’une ou deux transactions par jour, et généralement, ils les font en début de journée. Ils ont fini de travailler à leur poste de trading à 10 heures du matin avec une stratégie développée en conséquence.


Limites du Day Trading

Parfois, les événements de la nuit qui provoquent des écarts à la hausse ou à la baisse le jour de négociation suivant sont très rentables pour les traders qui détiennent des positions pendant la nuit. Les day traders ne profiteront jamais de tels avantages.

Une négociation plus fréquente implique des coûts de négociation plus élevés sous la forme de commissions et de frais. Le fait de payer tous ces frais supplémentaires peut réduire considérablement la rentabilité de l’activité.

Il peut nécessiter plus de temps que celui dont le trader peut disposer. De toute évidence, les day traders doivent être capables de prêter attention à l’action du marché pendant au moins une partie de la journée, selon la stratégie choisie. Si ce n’est pas simplement impossible, cela peut être très difficile pour quelqu’un qui travaille à plein temps de 8h00 à 17h00.


Risques du Day Trading

Le day trading peut offrir aux traders la possibilité de générer des retours sur investissement bien plus élevés que ceux obtenus avec une stratégie plus traditionnelle d’achat et de conservation.

Toutefois, elle comporte des risques importants. Une stratégie inefficace – ou mal exécutée – ou encore une mauvaise gestion du capital (taille des positions) permettra tout juste au trader d’atteindre le seuil de rentabilité, dans le meilleur des cas. Dans le pire des cas, le trader peut perdre des sommes considérables très rapidement.

En fonction de la stratégie utilisée par le trader, qui est généralement basée sur sa tolérance au risque, ses connaissances et son expérience, les gains générés par le day trading peuvent être relativement faibles et le trader doit faire preuve de patience, de persévérance et de régularité pour réaliser des bénéfices importants.

Le day trading est intrinsèquement risqué et nécessite de la prévoyance, une planification minutieuse et de solides stratégies d’entrée et de sortie. 

Comment ouvrir un compte de Day Trading ?


Day Trading : quel courtier ?

Les comptes de day trading diffèrent des comptes d’investissement traditionnels. Les courtiers en day trading proposent des fonctionnalités qui répondent spécifiquement aux besoins des investisseurs en day trading.

Différents courtiers en day trading vous permettront d’investir sur différents marchés, factureront différents frais et taux de commission, et vous permettront d’avoir accès à différents types de données sur le marché. Certains courtiers, comme ProRealTime Trading (PRT), permettent d’accéder à des outils conçus pour les day traders.


Day Trading : quel type de compte ?

Les courtiers proposent souvent de nombreux types et niveaux de comptes différents. Pour réaliser des opérations de day trading, un compte permettant d’accéder à plusieurs marchés dont le Forex, les matières premières, les actions ainsi que des produits dérivés, est recommandé. 

Il est aussi particulièrement important d’utiliser un compte sur marge qui permet d’utiliser un effet de levier à moindre frais pour compenser la faible volatilité qui peut survenir sur certains actifs sur une courte période de temps. 


Day Trading : quels marchés financiers ?

Il existe des marchés dont les caractéristiques sont particulièrement intéressantes pour la pratique du day trading. Ces caractéristiques sont : une volatilité suffisante des produits, des volumes et des liquidités importantes, un vaste choix de produits et des frais raisonnables.

Les marchés qui répondent le mieux à ces spécificités sont le marché des changes (Forex), le marché des indices et des actions et le marché des matières premières.


Day Trading : quels produits financiers ?

Afin de trader sur ces marchés dans les meilleures conditions possibles, il est important d’utiliser les produits financiers adéquats. Sur le marché des indices et des actions, les produits dérivés comme les CFD (Contracts For Difference) ou encore les Futures sont particulièrement adaptés en raison de frais faibles et de la facilité d’utilisation d’un levier. 

Exemple de liste de marchés et produits financiers sur le logiciel ProRealTime

Pour le Forex et les matières premières, les CFD sont aussi souvent utilisés avec le spot et les Futures. Enfin, les options sont des produits intéressants notamment en raison d’un fort levier possible et d’une certaine souplesse dans les stratégies envisageables.

Comment Trader avec le Day Trading ?


Day Trading : quelles ressources ?


Capital de départ

Les day traders n’utilisent que le capital qu’ils peuvent se permettre de perdre. Non seulement cela les protège de la ruine financière, mais cela permet également d’éliminer les émotions de leurs transactions. 

Un capital important est souvent nécessaire pour capitaliser efficacement sur les mouvements de prix intrajournaliers. Il est également essentiel d’avoir accès à un compte sur marge, car les fluctuations volatiles peuvent entraîner des appels de marge à court terme.

Les différents marchés requièrent différents montants de capital pour le day trading. Les actions sont populaires, mais sont aussi celles qui nécessitent le plus de capitaux (plusieurs dizaines de milliers d’euros). 

Le marché du Forex ou encore celui des Futures demandent un capital plus faible (à partir de 500€) même si un capital plus important est généralement requis pour suivre une stratégie efficace et résister aux éventuelles fluctuations du capital.

L’effet de levier est souvent utilisé afin d’augmenter l’exposition sur le marché sans augmenter le capital nécessaire. Trop de levier implique cependant des risques importants.


Connaissances et compétences

Les personnes qui tentent de faire du day trading sans comprendre les fondamentaux du marché perdent souvent de l’argent. L’analyse technique et la lecture des graphiques sont deux bonnes compétences pour un day trader. 

Mais sans une compréhension plus approfondie du marché visé et des actifs qui existent sur ce marché, les graphiques peuvent être trompeurs. Il est important de se former correctement, à l’aide par exemple de la formation NewTrading START.


Mode de représentation graphique

Les day traders utilisent très souvent l’analyse graphique pour trouver des points d’entrée et de sortie de position. Leurs graphiques ont généralement les caractéristiques suivantes :

  • échelle temporelle : M5, M15, M30 et H1
  • graphiques en chandeliers japonais

Les chandeliers donnent de nombreuses informations et peuvent fournir des signaux à eux seuls. Les unités de temps utilisées par les day traders vont du M1 (chaque chandelier représente 1 minute – scalpeurs) au M30. Toutefois, le trader peut visualiser les graphiques avec des unités de temps plus grandes afin d’obtenir une vision globale des tendances.


Indicateurs techniques

Les indicateurs techniques sont souvent utilisés par les day traders qui analysent les graphiques pour trouver des signaux d’entrée et de sortie de position. En effet, ils peuvent permettre de trouver de nouveaux signaux ou de confirmer un premier signal graphique. Les principaux indicateurs utilisés dans ce cadre sont les moyennes mobiles, le RSI, les retracements de Fibonacci ou encore Ichimoku.

Graphique en chandelier avec indicateur RSI issu du logiciel de trading ProRealTime


Day Trading : quel profil d’investisseur ?


Appétence au risque

Un day trader réalise un nombre conséquent d’opérations souvent assorti d’un effet de levier. Le risque est donc bien présent et certaines journées peuvent se révéler frustrantes tant les pertes peuvent s’accumuler sur une mauvaise période. Il doit donc pouvoir prendre des risques financiers sans que cela ne mette en péril ses stratégies.

Toutefois, il s’agit d’une pratique pour laquelle les risques peuvent être limités. En effet, pour préserver son outil de travail qui est son capital, le day trader doit appliquer un “money management” (gestion du capital) strict et organisé. De cette manière, la gestion du risque au niveau psychologique se fait plus simplement. 


Disponibilité

Il existe un certain nombre de styles de day trading. Certains traders sont très actifs, ils saisissent les petits mouvements de prix avec des positions de grande taille. Ces types de traders sont appelés scalpeurs. Ils effectuent souvent des dizaines de transactions par jour, passant jusqu’à 8h quotidiennement sur les marchés.

D’autres day traders essaient de saisir des mouvements de prix plus importants, en laissant leurs gains se poursuivre tout en courant le risque d’un retournement de prix. Ces opérations durent généralement plus longtemps que celles des scalpeurs, mais doivent être assorties d’un prix de clôture clair et prévu. Ces derniers peuvent passer de 1 à 4h par jour sur leur écran mais cela reste très variable. 

Il est possible de pratiquer le day trading avec un temps dédié limité en adaptant sa stratégie et en utilisant des ordres automatiques.


Expérience

Il est souvent nécessaire d’accumuler une expérience importante qui prend tout d’abord la forme de recherches et lectures qui apportent un ensemble de connaissances techniques sur les marchés. Ensuite, il est important de trouver une stratégie adéquate et de la tester sur un compte de démonstration ou grâce à un simulateur avant de passer au réel. 

Cela peut prendre au moins un an avant d’être pleinement opérationnel sur une stratégie donnée et l’expérience pratique des marchés accumulée au fil des opérations et des années (périodes de crise, de haute volatilité) renforce encore les compétences d’un day trader.


Day Trading : comment optimiser sa stratégie ?


Piloter ses résultats

Lorsque les opérations s’enchaînent, il est important de tenir un journal de trading afin de pouvoir suivre régulièrement ses résultats et analyser ses erreurs, mauvaises périodes ou stratégies perdantes. Cela permet au day trader de connaître très précisément ses résultats, ce qui fonctionne ou pas afin de pouvoir s’améliorer et peaufiner ses stratégies au fil du temps. Certains sites ou logiciels permettent d’automatiser au moins en partie ce journal afin de gagner en efficacité.


Automatiser sa stratégie

Le day trading est tout à fait propice à l’automatisation. Celle-ci peut commencer simplement par des ordres de protection fixés dès l’ouverture afin de gagner du temps et de la rigueur. Ensuite, il est possible de programmer des ordres en avance ou même de coder (ou faire coder) une stratégie entière afin qu’un robot gère l’ensemble des opérations sans intervention humaine. Il est aussi possible d’acheter ou de s’abonner à un logiciel de trading automatique ayant déjà des résultats satisfaisants.


Augmenter son rendement

Le rendement est le résultat des efforts fournis par le day trader. Il est souvent intéressant de se pencher sur les résultats de chaque stratégie afin d’analyser, par l’intermédiaire du journal de trading, les éventuels points à améliorer. Que ce soit au niveau de la stratégie, des marchés visés ou encore de la gestion du capital, il existe souvent des moyens d’optimiser ces points afin d’augmenter son rendement.

Bien que le day trading soit devenu une pratique très connue, il peut être un moyen viable de réaliser des bénéfices. Les day traders, tant institutionnels que particuliers, jouent un rôle important sur le marché en maintenant l’efficacité et la liquidité des marchés. Toutefois, le day trader doit répondre à une certaine discipline, tant en termes de stratégie, d’expérience, de rigueur que de gestion du risque. 

Il est également primordial d’utiliser les bons outils, indicateurs, marchés et produits financiers et le bon courtier. Une fois tous ces critères réunis, le travail ne fait que commencer et les marchés rappellent sans cesse aux nouveaux traders à quel point la rigueur est importante.

Checklist 2021 du Trader débutant