Le Trading CFD de A à Z

Trader les Contracts for Difference

Avant de se répandre comme une traînée de poudre dans les salles de marchés du monde entier, les CFD étaient un produit de couverture confidentiel (conçu par quelques Traders anglais en vue de neutraliser le risque des actions du London Stock Exchange).

Doté de caractéristiques innovantes, ce produit financier a d’abord su séduire les spéculateurs professionnels des années 90 avant de déferler sur le marché des investisseurs particuliers au tournant des années 2000.

Quels sont les avantages et inconvénients du Trading sur CFD ? Comment apprendre à trader les CFD ? Comment se lancer dans la négociation de ces « contrats pour la différence » ? 

Voici nos réponses !

Avertissement

Le Trading ne convient qu’à une clientèle avisée capable de comprendre le fonctionnement de produits financiers complexes (CFD, Futures, Options,…) et de supporter des risques élevés, dont des pertes rapides supérieures aux dépôts, notamment en raison de l’effet de levier. D’après l’AMF, près de 90% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent.

Qu’est-ce que le Trading CFD ?

Le Trading de CFD consiste à négocier des contrats pour la différence dans l’objectif de tirer profit de leurs variations de prix, à la hausse ou à la baisse.

D’un point de vue technique, un Contrat sur la Différence (CFD) est un produit dérivé dont les variations dépendent du prix d’un actif sous-jacent (action, devise, matière première…).

Contrairement aux Futures ou aux Options, les CFD ne sont pas échangés sur un marché organisé, mais sur un marché de gré à gré (directement entre l’investisseur et son courtier). 

Ces contrats engagent l’investisseur à échanger avec son courtier la différence entre le prix d’entrée et le prix de sortie de la position CFD (qu’elle soit gagnante ou perdante).

Exemple de trade sur CFD

Si vous pensez que l’action Microsoft va s’apprécier et que vous souhaitez en profiter sans acheter l’action en tant que telle, vous pouvez utiliser un CFD sur Microsoft. 

Vous ouvrirez alors une position CFD d’achat (position longue). 

Si vous avez raison et que le prix augmente, vous gagnez la différence entre le prix d’ouverture de votre CFD et son prix de clôture. À l’inverse, si vous avez tort et que le prix baisse, vous perdez la différence entre votre prix d’achat et votre prix de revente.

Bon à savoir

Les CFD sur actions ne font pas de vous un actionnaire de Microsoft. Vous ne détenez aucune action de l’entreprise technologique, vous possédez simplement un contrat CFD sur l’action Microsoft qui vous donne le droit de profiter du mouvement de prix du cours de bourse.

Trading sur CFD : comment ça marche ?

Un broker CFD propose à ses clients un prix d’achat (ask) et un prix de vente (bid). La différence entre ces deux prix est qualifiée de « spread » et correspond notamment à la rémunération du broker.

Lors d’une opération d’achat-revente instantanée (au cours de laquelle les prix n’auraient pas évolué), l’investisseur réalise une perte correspondant à la valeur du spread. 

Pour réaliser une plus-value, l’investisseur doit donc parvenir à capter un mouvement de prix suffisamment significatif pour compenser le spread du broker, c’est-à-dire pour que le nouveau prix de vente offert par le broker soit supérieur au prix d’achat initial.

Bon à savoir

Au-delà du spread, d’autres frais peuvent être appliqués par votre intermédiaire financier, notamment lorsque les positions CFD sont conservées d’une journée sur l’autre.

Les avantages du Trading sur CFD

Profiter des marchés baissiers

Les CFD autorisent l’investisseur à réaliser des opérations de vente à découvert pour miser sur la baisse des prix du marché. 

Contrairement aux opérations classiques d’achat-revente, les opérations de vente à découvert permettent donc de gagner de l’argent lors de la baisse des prix.

Faible capital requis grâce à l’effet de levier

Grâce à l’effet de levier accessible via les CFD, il suffit à l’investisseur d’immobiliser une fraction du montant de la position ouverte (la marge requise). Inutile donc de disposer d’un capital d’investissement important pour faire du Trading de CFD !

Mais ce n’est pas tout. Certains brokers CFD proposent également de petites tailles de contrats CFD comme des mini-lots (0,10 CFD) ou des micro-lots (0,01 CFD) pour réduire encore davantage le capital requis et les risques pris par le Trader.

Accès à une large gamme d’actifs

Les transactions CFD portent sur de nombreuses classes d’actifs (actions, indices, matières premières…) et instruments financiers (titres, futures, options…). Il est donc possible de diversifier ses investissements et/ou de mettre en place des opérations d’arbitrage.

Couverture d’un portefeuille existant

S’ils sont aujourd’hui essentiellement utilisés à des fins spéculatives, les CFD peuvent comme à leur origine être utilisés comme des produits dérivés de couverture afin de neutraliser le risque d’un investissement grâce à l’ouverture d’une position CFD de couverture de sens contraire.

Heures d’ouverture des marchés étendue

Les CFD n’ont généralement pas de date d’expiration ou d’échéance, ce qui permet de les trader quand vous le souhaitez lorsque les marchés sont ouverts. Certains brokers CFD vous proposent même de les négocier après la fermeture des marchés mondiaux. Vous pouvez ainsi profiter des opportunités qui apparaissent à tout moment pendant la journée de Trading.

Report des moins-values 

En France, la fiscalité des CFD est similaire à celle des cessions mobilières. Vous pouvez donc reporter vos moins-values pendant 10 ans ; de quoi diminuer votre plus-value imposable dans le temps.

Les limites du Trading sur CFD

Un produit financier dérivé complexe

Comme le rappelle l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), les CFD sont des produits spéculatifs complexes et risqués utilisés principalement sur le court terme. Il est donc essentiel de se former pour bien comprendre leur fonctionnement avant de vous lancer.

Un niveau de risque élevé

L’effet de levier peut être un outil puissant dans votre Trading, mais c’est également l’un des plus grands risques des CFD si vous ne le maîtrisez pas… Le levier amplifie les mouvements de prix, ce qui signifie qu’il agit comme un multiplicateur de profits ou de pertes potentiels.

Veillez systématiquement à mettre en place les règles de gestion du risque adéquates avant de commencer à négocier des CFD.

Accumulation possible des frais de Trading

Si vous ne choisissez pas le courtier le plus adapté à votre stratégie de Trading CFD, vous pouvez rapidement accumuler des frais de Trading (comme les spreads ou commissions) ; a fortiori si vous êtes un Trader actif !

Arnaque ou manque de régulation de certains brokers

Prenez soin de toujours choisir un courtier régulé et autorisé à exercer en France avant de vous lancer dans le Trading de CFD. Il existe en effet de nombreuses arnaques que le gendarme boursier rassemble dans sa liste noire.

Consultez le site Regafi pour vérifier que le courtier que vous souhaitez utiliser est autorisé et conforme au code monétaire et financier.

Forte volatilité

Associée à l’effet de levier, la volatilité de certains marchés (comme le Forex ou les crypto-monnaies) peut présenter un risque important pour votre capital de Trading et votre santé financière. Il existe cependant certains comptes de Trading à risque limité qui vous proposent une protection contre le solde négatif.

7 conseils pour bien Trader les CFD

#1 Renforcer vos connaissances du Trading et des marchés

Il est indispensable de ne pas se lancer dans le Trading de CFD sans bien comprendre comment fonctionnent les CFD et comment vous pouvez les intégrer à votre Trading. 

Au-delà des CFD, vous devez savoir ce qu’est le Trading, comment ça marche, qu’est-ce qui fait bouger les prix et comment vous pouvez en profiter.

#2 Avoir un plan de Trading précis

Bien trader les CFD signifie que vous suivez un plan de Trading qui correspond à votre personnalité, à votre aversion au risque et à vos objectifs financiers. Votre plan de Trading doit répertorier toutes les informations pertinentes sur la façon dont vous allez trader et gérer vos positions CFD. 

Vous pourrez ainsi suivre une routine de Trading précise qui vous permettra de diminuer la pression engendrée par le Trading.

#3 Bien connaître les marchés négociés

Maîtriser les marchés financiers que vous souhaitez trader est essentiel pour bien comprendre ce qui fait bouger les prix et connaître les moments où vous devriez éviter de les trader (ou au contraire les moments où il est plus intéressant de les trader). Vous allez ainsi pouvoir maximiser vos profits et diminuer vos risques.

#4 Choisir un courtier CFD sérieux et régulé

Un courtier CFD agit comme un intermédiaire entre vous et les marchés. Il est donc important d’en choisir un qui soit sérieux, fiable et surtout autorisé à exercer dans votre pays pour éviter les arnaques. De plus, il faut sélectionner un courtier qui vous permettra de bien mettre en place votre plan de trading avec les bons outils et indicateurs de trading.

#5 Utiliser un compte de démonstration

Pour tester la plateforme de trading CFD du courtier que vous avez sélectionné, ainsi que toutes ses fonctionnalités, vous devriez utiliser le compte de Trading de démonstration proposé. 

Cet environnement de Trading fictif vous permettra en effet d’apprendre à utiliser la plateforme et de tester votre stratégie de Trading sans risque pour votre capital.

#6 Apprendre à contrôler vos émotions

Lorsque vous placez votre argent sur les marchés, vos émotions sont fortes et peuvent prendre le dessus. Peur, euphorie, avidité… Autant d’émotions susceptibles d’influencer votre prise de décision et de conduire à de coûteuses erreurs. 

Apprendre à contrôler vos émotions en Trading est donc primordial pour éviter qu’elles ne prennent le dessus et influencent négativement vos résultats de Trading.

#7 Tenir un journal de Trading

Un journal de Trading regroupe de nombreuses informations concernant votre activité de Trading. Il permet de suivre la progression de vos résultats et d’identifier les points à travailler.

Cet outil permet d’analyser votre Trading CFD plus objectivement et d’apporter les modifications et ajustements nécessaires à votre plan de Trading CFD pour augmenter vos résultats. 

Pour conclure, les CFD peuvent être des produits financiers puissants afin de profiter des fluctuations de prix de nombreux actifs à la hausse comme à la baisse, mais sans jamais les détenir. De plus, vous pouvez tirer profit du Trading CFD sur marge et de l’effet de levier associé pour trader avec un faible capital initial.

Cependant, vous devez bien comprendre les CFD avant de les négocier, car ce sont des produits risqués et complexes. Vous devez aussi prendre le temps de choisir votre courtier CFD pour bien mettre en place votre plan de trading et maximiser vos chances de réussite.

author
Maxime Parra

Maxime est titulaire d'un double diplôme de la SKEMA Business School et de la FFBC : un master en management et en analyse financière internationale. Fondateur et rédacteur en chef de NewTrading.fr, il écrit quotidiennement sur le Trading.