L’ordre à seuil de déclenchement, ou comment sécuriser ses positions sur le marché

Bien qu’au fil des décennies, les Traders aient développé de nombreuses techniques d’analyse afin de comprendre et de mieux anticiper l’évolution des prix sur les marchés financiers, il est toujours fréquent qu’un actif ne se comporte pas comme prévu… 

Et comme il est impossible pour des investisseurs non-professionnels de passer la journée les yeux rivés sur les cours, un ordre de bourse a été spécialement conçu pour sécuriser vos positions : l’ordre à seuil de déclenchement.

Découvrez la définition, le fonctionnement ainsi que les avantages et les inconvénients des ordres à seuil et à plage de déclenchement, afin de les utiliser au mieux dans votre pratique du Trading.

Ordre à seuil de déclenchement : définition

Par définition, un ordre à seuil de déclenchement (aussi appelé “ordre stop”) est un ordre d’achat ou de vente, qui se déclenche automatiquement lorsque le prix de l’actif financier concerné atteint un certain niveau, défini au préalable par l’investisseur

Il permet ainsi de fixer une limite, au-delà de laquelle l’actif sera acheté (plafond) ou bien vendu (plancher) automatiquement, sans que le Trader ait besoin de passer un ordre manuellement.

Il existe des ordres à seuil de déclenchement, mais aussi des ordres à plage de déclenchement, que nous explicitons un peu plus loin dans cet article.

Les Traders utilisent l’ordre à seuil de déclenchement, à la fois pour entrer ou sortir du marché au meilleur moment, et pour se protéger contre un éventuel retournement de tendance qui aurait échappé à leur analyse.

Dès que l’ordre à seuil de déclenchement est déclenché, il devient un ordre au marché ordinaire, et s’exécute donc au prix de cotation fixé par le marché à cet instant précis.

Bon à savoir : Les ordres à seuil de déclenchement n’apparaissent pas dans le carnet d’ordres.. 

Comment fonctionne l’ordre à seuil de déclenchement ?

L’ordre à seuil de déclenchement vous permet de fixer un niveau de prix à partir duquel l’ordre de bourse deviendra bel et bien effectif. Ainsi, tant que ce niveau de prix n’est pas atteint par l’actif financier ciblé, l’ordre ne se déclenche pas.

Vous pouvez donc passer un ordre à seuil de déclenchement :

  • à l’achat, il se déclenchera alors si le cours touche ou passe au-dessus du niveau de prix fixé ;
  • à la vente, il se déclenchera alors si le cours touche ou passe en dessous du niveau de prix fixé.

Par exemple, si vous avez acheté un actif financier pour 50€, en misant sur la hausse de son cours, vous pouvez vous protéger contre un éventuel retournement de tendance en plaçant un ordre à seuil de déclenchement à la vente, au prix de 45€. Si le retournement de tendance a malheureusement lieu et que le cours de l’actif atteint 45€, l’ordre devient effectif et l’actif est vendu.

Bon à savoir : Lorsque vous utilisez des ordres à seuil de déclenchement, veillez à ne pas fixer de niveaux de prix trop proches du prix actuel du produit financier visé, d’autant plus si vous investissez sur un marché volatil. Votre ordre risquerait de se déclencher uniquement à cause des soubresauts du marché, à un très mauvais timing.

Attention : Le fait de fixer un niveau de prix dans le cadre d’un ordre à seuil de déclenchement ne garantit malheureusement pas d’acheter ou de vendre à ce prix exact ! Le prix auquel vous pourrez acheter ou vendre l’actif concerné dépendra de l’état de l’offre et de la demande sur le marché à l’instant T.

Les différents types d’ordres à seuil de déclenchement

En réalité, il existe deux types différents d’ordre à déclenchement :

  • les ordres à seuil de déclenchement ;
  • les ordres à plage de déclenchement.

Contrairement à l’ordre à seuil de déclenchement, qui vous permet de définir un seuil précis de prix au-delà ou en-deçà duquel l’ordre de bourse sera exécuté, l’ordre à plage de déclenchement vous permet de définir, en plus d’un seuil de prix déclenchant l’ordre, une limite de prix au-dessus de laquelle et en dessous de laquelle l’ordre ne sera tout simplement pas exécuté.

L’ordre à plage de déclenchement permet donc de pallier le fait qu’un ordre à seuil de déclenchement ne garantit pas à 100% le prix d’achat ou de vente que vous obtiendrez in fine.

À noter : Pour qu’un ordre à plage de déclenchement soit exécutable, la seconde limite fixée doit bien sûr être supérieure à la première en cas d’achat, et être inférieure à la première en cas de vente. 

Avantages et inconvénients

L’ordre à seuil de déclenchement, grâce à son exécution automatique, vous permet tout d’abord de libérer du temps. Une fois vos ordres stop bien placés, ce n’est plus la peine de scruter longuement les soubresauts du marché pour chercher à entrer ou sortir manuellement au moment propice !

Il vous permet également de sécuriser vos positions, en limitant les pertes ou en vous assurant un minimum de profits. Avec un ordre à seuil de déclenchement positionné à la vente, vous vous assurez un minimum de pertes en cas de retournement de tendance. De même, si vous placez un ordre stop à la vente après une phase haussière importante, vous garantissez une partie de vos gains en cas de chute des cours. 

Côté inconvénient, comme vous l’aurez compris, l’ordre à seuil de déclenchement ne vous assure malheureusement pas le prix exact auquel vous pourrez acheter ou vendre un actif : celui-ci dépend toujours de l’offre et de la demande sur le marché à l’instant T. Un défaut toutefois partiellement compensé par l’ordre à plage de déclenchement !

Particulièrement pratiques si vous n’avez pas la possibilité (ou l’envie) de passer des heures à scruter les fluctuations du marché pour adapter vos prises de position, les ordres à seuil et à plage de déclenchement vous permettent d’entrer et de sortir du marché de manière automatique, en fonction des objectifs de cours que vous avez fixés au préalable. Très utilisés par les investisseurs, ils limitent à la fois la prise de risque (notamment sur des marchés volatils) et la perte de temps dans la pratique du Trading.