Position trading : définition, stratégies et exemples illustrés

Position Trading

Le position trading consiste à acheter et vendre des produits financiers sur un horizon de temps de quelques semaines à quelques mois. Ce style de trading de long terme cherche à surfer dans la durée sur les mouvements de tendance du marché, à la hausse comme à la baisse.

Le position trader se tient à l’affût des meilleures opportunités et n’hésite pas à viser des objectifs ambitieux dans l’espoir de gagner beaucoup d’argent si son analyse se vérifie.

Key Takeaways

Le position trading est un style de trading de long terme dont les transactions durent de quelques semaines à quelques mois, soit un horizon de temps plus long qu’avec le swing trading.

À la différence d’un investisseur « Buy and Hold », le position trader prend position à la hausse comme à la baisse sur les marchés financiers et n’hésite pas à effectuer plusieurs aller-retour.

Le position trading expose le trader à des risques spécifiques tels que le risque de gap overnight (lorsque les prix changent brusquement d’une séance boursière à l’autre).

Avertissement

Le Trading ne convient qu’à une clientèle avisée capable de comprendre le fonctionnement de produits financiers complexes (Futures, Options, CFD…) et de supporter des risques élevés, dont des pertes supérieures aux dépôts.

Qu’est-ce que le position trading ?

Le position trading est un style de trading de long terme dont les transactions durent généralement de quelques semaines à quelques mois (voire quelques années).

Le position trader cherche à surfer sur les grands mouvements de tendance haussiers et baissiers des cours de bourse. Il ignore par conséquent les mouvements de contre-tendance de plus court terme tels que les rebonds ou les corrections du marché.

L’objectif du position trader est de capturer un grand mouvement de prix du marché pour encaisser la différence entre son prix d’achat et son prix de vente. Lorsque son analyse s’avère correcte, il gagne de l’argent. Quand son pari échoue, il en perd.

Plutôt que de rester en permanence derrière ses écrans de trading, le position trader positionne généralement un ordre stop-loss (pour couper ses pertes en cas de mouvement adverse du marché) et un ordre take-profit (pour prendre ses bénéfices une fois l’objectif atteint).

Bon à savoir

Lorsque le marché n’entre pas en tendance et qu’il évolue dans un range, la position ouverte par le position trader peut durer plusieurs années, voire ne jamais être clôturée…

Avantages et inconvénients du position trading

Bien qu’elle ait été employée avec succès par plusieurs traders célèbres, le position trading est peut-être la stratégie de trading la moins utilisée par les traders particuliers (sûrement parce qu’elle ne semble pas aussi excitante à première vue que le scalping ou le day trading).

Le position trading exige en effet de faire preuve d’une grande patience et de discipline, car les grands mouvements de tendance sont bien plus rares que les opportunités de court terme occasionnées par le bruit du marché

Faire du position trading, c’est accepter que l’essentiel de son temps ne soit pas passé à placer des ordres de bourse, mais à analyser les marchés en profondeur pour tenter de détecter les signes avant-coureurs de la prochaine tendance de fond.

100% Gratuit
Tester le logiciel ProRealTime

Profitez du compte de démonstration ProRealTime pour tester gratuitement et en temps réel un logiciel de Trading de qualité professionnelle.

DÉCOUVRIR

Parce que les ordres take-profit et stop-loss sont placés à longue distance et que les tailles de position sont relativement importantes (pour compenser le peu d’opportunités de marché), le potentiel de profit tout comme la prise de risque y sont particulièrement élevés. L’histoire du position trading regorge d’exemples de succès tonitruants et de faillites retentissantes !

Enfin, le position trading présente quelques inconvénients sur le plan purement financier, à commencer par l’immobilisation d’un capital important dans la durée et la présence de frais de roll-over ou de financement sur certains produits dérivés.

Avantages
  • Possibilité de capter des mouvements de grande envergure pour gagner beaucoup
  • Frais de courtage réduits (moins de trades qu’avec le scalping ou le day trading)
  • Demande peu de temps
Inconvénients
  • Risque de subir des pertes importantes en raison des stop-loss éloignés
  • Peu d’opportunités au jour le jour
  • Présence de risques et de frais spécifiques (gaps overnight, roll-over…)
  • Capital immobilisé dans la durée

Les stratégies de position trading

Sur la base de leur analyse fondamentale, les traders de position sont prêts à miser sur l’émergence d’une nouvelle tendance avant même son apparition. S’il peut s’avérer risqué, ce travail d’anticipation leur permet d’espérer capter un mouvement de prix le plus étendu possible.

Chaque position trader développe généralement son propre plan de trading pour tenter de battre le marché. Les conditions d’entrée et de position, ainsi que les ratios rendement/risque utilisés par les position traders varient donc considérablement.

Il est toutefois possible de citer quelques grands exemples de trading de position.

Exemples de position trading

#1 La faillite de LTCM

Fondé par John Meriwether et composé de plusieurs prix Nobel dont Myron Scholes et Robert Merton, le fonds Long-Term Capital Management (LTCM) déploie une stratégie de position trading consistant à profiter des opportunités d’arbitrage sur les marchés des taux d’intérêt.

Avec des positions d’un montant total de 1200 milliards de dollars, LTCM parie sur la normalisation des taux obligataires suite à la crise asiatique de 1997. Problème, la crise se propage à la fédération de Russie et provoque un nouveau choc obligataire en 1998. 

Le pari de LTCM échoue avec à la clé une perte abyssale de plusieurs centaines de milliards de dollars…

Le choc obligataire de 1998 fait décrocher le marché. LTCM se retrouve en grande difficulté. Un accord est finalement trouvé le 23 septembre 1998 pour limiter la casse : 14 institutions financières viennent au secours du fonds avec 3,64 milliards de dollars.

#2 L’exploit de Georges Soros

Fondateur du fonds Quantum Fund et surnommé « l’homme qui a fait sauter la banque d’Angleterre », Georges Soros réalise en 1992 un profit astronomique estimé à plus de 1 milliard de dollars…

À l’époque, la Grande-Bretagne fait encore partie du Mécanisme de Taux de Change Européen (MCE) conçu pour réduire la volatilité des taux de change entre les monnaies européennes avant l’introduction de l’euro. 

Pour maintenir la livre sterling à un taux de change fixe par rapport aux autres monnaies du MCE, la Banque d’Angleterre intervient sur les marchés financiers pour acheter et vendre sa propre monnaie.

Convaincu que la livre sterling est surévaluée et que la Banque d’Angleterre ne pourra pas soutenir sa monnaie bien longtemps face aux forces du marché, Georges Soros ouvre une position vendeuse colossale. 

Le 16 septembre 1992, la Banque d’Angleterre finit par craquer. La Grande-Bretagne se retire du MCE. La livre sterling est dévaluée. Georges Soros vient de réussir le plus beau coup de l’histoire du position trading !

En septembre 1992, après plusieurs années de stabilité face aux devises européennes qui fusionneront pour donner naissance à l’euro, la livre sterling s’effondre soudainement. Le pari audacieux de Georges Soros le fait entrer dans la légende du trading.

Le position trading pour les débutants

Le position trading correspond aux traders débutants à la recherche d’un style de trading moins chronophage et moins stressant que le day trading.

Parce qu’il ignore la volatilité de court terme, le position trader se détache de ses écrans et peut pratiquer le trading comme un loisir, en parallèle de son activité professionnelle.

Qui plus est, le position trading laisse du temps pour apprendre le trading à son rythme. Plutôt que de passer l’essentiel des séances boursières à trader de manière compulsive, le position trader débutant a l’occasion d’affiner chaque jour sa stratégie et ses méthodes d’analyse.

Conclusion

Le trading de position est un trading de conviction à double tranchant. Les position traders d’élite pourront certes espérer faire le casse du siècle, mais les position traders en herbe devront rester sur leurs gardes pour ne pas se faire écarteler par le marché !

Comme toute stratégie de trading, le position trading est une activité risquée. Avant de vous lancer dans du trading réel, mieux vaut commencer à vous exercer sur un des meilleurs simulateurs de trading gratuit.

FAQ

Quelle différence entre le position trading et l’investissement ?

Le trading de position ressemble fortement à l’investissement « buy and hold », à une différence près : les traders de position font du market timing et misent donc également sur les mouvements baissiers grâce à la vente à découvert.

Quelle différence entre le position trading et le swing trading ?

La différence principale entre le position trading et le swing trading réside dans l’horizon de temps des opérations. Le swing trader prend position pour des durées de moyen terme (de quelques jours à quelques semaines), tandis que le position trader se positionne sur des durées de long terme (de quelques semaines à quelques mois, voire quelques années).

Quel marché est le plus adapté au position trading ?

Le position trading est adapté à l’ensemble des classes d’actifs.

Quel compte de trading choisir pour faire du position trading ?

Si le PEA n’est pas vraiment adapté au position trading, un compte titres ordinaire (CTO) ou un compte de trading classique ouvert auprès d’un des meilleurs courtiers trading répondra parfaitement aux attentes d’un position trader.

Quels produits financiers pour faire du position trading ?

Faire du position trading en direct sur les actions (titres vifs) ou sur des produits tels que les Futures sur indices permet de réduire les frais overnights très élevés sur des produits comme que les CFD par exemple. Quel que soit votre choix, assurez-vous de toujours comprendre le fonctionnement des produits utilisés et d’avoir les capacités financières nécessaires pour assumer le risque de perte en capital associé.

Quel capital pour commencer à faire du position trading ?

Certains courtiers en ligne permettent de faire du position trading avec quelques dizaines d’euros seulement, notamment grâce à leurs offres d’investissement fractionné. Assurez-vous de choisir un capital de départ en ligne avec votre budget trading.

author
Maxime Parra

Maxime est titulaire d'un double diplôme de la SKEMA Business School et de la FFBC : un master en management et en analyse financière internationale. Fondateur et rédacteur en chef de NewTrading.fr, il écrit quotidiennement sur le Trading.