Prix du pétrole négatif ? Explications.

Pour la première fois de l’Histoire, les prix du pétrole évoluent en territoire négatif sur les marchés financiers à terme. Avec un plus bas à -37$ le baril, le prix du pétrole Brent WTI semble avoir perdu la raison… Pourtant ce phénomène trouve son origine dans des explications tout à fait rationnelles.

Prix à la pompe ou prix du contrat à terme ?

Pour commencer, il est important de noter qu’il ne s’agit pas du prix à la pompe (toujours largement positif), ni du prix de la matière première, mais bel et bien du prix de contrats à terme sur le pétrole.

Or, un contrat à terme est comme son nom l’indique un « contrat », c’est-à-dire un engagement à acheter ou à vendre un actif à une date future et selon des conditions préalablement définies.

TÉLÉCHARGEMENT GRATUIT
Testez le logiciel ProRealTime

Créez des systèmes de Trading complexes sans une seule ligne de code, testez-les en direct, puis lancez-les en réel sur les marchés.

TÉLÉCHARGER

Prix d’aujourd’hui ou prix de demain ?

Les prix négatifs observés ne correspondent donc pas au prix à payer pour recevoir des barils de pétrole aujourd’hui en bas de chez soi, mais au prix à payer pour recevoir des barils dans un lieu donné et à une date donnée. 

Or, avec la désorganisation logistique et le ralentissement économique causés par l’épidémie de Coronavirus, les entrepôts de stockage de Cushing (Oklahoma, Etats-Unis) sont pleins. Les acheteurs s’étant engagés à acheter des barils de pétrole ayant vocation à être livrés dans cette ville américaine (selon les modalités du contrat à terme) se retrouvent donc dans l’impossibilité de stocker leurs barils (à moins de payer des prix coûts de stockage ou de livraison exorbitants), ils revendent donc leurs contrats en masse, quitte à perdre (beaucoup) d’argent.

L’important dans cette histoire est bien de comprendre qu’il ne s’agit pas du prix de la ressource pétrolière qui serait devenu négatif (ce qui n’aurait aucun sens), mais bel et bien du prix d’un contrat financier ayant des modalités particulières et dont certaines conditions (livraison, stockage) impliquent des coûts pouvant parfois dépasser la valeur de la matière première en tant que telle.

author

Maxime PARRA

Trader pour compte propre depuis 2010 et finaliste de la première saison des Talents du Trading BFM Business, Maxime Parra est diplômé du Programme Grande École de SKEMA Business School et d’un Master en Analyse financière internationale obtenu à la Faculté de finance, banque et comptabilité de Lille.

Des articles pour aller plus loin

Comment Trader les devises

Trading Forex : le guide complet pour trader les devises en 2022

Le Forex, contraction de « Foreign Exchange », traduit par « marché des changes » en français, est parfois méconnu.

24 January 2023
Corrélations entre matières premières et devises

Comment trader les matières premières

Diversifier son portefeuille, se protéger contre l’inflation, spéculer sur un mouvement de tendance…  Les opportunités sont nombreuses sur le marché.

24 January 2023
Obligations

Les obligations, des titres de créances plébiscités par les investisseurs

Une obligation est un titre financier ayant la forme d’une reconnaissance de dette. Acheter une obligation consiste donc à financer.

24 January 2023