Les risques (bien réels) du Trading

Trading : les Risques à Eviter

En comparaison avec l’investissement sur le long terme, le Trading actif est une approche bien différente des marchés. Lorsque vous commencez votre aventure dans le monde du Trading, il est donc important de comprendre que vous allez être confronté à de nombreux risques. 

Ces derniers sont souvent minimisés par les débutants (qu’il s’agisse de dangers liés au Trading en lui-même ou à votre santé mentale ou physique). 

Cependant, une bonne compréhension des risques de Trading auxquels vous devrez faire face en tant que Trader vous permettra de mieux les appréhender et d’éviter que leurs conséquences n’affectent négativement votre Trading.

Découvrons quels sont les risques du Trading à connaître avant de démarrer.

Les marchés à risque


En fonction de votre profil de risque, de votre expérience en Trading, de vos objectifs, mais surtout de votre style de Trading, vous pouvez trader de nombreux marchés financiers aux caractéristiques bien différentes, notamment en ce qui concerne le niveau de risque associé.

On mesure généralement le niveau de risque d’un actif par la volatilité qui correspond à la propension d’un actif financier à s’éloigner de son cours moyen. 

Ainsi, plus un actif est volatil, plus il est considéré comme risqué (et inversement). Le potentiel de gain est aussi proportionnel au niveau de risque pris par un Trader. De ce fait, plus un instrument est risqué, plus le potentiel de gain (mais aussi de perte) est important. 

Cryptomonnaies

Le marché des cryptomonnaies est l’un des marchés financiers les plus risqués, car la volatilité de ces actifs est extrêmement importante.

D’abord, c’est un marché qui n’est pas régulé contrairement à l’achat d’actions

Les transactions se font via des marchés non centralisés dits de gré à gré (aussi appelés marchés ​OTC ou Over-The-Counter). Ainsi, les participants échangent des cryptomonnaies directement entre eux sans la supervision d’une Bourse ou d’une chambre de compensation.

Ensuite, c’est un marché relativement nouveau dont les fondamentaux ne sont pas vraiment connus. 

Le projet Bitcoin (la première cryptomonnaie à avoir été lancée) est, en effet, apparu en 2008. Cela signifie que les prix peuvent fortement et rapidement varier dans une direction ou une autre et entraîner des pertes importantes sans que les investisseurs ne puissent réellement comprendre pourquoi.

Enfin, les cryptomonnaies sont aujourd’hui plus considérées comme un actif spéculatif que comme une valeur refuge.

Forex (paires exotiques)

Après celui des cryptomonnaies, le marché des devises (Forex) est l’un des plus risqués, puisqu’il n’est pas régulé et que la spéculation sur ce marché est importante. La volatilité sur le marché des changes est donc significative.

C’est encore plus vrai lorsqu’il s’agit des paires de devises dites exotiques. Ces dernières représentent des paires incluant des monnaies d’une économie en développement ou émergente (et moins importante sur la scène internationale) comme la Livre Turque (TRY) ou le Réal Brésilien (BRL) face à une monnaie dite majeure comme le Dollar Américain (USD) ou l’Euro (EUR).

De plus, ces paires de devises ne sont pas très liquides et elles représentent des économies instables politiquement ou économiquement, dont l’accès aux informations est souvent difficile. C’est pourquoi elles sont souvent considérées comme ayant le plus grand risque en Trading Forex.

Contrats sur la différence (CFD)

Le Trading de CFD est considéré comme très risqué, notamment à cause de l’utilisation de l’effet de levier souvent mal compris et mal utilisé par ceux qui font du Trading en ligne.

Les CFD sont aussi des produits financiers complexes à comprendre pour les Traders débutants qui les incluent dans leurs stratégies sans réellement savoir comment ils fonctionnent et quels sont les risques de Trading associés aux CFD.

L’utilisation du levier est l’un des principaux risques du Trading des CFD

Bien qu’il vous permette de maximiser votre exposition avec un capital de Trading relativement limité (grâce aux fonds empruntés à votre courtier CFD), chaque mouvement de prix est amplifié. Cela signifie donc que vous avez la possibilité de gagner plus, mais aussi de perdre plus, à chaque fluctuation de prix.

Les pratiques dangereuses


Certaines pratiques de Trading sont dangereuses, car elles peuvent entraîner des pertes importantes.

Options binaires

Alors que le Trading des options binaires est interdit par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) depuis mi-2018 en France, certains brokers proposent toujours cette activité de Trading, bien qu’elle soit considérée comme l’un des risques en Trading les plus importants

Les options binaires sont des options relativement simples à comprendre. Il s’agit souvent d’une option permettant de choisir si le cours d’un actif va terminer au-dessus ou en dessous d’un certain niveau de prix après une certaine période de temps (5 minutes par exemple). De ce fait, vous savez rapidement si vous avez gagné ou perdu votre mise.

Cet outil de spéculation sur le cours d’un actif sur le très court terme est associé à un risque de perte extrêmement important et est davantage comparé aux jeux d’argent et aux paris, qu’au Trading.

Copy Trading

Le copy Trading est une pratique de Trading de plus en plus populaire auprès des Traders débutants ou de ceux qui n’ont pas le temps de mettre en place une stratégie de Trading. Pourtant, c’est une technique de Trading risquée qui peut conduire à des pertes importantes.

La stratégie de copy Trading consiste à copier automatiquement toutes les positions d’un Trader sur son compte de Trading via une plateforme de Trading. Cependant, vos résultats dépendent entièrement de la profitabilité de la stratégie de Trading copiée et de la gestion des risques du Trader que vous avez décidé de suivre, mais aussi des frais pratiqués par l’intermédiaire financier utilisé.

Or, il est possible que la stratégie, les objectifs, le money management et la philosophie du Trader que vous suivez ne vous correspondent pas.

Il faut aussi prendre en compte que le copy Trading est une forme de Trading automatique et même les meilleurs logiciels automatiques peuvent subir des risques techniques liés au Trading automatisé (interruption du serveur, mauvaise transmission des ordres de Bourse​…).

Courtiers non régulés par l’AMF

Les risques de Trading liés à l’utilisation d’un courtier non-régulé par l’AMF sont nombreux.

D’abord, utiliser un courtier non régulé par le gendarme boursier français signifie que vous utilisez un intermédiaire financier qui n’est pas autorisé à proposer de services financiers et de Trading en France, ce qui augmente les risques d’arnaque.

Ensuite, un courtier non régulé n’est pas aussi transparent et n’opte pas nécessairement pour des comptes bancaires ségrégués dans des banques de premier plan. Vous ne pourrez pas non plus bénéficier d’un compte de Trading à risque limité permettant de profiter d’une protection contre le solde négatif.

Enfin, vous ne pourrez profiter d’aucune protection si quelque chose tourne mal. Vous n’aurez donc aucun recours contre l’entité non régulée en question en cas de litige.

Consultez la liste des mises en garde et des listes noires des sociétés non autorisées par l’AMF pour vérifier que l’intermédiaire financier que vous ciblez n’est pas blacklisté par l’organisme de sécurité. Pour déterminer s’il est réglementé conformément au code monétaire et financier en France, vous pouvez utiliser le Registre des Agents Financiers (Regafi).

Le risque financier

Enfin, il est important de connaître les risques du Trading pouvant impacter vos résultats financiers.

Fiscalité

La fiscalité du Trading applicable à vos résultats de Trading peut avoir un impact non négligeable en fonction du pays dans lequel vous résidez.

En France, le Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) est généralement appliqué par défaut à vos revenus de capitaux mobiliers, à moins d’opter pour le barème progressif. Le taux du PFU est de 30% (12,8 % d’impôt sur le revenu et 17,2 % de prélèvements sociaux).

Les différentes enveloppes fiscales que vous utilisez pour investir sur les marchés financiers sur le long terme (Plan Épargne Action (PEA), Assurance Vie (AV) et Compte-Titres Ordinaire (CTO) par exemple) peuvent parfois apporter des avantages fiscaux en fonction du nombre d’années de détention des titres financiers.

Bon à savoir : Les cryptomonnaies sont aussi soumises à certaines règles de fiscalité spécifiques qu’il faudra prendre en compte si vous comptez acheter et vendre des jetons dans votre Trading.

Enfin, il est important de noter que les moins-values de certaines opérations financières peuvent être imputées à vos plus-values pendant 10 ans.

Taux, spreads et commissions

Un autre aspect du Trading souvent négligé par les Traders est l’ensemble des frais de Trading et autres frais d’activité qui peuvent fortement impacter vos résultats si vous ne choisissez pas le bon courtier pour votre stratégie de Trading.

Parmi les principaux frais liés au Trading, on retrouve les spreads (différence entre le prix d’achat et le prix de vente d’un actif), les commissions de Trading supplémentaires qui peuvent être appliqués sur chaque position, ainsi que les frais overnight (frais rollover ou swaps) qui vont de pair avec une position CFD conservée pendant la nuit.

Il peut aussi exister :

  • des frais de dépôt ;
  • des frais de retrait ;
  • des frais de conversion ;
  • des frais de tenue de compte ;
  • des frais de garde ;
  • des frais d’inactivité ;
  • des frais d’abonnement à certaines données de marché ;
  • des frais associés à des ordres stop-loss garantis.

Tous ces frais peuvent réduire votre profit (ou intensifier votre perte) si vous ne sélectionnez pas un courtier en Bourse adapté à vos besoins en Trading. 

Vous devez donc, dans un premier temps, déterminer vos besoins de Trading en fonction de votre stratégie. Ensuite, vous devez​ prendre le temps de faire des recherches et de comparer les offres des courtiers populaires du marché pour utiliser le meilleur broker ou courtier Trading pour vous.

Money Management

Pour limiter ses pertes et mieux gérer son risque de Trading, tout Trader se doit d’avoir des règles de gestion des risques et de l’argent précises en fonction de son profil de risque et de ses objectifs. Ces règles doivent faire partie intégrante de votre plan de Trading.

Alors que le money management peut faire toute la différence entre un Trader gagnant et un Trader perdant, cet aspect du Trading est trop souvent sous-estimé (voire ignoré) par les Traders.

Peu d’entre eux décident clairement du niveau d’effet de levier qu’ils vont utiliser dans leur Trading, de la façon dont ils vont adapter la taille de leurs positions au marché sous-jacent et/ou aux conditions de marché, de la perte/gain maximal autorisé par jour/semaine ou de la façon de placer des ordres stop-loss et take-profit parmi d’autres facteurs. Cela peut donc entraîner un risque de perte en Trading plus important.

Addiction au Trading

Certaines stratégies de Trading actives comme le scalping ou le day Trading peuvent entraîner une certaine adrénaline et excitation susceptibles de déclencher une addiction dangereuse pour les Traders. 

L’addiction au Trading amène en effet souvent à faire du sur-Trading ou un Trading de revanche, voire à prendre des positions de Trading à haut risque pour obtenir de plus grands rendements. 

Quoiqu’il en soit, elle représente un véritable risque de Trading qui vous éloigne de votre plan de Trading initial et qui vous fait commettre des erreurs qui peuvent vous coûter cher.

Lorsque le Trading devient rapidement similaire à une addiction aux jeux d’argent, n’hésitez pas à contacter des associations spécialisées comme Joueur Info Service ou SOS Joueur pour obtenir un soutien et une aide qui vous permettront de mettre en place un processus pour vous protéger de cette dépendance.

Le Trading est une activité risquée. Cependant, avec une bonne compréhension de ce qu’est le Trading et une bonne approche des marchés financiers, vous serez en mesure de réduire votre exposition au risque et d’éviter les erreurs de débutants.

author

Maxime PARRA

Trader pour compte propre depuis 2010 et finaliste de la première saison des Talents du Trading BFM Business, Maxime Parra est diplômé du Programme Grande École de SKEMA Business School et d’un Master en Analyse financière internationale obtenu à la Faculté de finance, banque et comptabilité de Lille.

Des articles pour aller plus loin

Comment Trader les devises

Trading Forex : le guide complet pour trader les devises en 2022

Le Forex, contraction de « Foreign Exchange », traduit par « marché des changes » en français, est parfois méconnu.

24 January 2023
Corrélations entre matières premières et devises

Comment trader les matières premières

Diversifier son portefeuille, se protéger contre l’inflation, spéculer sur un mouvement de tendance…  Les opportunités sont nombreuses sur le marché.

24 January 2023
Obligations

Les obligations, des titres de créances plébiscités par les investisseurs

Une obligation est un titre financier ayant la forme d’une reconnaissance de dette. Acheter une obligation consiste donc à financer.

24 January 2023