Trading Forex : le guide complet pour trader les devises en 2022

Comment Trader les devises

Le Forex, contraction de « Foreign Exchange », traduit par « marché des changes » en français, est parfois méconnu du grand public. Et pourtant, il correspond au marché international d’achat et de vente des monnaies. En effet, depuis 1973 la cotation des plus grandes devises est libre et fixée par le marché lui-même, sur le même modèle que celui des actions. Il est accessible à tous les acteurs de marché, dont les particuliers.

Le Forex est un marché sur lequel les acteurs réalisent des opérations d’achat ou de vente d’une devise en échange d’une autre. C’est le marché le plus actif au monde, car les personnes, les entreprises et les pays y participent tous.

À tout moment, la demande d’une certaine devise fera monter ou descendre sa valeur par rapport aux autres devises. Voici un guide complet sur le marché des devises pour améliorer ses techniques, sa connaissance ou simplement passer à l’étape suivante et commencer à négocier sur le marché des changes.

Qu’est-ce que le Forex ?


Forex : définition

Le terme Forex est l’abréviation de « foreign exchange » (échange de devises), qui peut être abrégée en « FX ». Le change est simplement le processus d’échange de devises d’une personne à une autre.

Les marchés Forex sont similaires aux marchés boursiers ou aux marchés des matières premières dans le sens où il est possible d’effectuer des transactions par l’intermédiaire d’un courtier. Toutefois, la plupart des similitudes s’arrêtent là. Contrairement aux actions ou aux matières premières, lorsqu’un trader réalise des opérations de change, il négocie des devises, d’où le nom de marché des changes. 

En d’autres termes, il achète ou vend des devises nationales du monde entier. Comme il n’y a pas de bourse centralisée, les marchés sont ouverts 24h sur 24, sauf le week-end. 

Il s’agit d’un marché très important qui regroupe de nombreux acteurs : États, grandes entreprises, banques, traders particuliers et professionnels, voyageurs, entre autres. Aucun autre marché ne regroupe autant d’intervenants.

Aujourd’hui, le marché Forex est le marché le plus populaire, ce qui en fait le plus important et le plus liquide, avec plus de 5 000 milliards de dollars de transactions chaque jour. Contrairement aux idées reçues, le marché Forex est l’un des moins volatils (une variation journalière de 1% est une variation très importante pour une paire de devises). 

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle des effets de leviers importants sont souvent proposés aux traders, afin d’augmenter leur exposition. En utilisant le levier, la volatilité devient mécaniquement très importante et le marché très risqué, ce qui permet aussi aux traders de profiter des fluctuations positives et négatives.


Forex : fonctionnement

La valeur de presque toutes les monnaies du monde fluctue constamment. Le taux d’inflation, la politique financière et budgétaire des pays concernés, l’état de l’économie, les politiques monétaires et bien d’autres facteurs influent sur la valeur d’une monnaie.

Les devises sont cotées par paires : par exemple, la paire la plus connue est l’EUR/USD. Lorsque le trader achète cette paire, cela signifie qu’il achète l’euro en vendant le dollar (en empruntant en dollar avec le levier). En d’autres termes, si l’euro s’apprécie par rapport au dollar, le trader enregistrera un gain. Il peut aussi vendre la paire, ce qui inversera le processus. 

Il existe plusieurs façons de négocier sur le marché des changes, mais elles fonctionnent toutes de la même manière : en achetant une devise et en en vendant une autre simultanément. Les devises sont quantifiées par la notion de « lots » et cotées avec 4 chiffres après la virgule, le 4e chiffre étant appelé « pip » (sauf pour les paires incluant le Yen – JPY). Par exemple, si le cours d’une paire de devises évolue de 1,1350 à 1,1358, la première devise de la paire aura alors augmenté de 8 pips. 

Un lot de la paire EUR/USD correspond à 100 000 USD. Les courtiers proposent souvent la négociation de mini-lots, de micro-lots ou même de nano-lots afin de permettre aux plus petites bourses d’investir. Des calculateurs automatiques de lots permettent de définir le nombre de lots à négocier en fonction de la paire concernée et de votre devise de base.

Traditionnellement, un grand nombre de transactions sur le marché des changes sont effectuées par l’intermédiaire d’un courtier en devises, mais avec l’essor du trading en ligne, il est possible de tirer parti des mouvements de prix du marché des changes en utilisant des produits dérivés tels que les CFD. Ces produits sont standardisés et centralisés (émis par un courtier à l’inverse du marché Forex en lui-même qui est de gré à gré) et permettent de choisir la paire de devises, le sens de la transaction, le levier utilisé et donc l’exposition totale (nombre de lots).


Forex : historique

Le marché Forex est bel et bien le marché qui ne dort jamais. Il s’agit peut-être d’un nouveau concept pour beaucoup, et bien sûr il a évolué et s’est développé pour devenir ce qu’il est aujourd’hui, mais le concept de change de devise existe depuis très longtemps.

Le premier signe connu d’échange de devises remonte à 259 avant J.-C. en Égypte.

Avance rapide jusqu’en 1944, date de la signature des accords de Bretton Woods, qui autorisent les devises à fluctuer dans une fourchette étroite.

Peu de temps après, en 1971, un système de monnaie flottante a été introduit, créant ainsi le marché tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Cette même année, les écrans d’ordinateur ont été introduits, remplaçant les anciennes méthodes de téléphone et de télex. Puis, dans les années 1980, le trading électronique du Forex est né. Les traders pouvaient dès lors négocier en temps réel.

Pourquoi Trader le Forex ?


Avantages du Forex

Le marché des changes offre aux traders une grande flexibilité. En effet, il n’y a pas de restriction sur le montant d’argent qui peut être utilisé pour le Trading. De plus, il n’y a pratiquement aucune réglementation des marchés. Ceci, combiné au fait que le marché fonctionne 24 heures sur 24 et 5 jours sur 7, crée un scénario très flexible pour les Traders. 

Les informations concernant les marchés Forex sont facilement accessibles. De plus, aucun pays ou banque centrale n’a la capacité de s’accaparer à lui seul le marché pendant une période prolongée. Certaines entités peuvent bénéficier d’avantages à court terme en raison du décalage dans la transmission des informations. Toutefois, ces avantages ne peuvent être maintenus dans le temps. La taille du marché Forex le rend également équitable et efficace.

Compte tenu de la situation actuelle sur le marché des changes, les frais de courtage et de commission sont très bas. Les courtiers prennent généralement un spread sur chaque transaction.

Le marché Forex est le marché financier le plus liquide de la planète et il comprend un nombre considérable de participants au marché. En outre, il existe un choix important de paires à trader : 28 paires de devises majeures qui intègrent huit devises d’envergure mondiale.

Fenêtre d’ouverture de position sur ProRealTime


Limites du Forex

Le marché du Forex est fortement déréglementé et dominé par les courtiers. Il n’est pas entièrement transparent. Un trader peut ne pas avoir le contrôle de la façon dont ses ordres sont exécutés. Il peut même avoir une vision limitée des cotations ou ne pas obtenir le meilleur prix possible.

Les opérations de change sont souvent disponibles avec un effet de levier élevé. Cela signifie qu’il est possible d’obtenir des profits/pertes plusieurs fois supérieurs au capital de négociation. Le marché Forex permet à ses traders de bénéficier d’un effet de levier de 50:1, ce qui signifie qu’avec seulement 100$ pour prendre une position, celle-ci aura une valeur de 5000$.


Risques à trader sur le Forex

Étant donné que les opérations de change nécessitent souvent un effet de levier important en raison d’une faible volatilité intrinsèque, elles comportent des risques supplémentaires par rapport aux autres types d’actifs.

Cet effet de levier est excellent si un trader fait un pari gagnant, car il peut amplifier les profits. Cependant, il peut aussi amplifier les pertes, jusqu’à dépasser le montant initial emprunté. En outre, si une devise perd trop de valeur, les utilisateurs de l’effet de levier s’exposent à des appels de marge, qui peuvent les obliger à vendre à perte les titres achetés avec les fonds empruntés. En dehors des pertes possibles, les coûts de transaction peuvent également s’accumuler et réduire la rentabilité d’une opération.

En outre, il faut garder à l’esprit que les traders particuliers qui négocient des devises étrangères sont de petits poissons nageant dans un océan de négociants professionnels qualifiés (5,5%) (et les autorités mettent en garde contre les fraudes potentielles ou les informations qui pourraient être déroutantes pour les nouveaux négociants.

Comment ouvrir un compte de Trading Forex ?


Choisir son courtier Forex

Les comptes de Forex diffèrent des comptes d’investissement traditionnels. Les courtiers en Forex proposent des fonctionnalités qui répondent spécifiquement aux besoins des traders du marché des changes.

Il existe de nombreux courtiers spécialisés dans le Forex qui proposent soit un accès direct au marché (spot) avec des comptes sur marge pour utiliser l’effet de levier, soit des produits dérivés qui prennent généralement la forme de CFD

Dans tous les cas, il est important de choisir le courtier qui correspond à sa technique de Trading. Les points à comparer se résument souvent à l’effet de levier disponible et surtout aux frais ponctionnés. En effet, la grande majorité des courtiers Forex ne facturent pas de commissions, mais se rémunèrent sur les spreads, c’est-à-dire l’écart entre le prix d’achat et de vente. 

Il est donc important de se tourner vers le courtier qui combine au mieux les outils d’analyse nécessaires au trading du Forex, la meilleure rapidité d’exécution des ordres sans limites particulières et les spreads les plus serrés. 


Ouvrir un compte de démonstration Forex

Il est possible d’ouvrir un compte de démonstration gratuitement avec la plupart des courtiers en Forex. Ces comptes de démonstration possèdent généralement toutes les capacités d’un « vrai » compte.

Ils permettent aux traders débutants comme expérimentés de s’entraîner et de tester de nouvelles stratégies de trading, sans risque. Le compte de démonstration est souvent une bonne solution pour tester une stratégie avant de l’utiliser en réel mais aussi pour prendre en main facilement toutes les fonctionnalités d’un nouveau courtier. 

En effet, il est important de maîtriser totalement l’interface et toutes les spécificités d’une plateforme de trading avant d’être confronté au rush d’une session de Trading Forex. 


Ouvrir un compte réel Forex

Le marché des changes est très populaire aussi bien pour les débutants que pour les traders aguerris. Il existe donc de très nombreux courtiers qui proposent leurs services sur ce marché. 

Lorsque le choix du courtier est fait, en fonction des critères déterminés, il faut procéder à l’ouverture du compte. La procédure est généralement simple et rapide mais nécessite souvent de répondre à un questionnaire de connaissances et d’envoyer des documents justificatifs. Une fois l’ouverture effective et le compte validé, le trader peut commencer à négocier les paires de devises.


Quelles paires de devises trader ?

Les paires de devises sont classées en trois catégories principales, à savoir :

Les paires majeures qui représentent les devises les plus échangées. Elles comprennent les devises des économies les plus grandes et les plus stables du monde (grande liquidité et faibles spreads).

Graphique en chandelier japonais de la paire majeure EUR/USD sur ProRealTime

Les paires mineures, également appelées paires de devises croisées, ne contiennent pas le dollar américain, mais comprennent tout de même des devises largement négociées comme l’euro, la livre sterling et le yen japonais.

Les paires exotiques associent une devise majeure comme le dollar américain ou l’euro à la devise d’une économie en développement comme le Brésil ou la Turquie. Ces paires ne sont pas aussi fréquemment négociées que les majeures ou les mineures, elles ont donc tendance à avoir des coûts de transaction plus élevés.

Les paires de devises sont influencées par de nombreux facteurs, notamment les politiques monétaires (parité des taux d’intérêt), la stabilité économique et les évolutions politiques des pays concernés. 

En fonction de la stratégie, des objectifs et du plan de trading de chaque trader, il sera opportun de négocier les paires qui présentent les meilleures caractéristiques. Pour rappel, les paires les plus négociées sont : EUR/USD, GBP/USD, USD/CHF et USD/JPY. 

Comment trader le Forex ?


Trading Forex : quelles ressources ?


Capital de départ

Les Traders Forex n’ont pas forcément besoin d’un capital important, notamment grâce aux forts effets de levier que proposent la majorité des courtiers. Comme pour toute activité de trading, il est important de négocier avec un capital que le trader peut se permettre de perdre. Même si ce n’est évidemment pas le but, cela permet d’éliminer les émotions et les biais psychologiques de ses transactions. 

Un capital relativement important (10,000 €) est souvent plus confortable pour capitaliser efficacement sur les mouvements de prix intrajournaliers sans utiliser un levier trop fort. En effet, l’utilisation d’un levier élevé augmente le risque de perte et de sortie forcée de position lors d’un mouvement soudain. Cela oblige également le trader à fixer un stop loss rapproché qui sera donc plus souvent touché.


Connaissances et compétences

Les investisseurs qui tentent de faire du Trading Forex sans comprendre les fondamentaux du marché perdent souvent de l’argent. L’analyse technique et la lecture des graphiques sont deux bonnes compétences pour trader sur le marché des changes. 

Mais sans une compréhension plus approfondie des mécanismes du marché (pips, taille de lot, levier) et des supports d’investissement (CFD) qui en donnent l’accès, les graphiques peuvent être trompeurs. Il est important de se former correctement !


Mode de représentation graphique

Les Traders Forex utilisent très souvent l’analyse graphique pour trouver des points d’entrée et de sortie de position.

Leurs graphiques ont généralement les caractéristiques suivantes :

  • échelle temporelle : M1, M15, M30, H1 ou H4
  • graphiques en chandeliers japonais

Les chandeliers donnent de nombreuses informations et peuvent fournir des signaux à eux-seuls car ils montrent les dynamiques et le rapport de force entre les acheteurs et les vendeurs de devises. 

Les unités de temps utilisées par les traders Forex vont du M1 (chaque chandelier représente 1 minute – scalping) au H4 (swing trading). Toutefois, le trader peut visualiser les graphiques avec des unités de temps plus grandes afin d’obtenir une vision globale des tendances. Les Traders Forex utilisent plus rarement des unités de temps longues (D1 et plus) en raison du coût qu’implique le maintien d’une position sur le long terme et du principe de retour à la moyenne. 

En effet, ce principe implique qu’une paire de devise aura tendance à revenir sur sa moyenne sur le très long terme. Des positions long terme peuvent toutefois être prises avec un levier faible pour diminuer le coût et souvent dans un but de couverture (devises étrangères détenues par une entreprise par exemple).


Indicateurs techniques

Les indicateurs techniques sont très souvent utilisés par les traders Forex qui analysent les graphiques pour trouver des signaux d’entrée et de sortie de position. En effet, ils peuvent permettre de trouver de nouveaux signaux ou de confirmer un premier signal graphique. Les principaux indicateurs utilisés dans ce cadre sont les moyennes mobiles, le RSI, les retracements de Fibonacci ou encore l’indicateur Ichimoku.

Fenêtre d’ajout d’indicateurs techniques sur ProRealTime


Trading Forex : quel profil d’investisseur ?


Appétence au risque

Un Trader Forex réalise généralement un nombre conséquent d’opérations souvent assorties d’un fort effet de levier. Le risque est donc bien présent et certaines journées peuvent se révéler frustrantes tant les pertes peuvent s’accumuler sur une mauvaise période. Il doit donc pouvoir prendre des risques financiers sans que cela ne mette en péril ses stratégies.

Toutefois, il s’agit d’une pratique pour laquelle les risques peuvent être limités. En effet, pour préserver son outil de travail qui est son capital, le trader doit appliquer un “money management” (gestion du capital) strict et organisé. De cette manière, la gestion du risque au niveau psychologique se fait plus simplement. 

Le positionnement d’un ordre de protection stop loss (garanti lorsqu’il est proposé) est primordial sur le marché des changes. Il est aussi important de choisir un courtier qui protège contre une perte supérieur au solde du compte ou même limité à la position. Le risque de gap doit aussi être pris en compte dans la stratégie du trader Forex.


Disponibilité

Il existe un certain nombre de styles de Trading sur le Forex. Certains traders sont très actifs, ils saisissent les petits mouvements de prix avec des positions de grande taille. Ces types de traders sont appelés scalpers. Ils effectuent souvent des dizaines de transactions par jour, passant jusqu’à 8h quotidiennement sur les marchés. Toutefois, comme les positions sont ouvertes pendant seulement quelques minutes en général, les scalpers peuvent se limiter à une session prédéfinie (4h par exemple).

D’autres traders essaient de saisir des mouvements de prix plus importants, en laissant leurs gains se poursuivre tout en courant le risque d’un retournement de prix. Ces opérations durent plus longtemps que celles des scalpers, mais doivent être assorties d’un prix de clôture clair et prévu. Ces derniers peuvent passer de 1 à 4h par jour sur leur écran mais cela reste très variable. Un suivi très régulier est tout de même requis.

Enfin, les day traders sur le marché des changes sont certainement ceux qui doivent disposer du plus de disponibilité. En effet, leurs positions peuvent durer plusieurs heures mais sont systématiquement clôturées avant la fin de la journée (pour éviter le risque de gap notamment). Cela implique que le day trader doit souvent rester toute la journée sur ses écrans.

Il est tout de même possible de pratiquer le Trading Forex avec un temps dédié limité en adaptant sa stratégie et en utilisant des ordres automatiques.


Expérience

Il est souvent nécessaire d’accumuler une expérience importante qui prend tout d’abord la forme de recherches et lectures qui apportent un ensemble de connaissances techniques sur le marché des devises. Ensuite, il est important de trouver une stratégie adéquate et de la tester sur un compte de démonstration ou grâce à un simulateur avant de passer au réel. 

Cela peut prendre au moins un an avant d’être pleinement opérationnel sur une stratégie donnée et l’expérience pratique des marchés accumulée au fil des opérations et des années (périodes de crise, de haute volatilité, annonces macroéconomiques) renforce encore les compétences d’un trader Forex. Il s’agit d’un marché complexe, risqué et qui nécessite une expérience conséquente (taux de traders débutants perdant très élevé).


Trading Forex : comment optimiser sa stratégie ?


Piloter ses résultats

Lorsque les opérations s’enchaînent, il est important de tenir un journal de Trading afin de pouvoir suivre régulièrement ses résultats et analyser ses erreurs, mauvaises périodes ou stratégies perdantes. Cela permet au trader Forex de connaître très précisément ses résultats, ce qui fonctionne ou pas afin de pouvoir s’améliorer et peaufiner ses stratégies au fil du temps. Certains sites ou logiciels permettent d’automatiser au moins en partie ce journal afin de gagner en efficacité. Ce suivi est primordial sur le marché des changes.


Automatiser sa stratégie

Le Trading Forex est tout à fait propice à l’automatisation. Celle-ci peut commencer simplement par des ordres de protection fixés dès l’ouverture afin de gagner du temps et de la rigueur. Ensuite, il est possible de programmer des ordres croisés ou même de coder (ou faire coder) une stratégie entière afin qu’un robot gère l’ensemble des opérations sans intervention humaine. 

Cela permet de supprimer l’effet parfois néfaste des émotions et se révèle particulièrement adéquate pour le scalping Forex (la rapidité d’exécution étant la priorité). Il est aussi possible d’acheter ou de s’abonner à un logiciel de trading automatique ayant déjà des résultats satisfaisants.


Augmenter son rendement

Le rendement est le résultat des efforts fournis par le trader Forex. Il est souvent intéressant de se pencher sur les résultats de chaque stratégie afin d’analyser, par l’intermédiaire du journal de trading, les éventuels points à améliorer. Que ce soit au niveau de la stratégie, des paires de devises négociées ou encore de la gestion du capital, il existe souvent des moyens d’optimiser ces points afin d’augmenter son rendement.

Pour les traders, en particulier ceux qui disposent de fonds limités, le Trading à court terme est plus facile sur le marché des changes que sur d’autres marchés. Pour ceux qui ont un horizon à plus long terme et des fonds plus importants, le Trading Forex peut aussi être une solution pertinente à condition de prendre en compte en premier lieu les fondamentaux économiques mondiaux. S’attacher à comprendre les fondamentaux macroéconomiques qui déterminent la valeur des devises, ainsi qu’une expérience de l’analyse technique, peut aider les nouveaux cambistes à performer sur ce marché.