Scalping : Guide 2022 du Scalper débutant

Scalping définition

Même les cambistes les moins expérimentés ont entendu parler d’une stratégie de scalping, bien que la plupart d’entre eux seraient bien en peine d’expliquer la signification exacte de ce terme. Le scalping est une technique classique et simple à comprendre, c’est pourquoi elle est si populaire parmi les Traders du Forex, bien que les Traders en bourse l’utilisent également. 

Parce que le scalping est une technique qui demande beaucoup de temps et de travail, celle-ci ne s’adresse pas aux Traders qui ne sont pas en mesure de s’y consacrer entièrement. Cette stratégie demande beaucoup de temps, car les positions ne sont maintenues que pendant quelques minutes tout au plus. L’idée de base est de réaliser un profit sur les plus petits mouvements du marché, avec un levier souvent important.

Plus un Trader conserve sa position longtemps, plus il a de chances de perdre de l’argent sur une transaction, en raison de la volatilité des marchés et de l’effet de levier qu’il faut utiliser dans cette technique. Il doit donc surveiller constamment ses positions mais aussi les graphiques afin de trouver très régulièrement de nouveaux signaux.

Qu’est-ce que le Scalping ?

Définition du Scalping

Dans les termes les plus simples, le scalping peut être décrit comme une stratégie de Trading basée sur l’analyse technique en temps réel. Il s’agit de réaliser un profit sur les plus petits mouvements du marché (d’où le terme scalping). Cette notion n’est pas nouvelle dans le Trading, mais le scalping a été le premier terme à la définir pleinement. Le Trader effectue une série de transactions, chacune générant un petit profit. 

Les positions sont maintenues à court terme et coupées dès qu’une légère variation favorable est obtenue. Les opérations sont toujours protégées par un ordre de protection (stop loss) pour éviter un emballement imprévu qui pourrait avoir de graves conséquences étant donné le fort effet de levier utilisé.

En effectuant le plus grand nombre possible de ces opérations, il est possible d’accumuler un bénéfice plus conséquent à la fin de la journée. Pour que cela fonctionne, un Trader doit être discipliné et avoir des paramètres de sortie stricts, qui doivent être respectés en toutes circonstances. Autrement, le risque d’une seule perte, même modeste, peut mettre en péril l’ensemble de la stratégie.


Fonctionnement du Scalping

Le scalping fonctionne en exécutant des transactions qui apportent une marge de profit très étroite. Cette marge peut être exploitée en augmentant la valeur de la position, mais cela nécessite de disposer d’importantes sommes d’argent ou d’utiliser un fort effet de levier. Le principe de base du scalping est une exposition courte.

En diminuant le temps pendant lequel le Trader est exposé sur le marché, il est possible de réduire les risques. Le deuxième critère important qui permet au scalping de fonctionner est un petit mouvement. En termes simples, cela signifie qu’une action change très rarement de valeur par une grande marge.

Par exemple, une augmentation de 10$ du prix de l’action peut se produire une fois par an. En revanche, un changement de 0,01$ est assez courant et se produit presque quotidiennement pour la plupart des actions, grâce à l’offre et à la demande. C’est la marge que le scalping exploite.

Pourquoi utiliser le Scalping dans sa stratégie de Trading ?


Avantages du Scalping

Les scalpeurs peuvent travailler exclusivement dans le cadre d’une session fixe chaque jour, car aucune position n’est maintenue pendant la nuit. Cela signifie également qu’aucun risque n’est jamais reporté d’un jour sur l’autre.

Les sessions de Trading courtes sont également tout à fait possibles, de sorte que si un Trader le souhaite, il peut choisir de trader activement pendant seulement quelques heures par jour.

Le scalping met fortement l’accent sur la vitesse, ce qui signifie qu’il peut être utilisé pour augmenter le solde d’un compte de Trading plus rapidement que pratiquement toute autre stratégie de Trading.


Limites du Scalping

La concentration est absolument essentielle dans le scalping, car il s’agit en fait de faire la même chose plusieurs fois par jour. Ce niveau constant de concentration est difficile à maintenir pour certains, ce qui peut entraîner des problèmes.

Le scalping n’est pas la façon la plus spectaculaire de négocier sur le marché des changes, car les scalpers ne seront probablement pas en mesure de suivre les plus grands mouvements du marché. De nombreux Traders font le lien entre les grands mouvements et les grands profits, ce qui peut constituer un obstacle psychologique difficile à franchir.

Les augmentations de coûts peuvent faire des ravages sur les résultats de n’importe quel scalper, car les spreads larges et le slippage notamment peuvent amputer considérablement les profits finaux…


Risques du Scalping

Comme toute stratégie de négociation sur le marché des changes, le scalping comporte des risques. Pour commencer, les scalpeurs ont tendance à accorder trop d’importance à une seule transaction, ce qui va parfois à l’encontre de l’objectif du scalping

Le principe même du scalping est d’agir rapidement, et l’impact potentiel d’une mauvaise décision sur une seule transaction peut s’avérer désastreux si la position est maintenue ouverte trop longtemps. Cela peut être amplifié si l’émotion s’empêtre dans une transaction mal programmée, ce qui peut déclencher un effet domino qui perturbe toute la stratégie.

Un autre danger qui se présente souvent avec le scalping est le dommage causé par les fluctuations sauvages des prix. Les communiqués de presse économiques (en particulier ceux provenant de pays qui connaissent une instabilité politique) peuvent provoquer des ondulations et des ondes de choc sur le marché, déclenchant une volatilité accrue.

Pendant ce temps, le prix des instruments concernés peut varier très fortement en quelques secondes, perturbant les efforts de négociation de tout scalper. Cela rend la fixation d’un stop loss précis presque impossible, laissant essentiellement le Trader dans une position affaiblie. Il est toutefois possible de profiter de ces situations, comme les scalpers d’annonces. Pour cela, il faut que ce soit prévu dans le plan de Trading et que la nouvelle ne constitue donc pas une surprise (anticipation).

Comment ouvrir un compte de Scalping ?


Scalping : quel courtier ?

Les comptes de scalping diffèrent des comptes d’investissement traditionnels. Les courtiers spécialisés proposent des fonctionnalités qui répondent spécifiquement aux besoins des scalpers. Par exemple, il est important de choisir un courtier qui propose les produits utiles aux scalping (Forex, actions, matières premières, options, crypto-monnaies), des frais réduits, un effet de levier substantiel et surtout qui n’interdit pas ou ne limite pas les opérations de scalping.

En outre, le courtier devrait avoir un accès direct au marché ou à une importante liquidité afin que les ordres soient exécutés au plus vite (la rapidité est primordiale en scalping).

Chaque courtier a des forces et des avantages, il est donc important de déterminer les priorités et de choisir le meilleur compromis. Certains courtiers, comme ProRealTime Trading (PRT), permettent d’accéder à des outils conçus spécialement pour les scalpers.

Fenêtre de passage d’ordre sur la paire Forex EUR/USD optimisée pour le scalping


Scalping : quel type de compte ?

Les courtiers proposent souvent de nombreux types et niveaux de comptes différents. Pour réaliser des opérations de scalping, un compte permettant d’accéder à plusieurs marchés dont le Forex, les matières premières ou les actions est primordial. 

Il est aussi particulièrement important d’utiliser un compte sur marge qui permet d’utiliser un effet de levier à moindre frais pour compenser la faible volatilité qui peut survenir sur certains actifs sur une courte période de temps. En outre, il est crucial de choisir un compte sur marge avec une tarification adaptée : pas de commission et des spreads serrés et si possible dégressifs avec le volume opéré.


Scalping : quels marchés financiers ?

Il existe des marchés dont les caractéristiques sont particulièrement intéressantes pour la pratique du scalping.

Ces caractéristiques sont : 

  • une volatilité suffisante des produits ;
  • des volumes et des liquidités importantes ;
  • un vaste choix de produits ;
  • la possibilité d’avoir de la marge (soit par l’intermédiaire d’un compte sur marge qui est souvent moins gourmand en frais, soit en utilisant des produits dérivés à effet de levier) ;
  • des frais raisonnables.

Les marchés qui répondent le mieux à ces spécificités sont le marché des changes (Forex), le marché des indices et des actions, le marché des crypto-monnaies et le marché des matières premières.


Scalping : quels produits financiers ?

Afin de trader sur ces marchés dans les meilleures conditions possibles, il est important d’utiliser les produits financiers adéquats. Sur le marché des indices et des actions, les produits dérivés comme les CFD (Contracts For Difference) ou encore les actions en direct avec un compte sur marge à moindre coût sont particulièrement adaptés en raison de frais faibles et de la facilité d’utilisation d’un levier.

Sur les marchés du Forex et des crypto-monnaies, qui sont les plus utilisés par les scalpers, les produits dérivés sont souvent utilisés lorsque la marge possible sur le spot (en direct) n’est pas suffisante.

TÉLÉCHARGEMENT GRATUIT
Testez le logiciel ProRealTime

Créez des systèmes de Trading complexes sans une seule ligne de code, testez-les en direct, puis lancez-les en réel sur les marchés.

TÉLÉCHARGER

Comment Trader avec le Scalping ?


Scalping : quelles ressources ?


Capital de départ

Les scalpers n’utilisent que le capital qu’ils peuvent se permettre de perdre. Non seulement cela les protège de la ruine financière, mais cela permet également d’éliminer les émotions de leurs transactions. 

Un capital intermédiaire est souvent nécessaire pour capitaliser efficacement sur les mouvements de prix à très courte échéance. Il est également essentiel d’avoir accès à un compte sur marge, car les fluctuations volatiles peuvent entraîner des appels de marge à court terme.

Un compte sur marge accordant un fort effet de levier peut permettre de diminuer le capital total nécessaire, mais un capital suffisant donne tout de même plus de souplesse, notamment pour les produits accordant un levier plus faible. 

Les différents marchés requièrent différents montants de capital pour le scalping. Les actions sont populaires, mais sont aussi celles qui nécessitent le plus de capitaux (plusieurs dizaines de milliers d’euros), la marge disponible étant généralement plus faible. Le Forex ne nécessite pas un capital très important car la volatilité intrinsèque est faible mais les leviers disponibles sont souvent très importants, ce qui compense largement.


Connaissances et compétences

Les personnes qui tentent de faire du scalping sans comprendre les fondamentaux du marché perdent souvent de l’argent. L’analyse technique et la lecture des graphiques sont deux bonnes compétences pour scalper. La connaissance des marchés et des produits visés, de leurs spécificités et caractéristiques ainsi que de l’impact des différentes nouvelles est primordiale.

Mais sans une compréhension plus approfondie du marché visé et des actifs qui existent sur ce marché, les graphiques peuvent être trompeurs. Il est donc  important de se former correctement.


Mode de représentation graphique

Les scalpers utilisent très souvent l’analyse graphique pour trouver des points d’entrée et de sortie de position.

Leurs graphiques ont généralement les caractéristiques suivantes :

  • échelle temporelle : tick, M1, M5 et M15 ;
  • graphiques en chandeliers japonais.

Les chandeliers donnent de nombreuses informations et peuvent fournir des signaux à eux seuls. Les unités de temps utilisées par les Day Traders vont du M1 (chaque chandelier représente 1 minute) au M15. Toutefois, le Trader peut visualiser les graphiques avec des unités de temps plus grandes afin d’obtenir une vision globale des tendances. Il peut aussi utiliser les ticks (programmation possible comme 100 ticks par minute par exemple) qui créent un chandelier à chaque variation du cours, dans la limite définie.


Indicateurs techniques

La meilleure façon d’identifier les opportunités de scalping est d’utiliser des indicateurs qui illustrent un mouvement de prix en temps réel. Contrairement à d’autres stratégies de Trading, il est important d’utiliser des indicateurs avancés pour le scalping, car les indicateurs retardés sont trop lents pour rattraper leur retard – lorsqu’un indicateur retardé identifie une tendance, il peut être trop tard pour le scalping. 

Voici quelques-uns des meilleurs indicateurs pour le scalping forex :

  • La moyenne mobile simple (SMA). Sur un graphique de 10 minutes, la SMA peut utiliser les prix de clôture récents pour indiquer rapidement si le prix est en hausse ou en baisse.
Graphique en chandelier avec moyennes mobiles issu du logiciel de trading ProRealTime 
  • Arrêt et inversion parabolique (PSAR). Cet indicateur place des points sous le prix lorsque l’actif suit une tendance à la hausse, puis place des points au-dessus du prix lorsque la tendance est à la baisse. Lorsque la tendance s’arrête et s’inverse, les points se déplacent du bas vers le haut du graphique, signalant aux Traders qu’il est temps de prendre position. Les scalpers peuvent utiliser ce renversement pour prendre rapidement des bénéfices dès le début d’un mouvement de prix.
  • Oscillateur stochastique. L’oscillateur stochastique est un indicateur simple à utiliser lors du scalping. Dans le scalping, l’oscillateur stochastique est utilisé pour identifier le momentum dans le Trading, en partant du principe que le momentum entraîne des mouvements de prix. En suivant l’oscillateur stochastique et en recherchant les opportunités où une paire de devises est surachetée ou survendue, il est possible de prendre une position juste avant que le mouvement de prix ne se produise.


Scalping : quel profil d’investisseur ?


Appétence au risque

Un scalper réalise un nombre très important d’opérations souvent assorties d’un effet de levier fort. Le risque est donc bien présent et certaines journées peuvent se révéler frustrantes tant une seule perte peut réduire à néant tous les bénéfices de la journée. Il doit donc pouvoir accepter de prendre des risques financiers sans que cela ne mette en péril ses stratégies.

Toutefois, il s’agit d’une pratique pour laquelle les risques peuvent être limités. En effet, pour préserver son outil de travail qui est son capital, le scalper doit appliquer un “money management” (gestion du capital) strict et organisé. De cette manière, la gestion du risque au niveau psychologique se fait plus simplement.


Disponibilité

Il existe un certain nombre de styles de scalping. Toutefois, tous les scalpeurs ont une caractéristique commune : ils sont très actifs en saisissant les petits mouvements de prix avec des positions de grande taille. Ils effectuent souvent des dizaines de transactions par jour, passant jusqu’à 8h quotidiennement sur les marchés.

Il est toutefois possible de pratiquer le scalping avec un temps dédié limité en adaptant sa stratégie.


Expérience

Il est souvent nécessaire d’accumuler une expérience importante qui prend tout d’abord la forme de recherches et lectures pour apporter un ensemble de connaissances techniques sur les marchés. Ensuite, il est important de trouver une stratégie adéquate et de la tester sur un compte de démonstration ou grâce à un simulateur avant de passer au mode réel.

Cela peut prendre au moins un an avant d’être pleinement opérationnel sur une stratégie donnée et l’expérience pratique des marchés accumulée au fil des opérations et des années (périodes de crise, de haute volatilité, type de produits) renforce encore les compétences d’un scalper.


Scalping : comment optimiser sa stratégie ?


Piloter ses résultats

Lorsque les opérations s’enchaînent, il est important de tenir un journal de Trading afin de pouvoir suivre régulièrement ses résultats et analyser ses erreurs, mauvaises périodes ou stratégies perdantes. 

Cela permet au scalper de connaître très précisément ses résultats, ce qui fonctionne ou pas afin de pouvoir s’améliorer et peaufiner ses stratégies au fil du temps. Certains sites ou logiciels permettent d’automatiser au moins en partie ce journal afin de gagner en efficacité.


Automatiser sa stratégie

Le scalping est tout à fait propice à l’automatisation. Celle-ci peut commencer simplement par des ordres de protection fixés dès l’ouverture afin de gagner du temps et de la rigueur.

Ensuite, il est possible de programmer des ordres en avance ou même de coder (ou faire coder) une stratégie entière afin qu’un robot gère l’ensemble des opérations sans intervention humaine. Il est aussi possible d’acheter ou de s’abonner à un logiciel de Trading automatique ayant déjà des résultats satisfaisants.

L’automatisation permet notamment une grande rapidité de réaction, une rigueur et une discipline totalement respectées (money management), une diminution du temps passé sur les écrans et des volumes plus importants.


Augmenter son rendement

Il est souvent intéressant de se pencher sur les résultats de chaque stratégie afin d’analyser, par l’intermédiaire du journal de Trading, les éventuels points à améliorer. 

Que ce soit au niveau de la stratégie, des marchés visés ou encore de la gestion du capital, il existe souvent des moyens d’optimiser ces points, notamment avec l’importance de cette gestion du capital sur le scalping, afin d’augmenter son rendement.

Le scalping est rapide, axé sur le volume et, parfois, impitoyable. Il s’agit d’une méthode de négociation qui peut être réactionnaire et qui demande souvent au Trader de ne pas se laisser abattre. Si le Trader répond à ces critères et qu’il a les niveaux de concentration qui permettent de trader par à-coups courts et ciblés, alors le scalping pourrait être la stratégie à développer.

author

Maxime PARRA

Trader pour compte propre depuis 2010 et finaliste de la première saison des Talents du Trading BFM Business, Maxime Parra est diplômé du Programme Grande École de SKEMA Business School et d’un Master en Analyse financière internationale obtenu à la Faculté de finance, banque et comptabilité de Lille.

Des articles pour aller plus loin

Trading : la stratégie des Tortues

Règles du Turtle Trading : Fonctionnent-elles vraiment ?

Et si vous pouviez réussir en tant que Trader simplement en apprenant – et en appliquant systématiquement – quelques règles.

25 août 2022
Trader addict

Attention aux signes avant-coureurs de l’addiction au Day Trading

Grâce à l’explosion des applications de Trading en ligne, toute personne disposant d’un smartphone et d’un peu d’argent peut devenir.

25 août 2022
Graphique de scalping sur options

Stratégies de Day Trading : Scalping d’options

Le Trading d’options est l’une des approches de Trading les plus populaires utilisées par les investisseurs. Un total de 39.

25 août 2022