4 raisons valables de vendre vos actions en Bourse

quand vendre ses actions

“Comment savoir quand acheter et quand vendre ses actions” fait partie des interrogations les plus fréquentes chez les Traders qui se lancent dans l’investissement sur les marchés financiers. Alors que beaucoup se concentrent majoritairement sur les meilleures façons d’acheter une action en Bourse, savoir quand vendre ses actions est une connaissance souvent sous-estimée alors qu’elle est tout aussi importante que l’achat !

Mais alors, quand vendre ses actions ? Quel est le meilleur moment pour prendre ses bénéfices ou limiter ses pertes ? Découvrez notre top 4 des raisons valables de vendre vos actions en Bourse.

Avertissement

Le Trading ne convient qu’à une clientèle avisée capable de comprendre le fonctionnement de produits financiers complexes (CFD, Futures, Options,…) et de supporter des risques élevés, dont des pertes rapides supérieures aux dépôts, notamment en raison de l’effet de levier. D’après l’AMF, près de 90% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent.

#1 Le prix est au niveau de votre objectif

Savoir quand et comment vendre ses actions au meilleur prix doit faire partie intégrante de votre plan de Trading et dépend majoritairement de votre profil de risque, de votre stratégie de Trading et de vos objectifs de Trading

L’idéal est de mettre en place un objectif de prix (take-profit) pour déterminer exactement quand vendre vos actions au moment où vous ouvrez vos positions d’investissement. Un ordre take-profit vous permettra ainsi de clôturer automatiquement vos positions gagnantes dès qu’elles atteignent le niveau de prix que vous avez déterminé comme pertinent pour vendre vos actions en Bourse et sécuriser votre profit. 

#2 Une plus-value soudaine et importante

Bien qu’il puisse parfois être difficile de savoir quand prendre ses bénéfices en Bourse, une augmentation rapide du prix des actions dans lesquelles vous avez investi peut-être une raison valable de vendre ses actions. C’est encore plus vrai si les entreprises dans lesquelles vous avez investi deviennent rapidement sur-valorisées alors que leurs fondamentaux n’ont pas réellement changé. 

Une prise de bénéfice dans ces cas-là peut ainsi permettre de sécuriser vos gains lors de cette hausse soudaine du prix des actions (peut-être même si vous devez racheter les mêmes actions plus tard lorsque leur valorisation sera devenue de nouveau plus raisonnable).

#3 Pour des raisons de gestion

Certains changements dans votre vie peuvent affecter la partie « quand vendre ses actions » de votre stratégie. Si vous perdez votre travail, si vous êtes à la retraite, si vous divorcez ou encore si vous devez faire face à une dépense imprévue importante, il se peut que vous soyez obligé de vendre vos actions car vous avez besoin de cash.

Si vous avez l’occasion de réfléchir à vos besoins futurs de trésorerie pour les anticiper au maximum, vous pouvez alors vous tourner vers certaines catégories d’actions en fonction du cycle économique actuel, ce qui vous permettra de mieux savoir quand vendre ses actions. 

Par exemple, les actions de valeur ou défensives sont généralement des entreprises qui vont verser des dividendes régulièrement et en hausse, mais dont le cours de Bourse sera moins volatile et prendra plus de temps à augmenter que certaines autres types d’actions comme les actions cycliques ou de croissance. Ces dernières ne versent généralement pas ou peu de dividendes, mais peuvent connaître une croissance rapide de leurs bénéfices (et donc de leur cours de Bourse), ce qui peut être une option idéale pour faire des profits relativement rapidement.

Enfin, il est possible de déterminer quand vendre ses actions en fonction du rééquilibrage de votre portefeuille pour que ce dernier reflète toujours votre niveau de tolérance au risque et vos objectifs. 

L’évolution du paysage macro-économique fait évoluer la répartition de vos actifs, car certaines classes d’actifs gagnent beaucoup de terrain, alors que d’autres en perdent. Il se pourrait donc que vous deviez procéder à une réallocation de vos actifs pour qu’ils correspondent à votre stratégie et au niveau de risque que vous êtes prêt à prendre en tout temps. 

#4 La conjoncture est mauvaise

Quand vendre ses actions lorsque la conjoncture est mauvaise, que les perspectives sont pessimistes et que les investisseurs sont globalement négatifs ? Tout dépend ici de votre scénario principal, de votre horizon de placement et de la perte à laquelle vous faites face dans ces cas-là.

Lorsque les perspectives de croissance économique diminuent, le marché baisse généralement, car les investisseurs sont plus pessimistes et négatifs concernant l’avenir. Ils ont donc tendance à se débarrasser de leurs actions, parce qu’ils anticipent un futur mouvement de baisse important. 

De plus, les entreprises enregistrent souvent une baisse de leur activité (et donc de leurs revenus et de leurs bénéfices) quand l’économie est morose, ce qui a tendance à faire baisser leurs cours de Bourse, entraînant ainsi un cercle vicieux de baisse des marchés.

À ce moment-là, vendre ses actions lors d’une forte baisse des marchés et que la conjoncture est mauvaise pourrait être une bonne idée, surtout si votre horizon de placement est relativement court et que vous souhaitez limiter vos pertes. Ici encore, tout dépend de votre horizon d’investissement et de votre stratégie. 

Vous devez aussi tenter de déterminer si la baisse du prix des actions de votre portefeuille est liée à un changement de conjoncture temporaire ou si les fondamentaux des entreprises concernées se sont réellement détériorés. 

Dans ce dernier scénario, les entreprises en question auront besoin de faire un vrai travail de restructuration et d’innovation pour s’adapter à l’évolution des besoins de leurs clients ou à l’évolution de l’environnement macro-économique. Il faut enfin déterminer le temps nécessaire à ces entreprises pour effectuer ces changements et connaître une croissance plus importante pour savoir si vous pouvez conserver ces actions pendant cette période de temps ou s’il faut mieux vendre ses actions.

Bien que les actions forment historiquement l’un des actifs les plus rentables sur le long terme, il n’est pas toujours possible de conserver ses investissements dans le temps. 

Vous pouvez vendre vos actions une fois qu’elles ont atteint votre objectif, si elles augmentent fortement et rapidement, lors du rééquilibrage de votre portefeuille ou si la conjoncture se détériore fortement et que vous souhaitez limiter vos pertes. Qu’il s’agisse de prendre ses bénéfices ou de limiter ses pertes, savoir quand vendre ses actions est donc essentiel dans la gestion de vos positions et de vos risques. 
Si vous vous demandez toujours comment trader les actions en Bourse, n’hésitez pas à suivre une formation en Trading avant de vous lancer. Elle vous permettra de vous mettre à niveau et d’éviter les erreurs de Trading des débutants.

author
Maxime Parra

Maxime est titulaire d'un double diplôme de la SKEMA Business School et de la FFBC : un master en management et en analyse financière internationale. Fondateur et rédacteur en chef de NewTrading.fr, il écrit quotidiennement sur le Trading.