Trading Fibonacci : à la recherche de la perfection géométrique

Nombres d'or, Fibonnacci et figures harmoniques

Mathématicien italien du XIIIème siècle, Leonardo Fibonacci n’aurait sans doute jamais imaginé l’impact durable de ses découvertes sur le monde moderne du Trading !

Emprunts d’Histoire, de Mathématiques et d’Économie… Les retracements et extensions de Fibonacci sont un indicateur technique fascinant, utilisé par les Traders pour déterminer de potentiels points d’entrée et de sortie de position.

Avertissement

Le Trading ne convient qu’à une clientèle avisée capable de comprendre le fonctionnement de produits financiers complexes (Futures, Options, CFD…) et de supporter des risques élevés (voire des pertes supérieures aux dépôts). Les contenus NewTrading ne relèvent ni du conseil en investissement ni de l’incitation à négocier des instruments financiers.

Comprendre les retracements de Fibonacci

Les retracements de Fibonacci sont un outil d’analyse graphique composé de plusieurs niveaux de supports et résistances théoriques. Utilisés pour anticiper la réaction des prix au contact de certains niveaux clés, les retracements de Fibonacci reposent sur la suite de Fibonacci.

Découverte par le mathématicien italien Leonardo Fibonacci, la suite de Fibonacci prend la forme d’une série où chaque nombre est la somme des deux précédents. Cette séquence commence par 0 et 1, et s’étend à l’infini : 0, 1, 1, 2, 3, 5, 8, 13, 21…

Cette suite présente des propriétés mathématiques uniques.

Lorsqu’on divise un nombre de la série par le précédent, le résultat tend vers le « nombre d’or » 1,618. En revanche, lorsque l’on divise un nombre de la série par le suivant, ce résultat finit cette fois-ci par tendre vers le « ratio d’or » 0,618.

Si nous additionnons le ratio d’or (0.618) et son carré (0.382), nous obtenons l’unité (1). Et si nous retranchons le ratio d’or (0.618) au nombre d’or (1.618), nous obtenons également l’unité…

Bon à savoir

La pyramide de Khéops, le Panthéon, la « Demi tasse volante » de Dali, les spirales des galaxies, les feuilles d’un arbre, la coquille d’un escargot, le triangle de Pascal… Tous ces exemples ont un point commun : leurs proportions sont régies par le nombre d’or 1,618.

 

Manifestations naturelles, œuvres anthropiques, formules mathématiques… Un nombre aussi omniprésent que le « nombre d’or » pourrait-il se retrouver également dans les mouvements dessinés par les marchés financiers ? Tel est le pari de certains Traders !

Retracements de Fibonacci vs. Extensions de Fibonacci

Les retracements et extensions de Fibonacci correspondent à des niveaux de support et de résistance obtenus en appliquant certains ratios de Fibonacci à un mouvement de prix initial.

Les retracements correspondent au potentiel de correction des prix (c’est-à-dire à la distance potentielle qu’ils pourraient parcourir dans le sens inverse du mouvement de prix initial). 

Les extensions de Fibonacci correspondent en revanche au potentiel de poursuite du mouvement (c’est-à-dire à la distance potentielle qu’ils pourraient parcourir dans le sens du mouvement de prix initial).

Calculer les retracements de Fibonacci

Formule de calcul

Niveaux de Fibonacci = Prix de fin du mouvement initial – Amplitude x Retracement

Calculer les niveaux de Fibonacci implique d’identifier un mouvement de prix initial (une impulsion d’un point bas vers un point haut, ou bien, d’un point haut vers un point bas), puis de calculer son amplitude (la différence entre ses points extrêmes).

Les niveaux de Fibonacci correspondent alors aux pourcentages spécifiques de l’amplitude de ce mouvement, soit à des retracements (23,6%, 38,2%, 50%, 61,8% et 78,6%), soit à des extensions (100%, 161,8%, 200% et 261,8%).

Exemple

Imaginons qu’une action décrive un mouvement haussier de 100€ à 200€, soit une augmentation de 100€. Si cette action corrige à la baisse, les niveaux de retracement de Fibonacci peuvent vous aider à prévoir jusqu’où cette correction pourrait aller.

NiveauCalculPrix cible
23,6%200 – 100 x 23,6%176,40€
38,2%200 – 100 x 38,2%161,80€
50%200 – 100 x 50%150€
61,8%200 – 100 x 61,8%138,20€

Si vous tracez ces niveaux sur un graphique, vous aurez une vision claire des zones où les prix pourraient potentiellement se stabiliser, voire rebondir.

Tracer les retracements de Fibonacci

  • Identifier un mouvement d’impulsion
    Repérer sur le graphique un pic majeur (swing high) et un creux majeur (swing low).
  • Utiliser un outil de dessin
    Les meilleures plateformes de Trading offrent un outil de tracé de Fibonacci ; un clic sur le point de départ du mouvement et un clic sur son point d’arrivée suffisent alors à dessiner automatiquement les niveaux clés.

Les niveaux de Fibonacci s’avèrent particulièrement utiles pour identifier des niveaux de support et de résistance théoriques.Toutefois, bien qu’ils soient parfois utilisés dans la programmation des meilleurs algorithmes de Trading automatique, leur capacité prédictive reste à démontrer scientifiquement.

author

Maxime PARRA

Rédacteur en chef de NewTrading.fr et auteur de Trading : Les Règles du Jeu, Maxime est diplômé du Master Grande École de SKEMA Business School et d’un Master en Analyse financière internationale de la Faculté de finance, banque et comptabilité de Lille.