Le Trading responsable (sans leçon de morale)

trading responsable

Savoir négocier des produits financiers correctement, c’est bien. Savoir pour quelles raisons on le fait, c’est encore mieux. Découvrez les grands principes du « Trading responsable ».

Alors que l’heure est à la Finance durable, à l’investissement responsable, et aux indicateurs ESG, il serait sans doute intéressant de décliner ces concepts pour en créer un nouveau, celui de « Trading durable ». Mais avant de nous lancer dans une telle entreprise, mieux vaut sûrement commencer par un concept plus concret et plus facile à cerner, celui de « Trading responsable ».

Si ce terme vous paraît flou, détrompez-vous, il n’en est rien. Le Trading responsable désigne une approche très concrète de la négociation de produits financiers. Pour Trader de façon responsable, il suffit de respecter deux principes : (1) comprendre pleinement les opérations effectuées et (2) s’interroger sur leur raison d’être.

Si ces deux principes semblent tomber sous le coup de l’évidence, ils sont pourtant bien loin d’être respectés par tous. Que vous soyez un Trader actif ou un Trader minimaliste, les appliquer permet pourtant d’éviter bien des déconvenues.

La grande diversité des produits et services financiers donne aujourd’hui l’impression que tout un chacun peut s’adonner au Trading et se lancer dans des opérations complexes sans formation préalable. Ce mythe entretenu par les messages marketing de quelques entreprises peu concernées par l’intérêt de leurs clients n’est pourtant qu’une illusion.

Avertissement

Le Trading ne convient qu’à une clientèle avisée capable de comprendre le fonctionnement de produits financiers complexes (CFD, Futures, Options,…) et de supporter des risques élevés, dont des pertes rapides supérieures aux dépôts, notamment en raison de l’effet de levier. D’après l’AMF, près de 90% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent.

Le Trading ne s’improvise pas, il s’apprend

Trader de façon responsable exige de rejeter toutes les opérations financières dont on ne comprend pas pleinement les rouages afin de se contenter sur des Trades concernant des produits et services financiers que l’on comprend pleinement.

L’appât du gain conduit régulièrement de nombreux particuliers (et professionnels) à s’éloigner de ce principe clé. Bien que ces écarts puissent se traduire par quelques succès de court terme que nous pourrions appelés « coups de chance », sur le long terme, ne pas respecter ce principe élémentaire conduit inexorablement dans le mur.

TÉLÉCHARGEMENT GRATUIT
Téléchargez le logiciel ProRealTime gratuitement

Profitez du compte de démonstration ProRealTime pour tester gratuitement et en temps réel un logiciel de Trading de qualité professionnelle.

TÉLÉCHARGER

Sponsorisé

Pourquoi Trader

Trader de façon responsable exige également de s’interroger sur le sens des opérations financières effectuées. (Pour quelles raisons effectuer une opération ? Pour atteindre quel objectif ?)

Penser que le Trading ne sert qu’à gagner de l’argent est une erreur. Tous les Traders ne sont pas des spéculateurs, bien au contraire. La négociation de produits financiers peut en effet permettre de se prémunir d’un risque, de financer un projet, ou de modifier la répartition de son patrimoine.

Identifier clairement les causes et la finalité de chacun de ses Trades permet non seulement de gérer son patrimoine financier avec plus de précision, mais cela peut également permettre d’ajouter une dimension politique à ses prises de décision.

Loin d’être moralisateur, le concept de « Trading responsable » concerne avant tout l’intérêt personnel du Trader. En effet, en adoptant ces deux principes simples, le Trader peut à la fois se prémunir contre de nombreuses déconvenues tout en maximisant l’impact de ses Trades.

author
Maxime Parra

Maxime est titulaire d'un double diplôme de la SKEMA Business School et de la FFBC : un master en management et en analyse financière internationale. Fondateur et rédacteur en chef de NewTrading.fr, il écrit quotidiennement sur le Trading.